WELLINGTON ARTHUR WELLESLEY 1er duc de (1769-1852)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, T. Lawrence

Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, T. Lawrence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Duc de Wellington, F. Goya

Le Duc de Wellington, F. Goya
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


Issu de l'aristocratie britannique établie en Irlande depuis le xviie siècle, Arthur Wellesley sert aux Indes (où son frère aîné est vice-roi), de 1796 à 1805 ; il y révèle son talent de combiner les qualités de chef militaire, d'administrateur et de diplomate. De retour en Angleterre, élu à la Chambre des communes, il est secrétaire dans le gouvernement conservateur pour les affaires d'Irlande. À partir de 1808, il joue un rôle éminent dans la péninsule Ibérique, à la tête du corps expéditionnaire britannique : il défend Lisbonne contre Masséna, aux lignes de Torres Vedras ; en Espagne, il tient tête à Soult ; stratège seulement honorable mais tacticien de premier ordre, il harcèle les armées françaises par une suite d'offensives et de retraites habilement conduites. (C'est alors qu'il est créé vicomte de Wellington.) En juin 1813, il remporte une victoire décisive sur Jourdan à Vitoria. À la fin de 1813, il pénètre en France, assiège Bayonne, bat Soult à Orthez et lui livre une bataille sanglante et inutile devant Toulouse le 10 mars 1814. Il favorise la proclamation à Bordeaux de la restauration des Bourbons (12 mars). La paix signée, il est fait duc et nommé ensuite ambassadeur auprès de Louis XVIII. Il vient relever Castlereagh au congrès de Vienne, en février 1815, aide à organiser la mobilisation générale des forces alliées contre Napoléon revenu à Paris. Commandant le corps anglo-hollandais en Belgique, il inflige à l'Empereur la défaite décisive de Waterloo (18 juin) ; bien que sa victoire soit due bien davantage à l'intervention de Blücher qu'à son propre génie, elle porte au plus haut point son prestige personnel. Il aide puissamment à la seconde restauration de Louis XVIII en négociant avec le gouvernement provisoire de Fouché pour faire rentrer aussitôt le roi à Paris et placer les Alliés devant le fait accompli. Dans les négociations du second traité de Paris, Wellington soutient avec Castlereagh une politique modérée : il veut que les Alliés prennent toutes leurs sû [...]

Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, T. Lawrence

Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, T. Lawrence

Photographie

Thomas LAWRENCE, Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, huile sur toile. The Wellington Museum, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Duc de Wellington, F. Goya

Le Duc de Wellington, F. Goya

Diaporama

Francisco GOYA, Le Duc de Wellington, huile sur toile. The National Gallery, Londres. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  WELLINGTON ARTHUR WELLESLEY 1 er duc de (1769-1852)  » est également traité dans :

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La guerre d'indépendance »  : […] Après l'émeute d'Aranjuez, Murat convainquit Ferdinand VII de se rendre à Bayonne auprès de Napoléon qui obtint son abdication. Une assemblée de notables reconnut Joseph Bonaparte comme roi et adopta une nouvelle constitution. Le Conseil de Castille se rallia à Joseph qui trouva le soutien d'un parti recruté surtout dans les classes supérieures de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_14277

JEAN VI LE CLÉMENT (1767-1826) roi de Portugal (1816-1826)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 587 mots

Roi de Portugal (1816-1826), né le 13 mai 1767 à Lisbonne, mort le 10 mars 1826 à Lisbonne. Fils cadet de Pierre  III et de Marie I re , Jean (dom João) devient l'héritier du trône portugais à la mort de son frère en 1788. En 1792, en raison de la fragilité mentale de sa mère, il prend les rênes du royaume. En 1799, il assume la charge de prince r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-vi-le-clement/#i_14277

VITORIA BATAILLE DE (21 juin 1813)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 272 mots
  •  • 1 média

La bataille de Vitoria, au Pays basque, constitue une étape décisive de la guerre d'Espagne, aboutissant à la fin du pouvoir napoléonien dans la péninsule Ibérique. La bataille mit aux prises une armée formée de soldats anglais, espagnols et portugais, forte de 72 000 hommes et 90 canons, commandée par Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-vitoria/#i_14277

WATERLOO BATAILLE DE (1815)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

Rentré de l'île d'Elbe au début de mars 1815, Napoléon est aussitôt mis hors la loi par le Congrès de Vienne. L'Angleterre, la Prusse, la Russie et l'Autriche s'engagent à marcher contre lui. Fidèle à sa tactique, il veut gagner l'ennemi de vitesse et manœuvrer en position centrale. Avant d'affronter l'armée russe et l'armée autrichienne restées su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-waterloo/#i_14277

Pour citer l’article

Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY, « WELLINGTON ARTHUR WELLESLEY 1er duc de (1769-1852) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-wellington/