ATHAPASCAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus répandue des familles linguistiques indiennes d'Amérique du Nord : côte arctique et Nouveau-Mexique, côte pacifique, près de la baie d'Hudson et du rio Colorado à l'embouchure du rio Grande.

Les langues de la famille athapascan ont toutes des points communs, tant du point de vue phonétique que morphologique. Cependant, les Indiens de langue athapascan présentent tant de différences physiques et culturelles que la séparation remonte certainement à plusieurs siècles. D'un point de vue géographique, il convient de distinguer trois groupes différents :

Le groupe septentrional, connu sous le nom de Tinneh ou Déné, est lui-même divisé en trois : les Tinneh du Nord, dont on connaît peu de chose et qui semblent former un groupe culturel assez homogène ; les Tinneh du Nord-Ouest, qui vivent en Alaska et dont la culture matérielle est assez rudimentaire ; les Tinneh du Sud-Ouest, qui vivent dans les montagnes de Colombie britannique.

Le groupe du Pacifique est représenté par une multitude de petits villages séparés les uns des autres par d'autres groupes linguistiques. Leur culture n'est pas homogène, et les dialectes varient beaucoup d'une région à l'autre.

Le groupe méridional (ou du Sud-Ouest), qui vit dans le sud-ouest des États-Unis, comprend les Navajo, les Apaches et les Lipan.

Les Indiens de langue athapascan avaient tendance à adopter la culture de leurs voisins, et on ne peut pas vraiment parler d'une culture athapascan. Dans le groupe septentrional, les tribus du Nord-Ouest et du Sud-Ouest avaient assimilé les coutumes des Eskimo, des Tlingit et des Tsimshian. Dans le groupe du Pacifique, on ne trouve pas de différences notables avec les groupes voisins. Quant aux Navaho et aux Apaches, ils ont été influencés par leurs voisins pueblo.

Seuls les Athapascan du Nord (Tinneh) semblent avoir possédé une culture propre. Ces tribus étaient subdivisées en groupes familiaux, sans système de clans. Ils vivaient de la chasse au caribou et à l'élan, qui leur fournissaient la nourriture, les vêtements et même l'habitat, puisqu'ils recouvraient leurs cabanes de peaux de caribou.

—  Agnès LEHUEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ATHAPASCAN  » est également traité dans :

HUPA ou NATINIXWE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 389 mots

Indiens d'Amérique du Nord, qui vivaient sur le cours inférieur de la rivière Trinity, en Californie, et qui parlaient le hupa, une langue athapascan. Culturellement, les Hupa étaient proches des Karok et des Yurok ; ils avaient de fréquents échanges commerciaux avec ces derniers et troquaient des glands et de la nourriture contre des canoës en cèdre rouge, des poissons de mer, des moules et des a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hupa-natinixwe/#i_19007

PRÉCOLOMBIENS - Le peuplement initial des Amériques

  • Écrit par 
  • Danièle LAVALLÉE
  •  • 3 067 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une origine asiatique et mongoloïde de tous les aborigènes américains ? »  : […] Aujourd'hui, le problème du peuplement initial de l'Amérique, de son ancienneté et de son (ou ses) origine(s), demeure au centre des préoccupations des archéologues. Jusqu'à la fin du xx e  siècle, on estima que la plupart des restes humains fossiles retrouvés en Amérique, nombreux pour les derniers huit mille ans, mais moins d'une douzaine âgés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-le-peuplement-initial-des-ameriques/#i_19007

SEKANI ou TSEK'EHNE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 354 mots

Tribu indienne de la famille linguistique athapascan, laquelle a pratiquement disparu, les Sekani (Tsek'ehne) — le mot signifie Habitants des rochers — vivaient surtout dans les vallées fluviales des versants est et ouest des montagnes Rocheuses, dans la région de l'actuelle Colombie britannique et de l'Alberta. Ils furent souvent attaqués et pourchassés par leurs voisins cree, beaver, carrier et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sekani-tsek-ehne/#i_19007

TLINGIT

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 374 mots

Indiens de la côte du Pacifique Nord, les Tlingit vivaient tout à fait au nord, dans les îles et, sur la côte du sud de l'Alaska, de la baie de Yakutat au cap Fox. Ils parlaient le tlingit, du groupe linguistique athapascan, et étaient répartis en quatorze tribus ou groupes territoriaux. D'après leurs légendes, certains de leurs ancêtres vinrent du sud, d'autres de l'intérieur. Les groupes tlingit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tlingit/#i_19007

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « ATHAPASCAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/athapascan/