ALLEMAGNELes institutions

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRépublique fédérale d'Allemagne (DE)
Forme de gouvernementrépublique fédérale avec deux chambres législatives (Bundesrat, ou Conseil fédéral [69 1], Bundestag allemand [631 2])
Note : Tous les membres sont nommés par l'administration des Länder.
Chef de l'ÉtatFrank-Walter Steinmeier (depuis le 19 mars 2017)
Chef du gouvernementAngela Merkel (depuis le 22 novembre 2005)

L’administration du territoire

L’organisation fédérale est sans aucun doute le principe directeur de l’administration du territoire allemand. Mais toutes les collectivités territoriales ne bénéficient pas du même degré d’autonomie que les États fédérés.

Le fédéralisme

La Loi fondamentale allemande du 23 mai 1949 définit la République allemande comme un État fédéral (article 20 alinéa 1 L.F.), et interdit au pouvoir de révision constitutionnelle de remettre en cause cette forme d’organisation territoriale : « Toute modification de la présente Loi fondamentale qui toucherait à l’organisation de la Fédération en Länder, au principe du concours des Länder à la législation ou aux principes énoncés aux articles 1 et 20 est interdite » (article 79 alinéa 3 L.F.).

L’organisation fédérale se traduit notamment par l’autonomie constitutionnelle et législative des États fédérés. Ainsi, les Länder disposent chacun de leur Constitution et peuvent édicter leurs propres lois, dans les limites fixées par le cadre constitutionnel fédéral. L’article 30 L.F. dispose en effet que « l’exercice des pouvoirs étatiques et l’accomplissement des missions de l’État relèvent des Länder, à moins que la présente Loi fondamentale n’en dispose autrement ou n’admette un autre règlement ». En plus de la réserve émise par l’article 30 L.F. lui-même, la compétence de principe reconnue aux États fédérés est d’autant moins absolue que « le droit fédéral prime le droit de Land » (article 31 L.F.).

L’autonomie législative des Länder résulte plus précisément des articles 70 à 74 de la Loi fondamentale. L’article 70 alinéa 1 dispose que « les Länder ont le droit de légiférer dans les cas où la présente Loi fondamentale ne confère pas à la Fédération des pouvoirs de légiférer ». Les articles suivants prévoient les nombreuses matières où les États fédérés ne peuvent pas intervenir (compétence législative exclusive de la Fédération, articles 71 et 73 L.F.), ainsi que les matières dans lesquelles les États fédérés ne peuvent intervenir que si l’État fédéral n’a pas déjà légiféré (compétence législative concurrente [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en droit public à l'université Montesquieu-Bordeaux-IV

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Stéphane SCHOTT, « ALLEMAGNE - Les institutions », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-les-institutions/