ARGOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cité grecque du nord-est du Péloponnèse, l'un des sites les plus anciennement occupés de la région, puisqu'on y trouve des traces d'un établissement dès le premier âge du bronze. Argos fut aux ~ xive et ~ xiiie siècles un des centres de la civilisation mycénienne et, dans L'Iliade, elle constitue le royaume de Diomède. Elle serait ensuite tombée aux mains des Doriens et aurait exercé son hégémonie sur le nord du Péloponnèse pendant les siècles obscurs. Au ~ viie siècle, son histoire est dominée par la personnalité de Phidon qui transforma la royauté en une véritable tyrannie, fit pour la première fois usage de la phalange d'hoplites, ce qui lui permit d'écraser les Spartiates à la bataille d'Hysiai ; selon la tradition, il serait le premier à avoir donné aux Grecs un système de mesures. Les obeloi retrouvées dans les ruines de l'Héraion d'Argos semblent confirmer son rôle dans la réorganisation des « monnaies » grecques. Mais, à la fin du ~ viie siècle, la puissance argienne décline, battue en brèche à la fois par Corinthe et par Sparte. Argos demeure à l'écart de la ligue péloponnésienne et au ~ ve siècle entre dans l'alliance athénienne, à laquelle elle demeure fidèle jusqu'à l'entrée en scène de Philippe. Au ~ ive siècle cependant, elle est le théâtre de violentes luttes civiles opposant riches et pauvres, oligarques et démocrates, ce qui facilite les intrigues de Philippe qui en fait un de ses points d'appui dans le Péloponnèse. Au ~ iiie siècle, elle connaît encore de violents conflits, adhère à la ligue achéenne après qu'Aratos eut chassé son tyran (~ 229), puis tombe au pouvoir de Nabis, le tyran révolutionnaire de Sparte. Quand celui-ci est battu par les Romains, Argos recouvre son indépendance dans une Grèce désormais « libérée » par Flamininus.

Grèce : carte administrative

Grèce : carte administrative

carte

Carte administrative de la Grèce. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Claude MOSSÉ

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARGOS  » est également traité dans :

ACHÉENS

  • Écrit par 
  • Andrée POUGET
  •  • 2 530 mots

Dans le chapitre « Le monde achéen »  : […] siècle). À cette date, l'État achéen comprend la Grèce centrale, Athènes, l'Eubée, Salamine, le Péloponnèse avec les deux royaumes d'Argos et de Mycènes, Pylos, l'Arcadie, l'Élide, les îles Ioniennes et l'Étolie, la Crète et les îles de l'Égée, la Grèce du Nord avec la Thessalie. La Grèce semble donc avoir été morcelée en un certain nombre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acheens/#i_39140

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 405 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le problème de la genèse des ordres »  : […] siècle dans le nord-est du Péloponnèse : de même que l'île de Naxos semble avoir joué un rôle prépondérant dans la création de la grande plastique en marbre, c'est à Argos et à Corinthe que s'est élaboré l'ordre dorique, dont les traits principaux se trouvent déjà vers 630 dans le temple C de Thermos, en Acarnanie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_39140

SPARTE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 4 683 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les derniers soubresauts »  : […] qui ne comptait pour son salut que sur la bravoure de ses soldats doit, en 317, se ceindre de remparts, qu'elle ne cessera de renforcer. Ses ennemis d'antan, les Arcadiens et Argos, montrent une grande énergie contre elle. Elle s'acharne en vain à susciter des coalitions contre une Macédoine dont les forces sont sans proportion avec les siennes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sparte/#i_39140

TYRANNIE, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 6 007 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les tyrans du Péloponnèse »  : […] À Argos enfin, Phidon, roi de la dynastie traditionnelle des Téménides, se comporta avec violence, cherchant à imposer son autorité sur une grande partie du Péloponnèse, jusqu'à Olympie. C'est probablement cette démesure qui le fit qualifier de tyran. Les dates de son règne sont très discutées, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannie-grece-antique/#i_39140

Pour citer l’article

Claude MOSSÉ, « ARGOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/argos/