LAFFER ARTHUR B. (1940- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste américain, Arthur Laffer défend la thèse selon laquelle une baisse des taux d'imposition peut générer une hausse des recettes fiscales. Sa théorie influença la politique économique des États-Unis dans les années 1980.

Né à Youngstown, en Ohio, Arthur Betz Laffer étudie l'économie à l'université Yale, puis l'économie internationale à Stanford (où il obtient un doctorat en 1972). Économiste en chef de l'Office of Management and Budget de 1970 à 1972, Laffer se fait connaître par sa théorie de l'offre, selon laquelle une réduction des taxes fédérales sur les entreprises et les particuliers provoquerait une hausse de la croissance économique et, à long terme, des recettes fiscales.

Arthur Laffer conçoit la fameuse courbe qui porte désormais son nom et qui montre qu'en partant d'un taux d'imposition nul, toute hausse d'impôt augmente dans un premier temps les recettes de l'État ; lorsque le taux atteint un certain niveau cependant, toute nouvelle majoration réduit les rentrées fiscales. Ce phénomène s'explique par le fait qu'un taux d'imposition élevé constitue un frein important à l'acquisition (et, éventuellement, à la déclaration) de revenus imposables. La réduction du taux marginal d'imposition pourrait par conséquent accroître les recettes fiscales. L'argumentation développée par Laffer est déjà bien connue des spécialistes des finances publiques, mais ces derniers y voient une bizarrerie intellectuelle. À la fin des années 1970, Laffer est le premier économiste à avancer la possibilité d'appliquer ce constat au système d'imposition américain.

Toute la difficulté consistait à situer l'économie des États-Unis sur la courbe. Laffer pense qu'elle se trouve à un point idéal pour procéder à des baisses d'impôt susceptibles d'améliorer les recettes fiscales. L'histoire montra qu'il se trompait sur la situation de l'économie américaine dans son ensemble, mais qu'il avait raison pour une petite partie de la population, dont les revenus annuels dépassaient 200 000 dollars et qui était soumise, au moment où Laffer é [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  LAFFER ARTHUR B. (1940- )  » est également traité dans :

FOUNDATIONS OF SUPPLY-SIDE ECONOMICS, V.A. Canto, D.H. Joines et A.B. Laffer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie SORIOT
  •  • 1 153 mots
  •  • 1 média

L'économie de l'offre prend son essor dans les années 1970 dans un contexte de déréglementation et de libéralisation des marchés (en particulier le marché du travail et les marchés financiers). Face à la politique keynésienne de soutien de la demande, l'économie de l'offre propose d'accroître le potentiel de croissance de l'économie en diminuant les charges f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foundations-of-supply-side-economics/#i_94140

IMPÔT - Politique fiscale

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MONNIER
  •  • 7 258 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Régulation et stabilisation »  : […] Les économistes distinguent traditionnellement les politiques budgétaires centrées sur la demande visant au soutien ou à la relance de l'activité économique, des politiques privilégiant l'offre, plus restrictives, favorables à l'épargne et/ou cherchant à améliorer la compétitivité des entreprises. Ainsi, selon l'analyse keynésienne courante, lorsque l'économie souffre d'une insuffisance de demande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-politique-fiscale/#i_94140

IMPÔT - Économie fiscale

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 4 359 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le coin fiscal et la courbe de Laffer »  : […] L'écart entre le prix ou la rémunération hors taxe d'un bien ou d'un service et son prix toutes taxes comprises (T.T.C.) est désigné par l'expression « coin fiscal ». Dans le cas du travail, bon nombre d'économistes incluent généralement dans cette différence l'ensemble des prélèvements qui grèvent la rémunération de la main-d'œuvre, y compris les charges sociales, du moins celles qui n'ont pas p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-economie-fiscale/#i_94140

NÉO-LIBÉRALISME ou NÉOLIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Liêm HOANG NGOC
  •  • 7 261 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Taux optimal d'imposition »  : […] La courbe en cloche élaborée par Arthur Laffer est désormais célèbre. Elle rapproche le taux d'imposition (en abscisse) avec le montant des rentrées fiscales (en ordonnée). Elle entend signifier qu'il existe un taux d'imposition optimal, donné par les coordonnées en abscisse du point correspondant avec le sommet de la courbe. Ce taux est celui qui se révèle compatible, à la fois avec l'investisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-liberalisme-ou-neoliberalisme/#i_94140

Pour citer l’article

« LAFFER ARTHUR B. (1940- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-b-laffer/