FINANCES PUBLIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'expression « finances publiques » désigne à la fois les fonds relevant des diverses activités publiques et la science qui s'y rapporte. Exprimée au xixe siècle par le baron Louis, par Léon Say et par d'autres financiers, celle-ci manifestait par ses maximes le souci de l'État libéral de limiter au strict minimum les tâches de l'État — donc ses dépenses —, réservant la plus grande part des activités à l'initiative privée ; les finances publiques devaient pour l'essentiel couvrir les frais de police, de justice, d'armée et de diplomatie. Avant 1914, en France, les dépenses publiques ne dépassaient pas 15 p. 100 du revenu national. Aujourd'hui, intervenant largement dans la vie économique et sociale et exécutant de multiples tâches d'intérêt général, toute collectivité publique engage des dépenses dont le financement nécessite des ressources ; celles-ci sont prélevées par la contrainte fiscale et parafiscale sur l'ensemble des ménages et entreprises, ainsi qu'a pu l'écrire Laufenberger : « Les finances publiques apparaissent donc comme une disposition autoritaire, rarement contractuelle (emprunts), par la collectivité organisée sur une partie plus ou moins forte du produit national afin de réaliser des tâches dites publiques ou d'intérêt public. »

Les finances publiques impliquent :

— Des dépenses publiques, dont l'étude permet de connaître les tâches imparties à la collectivité publique qui les réalise : dépenses traditionnelles de pure administration (justice, police, défense nationale, relations diplomatiques) ; dépenses d'ordre éducatif et culturel ; dépenses d'action économique (soutien à l'agriculture, subventions aux entreprises déficitaires des secteurs de l'énergie et des transports, aide à l'exportation) ou d'action sociale (santé publique, famille, logement social, chômage, sécurité sociale).

— Des ressources publiques, dont la principale est constituée par le produit des impôts ; l'étude du système fiscal permet de connaître le mode de répartition de la charge collective entre les ménages et les entreprises, entr [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  FINANCES PUBLIQUES  » est également traité dans :

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 989 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « De l'effondrement à la sortie de crise »  : […] Après le défaut de la dette publique externe et la brutale dévaluation du peso, les autorités instaurent, alors que la crise bat son plein, une « pésification asymétrique » des actifs et des passifs du système bancaire : 1 peso par dollar pour les crédits bancaires et 1,4 peso par dollar pour les dépôts. Cela affecte durement la situation patrimoniale des institutions financières, et ce d'autant p […] Lire la suite

BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

  • Écrit par 
  • Paul LAGNEAU-YMONET, 
  • Angelo RIVA
  •  • 2 874 mots

Dans le chapitre « Les États, prêteurs en dernier ressort  »  : […] De 2007 à 2010, les banques américaines et européennes auraient perdu aux alentours de 1 500 milliards de dollars. Ce chiffre considérable ne suffit pourtant pas à exprimer l'ampleur des coûts politiques et sociaux de la crise des subprimes. Les États ont dû accroître leurs dépenses, tout en se refusant à augmenter franchement la fiscalité, pour contenir les effets de la propagation de la crise […] Lire la suite

BLOCH-LAINÉ FRANÇOIS (1912-2002)

  • Écrit par 
  • Frédéric PASCAL
  •  • 901 mots

D'une famille bourgeoise au service de la haute fonction publique depuis plusieurs générations, François Bloch-Lainé obtient, après des études au lycée Janson-de-Sailly, le doctorat en droit et le diplôme de l'École libre des sciences politiques de Paris. Ne s'estimant pas « bon à tout faire » et refusant toute carrière dans la politique ou dans les affaires, il entre au service de l'État comme on […] Lire la suite

BUCHANAN JAMES (1919-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 071 mots

James Mc Gill Buchanan est né le 2 octobre 1919 à Murfreesboro dans le Tennessee. Après des études universitaires, il poursuit sa formation de chercheur à l'université de Chicago où il obtient un doctorat en 1948. De 1957 à 1967, professeur à l'université de Charlottesville en Virginie, il dirige le Centre Thomas Jefferson d'études d'économie politique et de philosophie sociale qu'il avait fondé […] Lire la suite

BUDGET DE L'ÉTAT

  • Écrit par 
  • Raymond FERRETTI, 
  • Paul GAUCHER
  •  • 6 937 mots

Depuis sa prévision jusqu'au contrôle de son exécution en passant par son adoption, le budget est un élément essentiel de la puissance étatique. Déterminant la capacité de financement de l'action de l'État, il fut au cœur des conflits entre l'exécutif et le législatif lors de la formation du régime parlementaire. Le terme est actuellement abandonné par le droit positif français qui lui préfère l […] Lire la suite

CANADA, économie

  • Écrit par 
  • Serge COULOMBE
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Le fédéralisme fiscal et les disparités régionales »  : […] Après la Seconde Guerre mondiale, les disparités régionales au Canada étaient plus marquées que dans les autres pays industrialisés (Williamson, 1965). Ces disparités allaient encore s’accentuer avec l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération. Le revenu par habitant à Terre-Neuve n’atteint alors que la moitié de la moyenne au Canada. L’éducation n’est pas obligatoire, le niveau de scolarité est […] Lire la suite

CHANGE - L'intégration monétaire européenne

  • Écrit par 
  • Christian BORDES
  •  • 14 239 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le traité de Maastricht »  : […] Le rapport Delors est approuvé par tous les gouverneurs des banques centrales de la Communauté (y compris celui de la Banque d'Angleterre). La question de la création d'une union monétaire européenne est alors inscrite sur l'agenda politique de la Communauté. En dépit de certains désaccords sur les modalités de cette création, les recommandations du rapport Delors sont inscrites – sans modificati […] Lire la suite

COMPTABILITÉ PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 574 mots

On peut définir, d'une manière générale, la comptabilité publique comme l'ensemble des règles juridiques et des systèmes comptables qui gouvernent et retracent les opérations financières des organismes publics. Les règles juridiques déterminent les agents compétents pour autoriser ces opérations, les exécuter et en assurer le contrôle. Elles indiquent aussi les procédures à utiliser. Les mécanisme […] Lire la suite

COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE & FINANCIÈRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 798 mots

Instituée par la loi du 25 septembre 1948 afin de combler une lacune dans l'ensemble des contrôles exercés sur l'exécution du budget, la Cour de discipline budgétaire et financière est une juridiction particulière chargée de sanctionner les irrégularités budgétaires et les infractions aux règles de la comptabilité publique commises par les administrateurs. L'organisation de cette juridiction admin […] Lire la suite

COUR DES COMPTES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 1 130 mots

Créée par la loi du 16 septembre 1807, héritière de la Curia regis médiévale, des chambres des comptes de l'Ancien Régime, du Bureau puis de la Commission de la comptabilité mis en place par la Constituante et la Convention, consacrée enfin par les Constitutions de 1946 et de 1958, la Cour des comptes est un organe juridictionnel relevant de l'ordre administratif. Bien que, selon une formule tradi […] Lire la suite

Les derniers événements

3-30 juillet 2020 Canada. Ouverture d'une enquête sur l'affaire UNIS.

publiques. Le 10, le bureau du ministre des Finances Bill Morneau reconnaît que l’une des filles de ce dernier a travaillé bénévolement pour UNIS et qu’une autre est employée par l’organisme caritatif. Le 16, Mario Dion annoncera l’élargissement de son enquête au cas de Bill Morneau. Le 13, Justin Trudeau et Bill Morneau reconnaissent avoir commis […] Lire la suite

2-30 juin 2020 France. « Première victoire » contre la Covid-19.

finances rectificatives depuis le début de la pandémie, après ceux de mars et avril. Celui-ci anticipe une contraction du PIB de 11 p. 100 pour 2020 et un déficit budgétaire de 220 milliards d’euros, soit 11,4 p. 100 du PIB. Le montant de la dette publique pour 2020 est estimé à près de 2 650 milliards d’euros, soit 120,9 p. 100 du PIB. Le 9, le ministre […] Lire la suite

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

finances rectificative depuis le début de la crise, après celle adoptée le 23 mars. Celle-ci porte à 110 milliards d’euros le montant du plan de soutien financier aux entreprises, dont plus de 40 milliards de dépenses publiques et 20 milliards de réserve en vue de renforcer des participations financières de l’État dans les entreprises stratégiques  […] Lire la suite

6-23 avril 2020 Union européenne. Adoption d'un vaste plan de soutien face à l'épidémie de Covid-19.

finances publiques des pays demandeurs. Le 23, les chefs d’État et de gouvernement des Vingt-Sept entérinent ces mesures. Ils demandent à la Commission de travailler à un vaste plan de relance économique destiné à contrer la récession qui s’annonce.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Élisabeth VESSILLIER, « FINANCES PUBLIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/finances-publiques/