Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CORELLI ARCANGELO (1653-1713)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Bibliographie

W. S. Newman, The Sonata in the Baroque Era, Univ. Press, Chapel Hill (N. C.), 1959

C. Piancastelli, In onore di Arcangelo Corelli, Bologne, 1914

M. Pincherle, Corelli, Alcan, Paris, 1933, 2e éd. rev. ; Corelli et son temps, Paris, Plon, 1954, rééd. Éditions d'aujourd'hui, Plan-de-la-Tour, 1982

P. Radcliffe, « Arcangelo Corelli and Antonio Vivaldi », in The Heritage of Music, vol. III, Oxford, 1951

M. Rinaldi, Arcangelo Corelli, Ricordi, Milan, 1953

« Studi corelliani. Atti del primo congresso internazionale, Fusignano, 5-8 settembre 1968 », in Quaderni della rivista italiana di musicologia, no 3, Florence, 1972

F. Vatielli, Corelli e i maestri bolognesi del suo tempo in arte e vita musicale in Bologna, Bologne, 1927

P. Venturini, Arcangelo Corelli, Fayard, Paris, 2003.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Marc PINCHERLE. CORELLI ARCANGELO (1653-1713) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 20/03/2024

Média

Arcangelo Corelli - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Arcangelo Corelli

Autres références

  • DOUZE SONATES, OPUS 5 (A. Corelli)

    • Écrit par
    • 276 mots
    • 1 média

    Les quatre premiers recueils de sonates en trio d'Arcangelo Corelli résument l'évolution de cette forme ; mais c'est celui de 1700 – la célèbre Opera quinta – qui exercera l'influence la plus durable en affirmant l'indépendance du violon : en témoignent les 42 éditions au...

  • CONCERTO

    • Écrit par
    • 1 179 mots
    Après un siècle de tâtonnements apparaît vers 1680 le concerto grosso, dont il revient à Corelli d'avoir fixé la forme et l'équilibre.
  • Concerto grosso op. 6 n° 8, CORELLI (Arcangelo)

    • Écrit par
    • 446 mots
    Arcangello Corelli accomplit la quasi-totalité de sa carrière à Rome, où il acquiert la célébrité comme violoniste virtuose, maître de chapelle et compositeur. Curieusement, à l'encontre de tous ses contemporains italiens, il n'écrira jamais pour la voix. Son catalogue, qui ne comprend donc ni musique...
  • COUPERIN LES

    • Écrit par et
    • 5 500 mots
    • 2 médias
    ...apparaît encore plus nettement dans deux œuvres à la fois sérieuses et plaisantes, que Couperin intitule, la première, Le Parnasse, ou l'Apothéose de Corelli, et la seconde, Concert instrumental sous le titre d'Apothéose composé à la mémoire immortelle de l'incomparable Monsieur de Lulli...
  • GEMINIANI FRANCESCO SAVERIO (1687-1762)

    • Écrit par
    • 360 mots

    Élève de Corelli pour le violon, à Rome, Geminiani est aussi l'élève d'Alessandro Scarlatti, à Naples, pour la composition. S'il est l'un des plus brillants représentants de l'école issue de Corelli, son tempérament le portait à l'opposé de son maître : la vivacité et la ...