Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MASCAREIGNES ARCHIPEL DES

L'archipel des Mascareignes est situé dans l'océan Indien, à l'est de Madagascar ; il était connu des Arabes, mais c'est le navigateur portugais Pedro do Mascarenhas qui le fit connaître à l'Europe dans la première moitié du xvie siècle. Il groupe l'île de la Réunion ou île Bourbon (550 de longitude est et 210 de latitude sud), l'île Maurice, autrefois île de France (570 35′ de longitude est et 200 15′ de latitude sud), l'île Rodriguez, les îlots Agalega et Cargados ; ces îles, assez distantes les unes des autres, ont toutefois des caractères communs : elles sont d'origine volcanique, composées de volcans de type hawaiien qui ont émis des laves basaltiques ; le volcanisme actif subsiste à la Réunion, au massif de la Fournaise, qui couvre 420 kilomètres carrés. Ainsi s'est formé un relief élevé (3 069 m au Piton des Neiges, La Réunion), qui a été profondément érodé (825 m au Piton de la Rivière noire, île Maurice) ; les pentes ont été ravinées par les fortes pluies auxquelles sont soumises ces îles.

Les précipitations sont importantes sur les « côtes au vent » : plus de 2 mètres par an, renforcées encore par les pluies qui s'abattent quand passent les cyclones de novembre à mai. Les « côtes sous le vent » sont plus sèches, 600 millimètres répartis sur six mois, ce qui est un obstacle à une agriculture permanente et rend nécessaire l'irrigation.

— Marie-Christine AUBIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche au C.N.R.S.et au C.E.R.I. (Fondation nationale des sciences politiques)

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • COMPAGNIES FRANÇAISES DES INDES

    • Écrit par Louis TRENARD
    • 1 142 mots

    Au temps de Colbert, la colonisation devient une affaire d'État ou de grandes compagnies favorisées par l'État. Colbert fonde la Compagnie française des Indes orientales et la Compagnie française des Indes occidentales (1664). Le but de cette dernière est la production de sucre, mais...

  • FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

    • Écrit par Jean BRUHAT
    • 16 688 mots
    • 19 médias
    En conclusion, quand éclate la Révolution, il ne subsiste plus du domaine colonial que des territoires peu étendus : les comptoirs de l'Inde rattachés au gouvernement des Mascareignes, des Mascareignes avec l'île de France et l'île Bourbon, des comptoirs sur la côte occidentale de l'Afrique, l'archipel...
  • INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

    • Écrit par André BOURDE, Jean-Louis MIÈGE
    • 14 268 mots
    • 8 médias
    ...conjectural. L'Afrique du Sud, où les Noirs Bantous ne sont pas encore installés en force, est surtout peuplée de bushmen ou Hottentots originels. Les îles Mascareignes, après avoir été reconnues par les navigateurs arabes, resteront vides et non peuplées jusqu'au xviiie siècle, quand les Français...
  • MADAGASCAR

    • Écrit par Marie Pierre BALLARIN, Chantal BLANC-PAMARD, Hubert DESCHAMPS, Bakoly DOMENICHINI-RAMIARAMANANA, Universalis, Paul LE BOURDIEC, David RASAMUEL
    • 35 132 mots
    • 11 médias
    Cependant, les îles Mascareignes (Bourbon et Maurice), devenues à cette époque des colonies françaises, se peuplant progressivement en s'enrichissant par la culture du café puis par celle de la canne à sucre, vont chercher sur la côte est malgache du riz, des bœufs et des esclaves. Une activité commerciale...

Voir aussi