PORTO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Portugal : carte administrative

Portugal : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Vallée du Douro

Vallée du Douro
Crédits : James Strachan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Vignobles au Portugal

Vignobles au Portugal
Crédits : James Strachan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Ville du Portugal située à quelques kilomètres de l'Atlantique, sur le rebord du plateau qui domine au nord la profonde entaille de la vallée du Douro enjambée aujourd'hui par trois ponts. L'agglomération de Porto s'étend jusqu'à la mer, où se trouvent des quartiers résidentiels (Foz), le port de Leixões, près de Matosinhos. De vastes faubourgs occupent aussi la rive sud (Vila Nova de Gaia, centre d'élaboration du vin de Porto). La vieille ville est constituée de hautes et étroites maisons aux larges fenêtres ; elle a été classée, en 1996, au patrimoine mondial de l'humanité par l'U.N.E.S.C.O. Les quartiers récents (xixe et xxe s.) comportent encore, à l'arrière des maisons alignées au long des rues, de vastes étendues libres, et la ville se dilue progressivement dans la verte campagne densément peuplée du Minho. Bien qu'il soit difficile de la délimiter, on peut admettre que l'ensemble de l'agglomération groupait quelque 700 000 habitants en 1960 et 1 610 468 en 2005. La ville comptait 263 131 habitants en 2001.

Portugal : carte administrative

Portugal : carte administrative

carte

Carte administrative du Portugal. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Vallée du Douro

Vallée du Douro

photographie

La vallée du Douro, au Portugal. 

Crédits : James Strachan/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

C'est autour de Porto (Portucale) que commença à s'organiser le futur royaume du Portugal. La ville jouissait au Moyen Âge de certains privilèges, le plus important étant que le séjour des nobles y était limité à trois jours. Elle prit part aux premières expéditions marocaines (xve s.), mais resta à l'écart de la grande phase de l'expansion maritime. La puissance économique de Porto s'affirma quand, à partir du xviiie siècle, elle commença à organiser la fabrication et l'exportation des vins de Porto, produits plus en amont sur les versants schisteux de la vallée du Douro et descendus en barque jusqu'à son port. Le commerce de ces vins, destinés surtout à l'Angleterre, attira à Porto une importante colonie britannique qui s'organisa pour dominer le marché (Feitoria inglesa). Vers la même époque commença un flot d'émigration continu vers le Brésil, alimenté aussi bien par la ville que par les campagnes très peuplées du Nord-Ouest. Au xixe siècle, la ville de Porto se trouva au cœur des luttes libérales et cette tradition politique s'est maintenue jusqu'à nos jours dans un milieu citadin fier de sa ville et d'esprit progressiste. Deux de ses ponts (dont un a été construit par Gustave Eiffel) et le palais de Cristal témoignent des débuts de l'architecture métallique. C'est la deuxième ville du pays après Lisbonne, la « capitale du Nord », un grand centre commercial et industriel (métallurgie, textile, agroalimentaire), ainsi qu'un pôle politique et culturel.

Vignobles au Portugal

Vignobles au Portugal

photographie

Vignobles de la vallée du Douro, au Portugal. 

Crédits : James Strachan/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

—  Suzanne DAVEAU

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PORTO  » est également traité dans :

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « De l'esthétique des Lumières à l'art contemporain »  : […] Le 1 er  novembre 1755, Lisbonne, ville d'un quart de million d'habitants, fut détruite par un tremblement de terre d'une ampleur jamais enregistrée et dévorée par un incendie monstrueux. Dix mille morts, des pertes incalculables, la terreur, la misère, mais aussi une réaction étonnante qui conduisit à la reconstruction, voire à la « re-création » de la capitale disparue. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_35511

Pour citer l’article

Suzanne DAVEAU, « PORTO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/porto/