AVALANCHES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Facteurs nivo-météorologiques et topographiques de déclenchement des avalanches

Le départ d'une avalanche et le type auquel elle appartient sont expliqués par des facteurs nivo-météorologiques et topographiques complexes.

Les facteurs météorologiques les plus importants sont, dans l'ordre, la précipitation abondante, le vent violent et, au printemps, tout ce qui contribue à un réchauffement du manteau neigeux. Les facteurs topographiques dominants sont la pente moyenne et les accidents du relief de la zone de départ (barres rocheuses, formes concaves ou accroissement brutal de la pente par exemple), et l'état du sol (végétation, rochers lisses ou pierrier).

Chaque avalanche est provoquée par une combinaison de ces facteurs. L'ensemble des conditions qu'elle va rencontrer lors de son trajet détermine sa dynamique. Dans l'état actuel de nos connaissances, on ne sait pas prédire avec précision la forme d'une avalanche en fonction d'un ensemble de données météorologiques et topographiques, mais on peut indiquer quelques scénarios typiques.

Premier scénario : forte chute de neige, température basse

Une forte chute de neige avec une température de l'air fortement négative est à l'origine de la plupart des avalanches poudreuses. C'est à ce cas que correspond la règle suisse des 30-60-90 cm, seuils de danger respectifs pour l'alpinisme, les routes et les habitations. Ce danger persiste quelques jours après la fin de la chute, et ce d'autant plus longtemps que la température est plus basse (de 3 à 10 jours).

Le départ et la propagation de ces avalanches s'expliquent assez aisément à partir d'un modèle de matériau sans cohésion (exemple : le sable sec). La pente de la zone de départ joue un rôle important dans l'ampleur du phénomène, car elle détermine quelle hauteur de neige récente va pouvoir être accumulée avant l'apparition de l'instabilité. Lorsque cette pente est de l'ordre de 60 p. 100 (300), on est à la limite de l'angle de frottement du matériau et il peut y avoir accumulation d'une énorme quantité de neige avant le départ naturel d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : chef de la division nivologie au Centre national du machinisme agricole du génie rural des eaux et forêts

Classification


Autres références

«  AVALANCHES  » est également traité dans :

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La perception du risque »  : […] La perception du risque s'appuie sur des considérations souvent éloignées des données scientifiques ou statistiques. Tout d'abord, et à l'exception de quelques événements appartenant à l'histoire (anéantissement de Pompéi en 79, désastre de Lisbonne en 1755, catastrophe minière de Courrières en 1906, etc.), la mémoire des catastrophes passées ne dépasse généralement guère l'expérience cumulée su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes/#i_21194

CATASTROPHES NATURELLES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 840 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes biologiques et écologiques »  : […] Une épidémie est la propagation d’une maladie infectieuse transmissible (sida, choléra, tuberculose, légionellose, paludisme, peste, grippe, SRAS, ebola, etc.) à un grand nombre de personnes. Une épizootie est une épidémie chez les animaux (maladie de la « vache folle », rage, fièvre aphteuse, etc.). Les épidémies sont de loin les catastrophes naturelles les plus meurtrières : à titre d’exemple, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-naturelles-notions-de-base/#i_21194

NEIGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 582 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La nivologie et le « sondage-battage » »  : […] La nivologie est l’étude des caractéristiques de la neige et des couches neigeuses, tant à des fins de recherche scientifique que dans des buts pratiques, comme la prévision et la prévention des avalanches. Pour assurer une surveillance régulière de l’évolution du manteau neigeux et estimer le risque d’avalanche, la nivologie s’appuie sur des modèles spécifiques et sur des mesures de terrain, t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neige/#i_21194

PÉRIGLACIAIRE DOMAINE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 5 781 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modelés de versants »  : […] Quatre types essentiels de modelés de versants correspondent aux principales combinaisons réalisées entre les divers processus morphogéniques. Les versants de gélifraction résultent de la fragmentation par le gel d'une paroi de roches cohérentes telles que calcaire, grès, granite. La partie rocheuse est uniforme ou découpée en clochetons et en pinacles, à la faveur de l'exploitation de diaclases […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domaine-periglaciaire/#i_21194

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard BRUGNOT, « AVALANCHES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/avalanches/