BADIOU ALAIN (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vérité, événement, sujet

Les catégories de vérité, d'événement, de décision, de sujet relèvent d'une enquête menée sur les bords de l'ontologie. Ici intervient le « théorème du point d'excès », adossé au théorème de Cantor. Les parties d'un ensemble (réglées par la relation d'inclusion) sont toujours en excès sur les éléments de cet ensemble (réglés par la relation d'appartenance) : « Aucun multiple n'est en état de faire un de tout ce qu'il inclut. » Mais les mathématiques du continu nous montrent en outre que dans le cas des multiplicités infinies cet excès est inassignable, proprement « errant ». Il est en effet impossible d'en donner une mesure en exprimant le rapport quantitatif entre le nombre des éléments et le nombre des parties, comme dans le cas d'un ensemble de cardinal fini. Toute situation (pour autant qu'on la ressaisisse comme multiple infini), toute procédure de mise en ordre de l'état d'une situation (ce qu'est justement l'État dans le domaine politique) peut dès lors se trouver débordée de l'intérieur par un point d'excès lui-même sans mesure, donc indiscernable, bien qu'il soit possible, non seulement de produire un concept de cet indiscernable, mais encore de prendre une décision quant à son existence (procédure de « forçage »). Ainsi, « l'action reçoit de l'ontologie l'avertissement que c'est en vain qu'elle s'efforcerait de calculer au plus juste l'état de la situation où elle dispose ses ressorts », et la position du sujet actif ne peut dès lors se soutenir que d'une décision sans garanties. De ce dispositif qui sous-tend la catégorie de vérité, les mathématiques fournissent les conditions formelles ou le cadre conceptuel. Mais il opère déjà dans les domaines de la politique, de la science, de l'art et de l'amour, où chacun peut ressaisir des processus de subjectivation singuliers et néanmoins universels.

Dans tous les cas, le sujet ne préexiste pas au processus de vérité dont il se fait le support. Il est contemporain d'une vérité en droit universellement disponib [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : agrégé de philosophie, professeur dans le secondaire et à l'École nationale des beaux-arts de Lyon, membre du Centre international d'étude de la philosophie française contemporaine, École nationale supérieure, Paris

Classification

Autres références

«  BADIOU ALAIN (1937- )  » est également traité dans :

ÉVÉNEMENT, philosophie

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 1 927 mots

Dans le chapitre « L'événement contre la métaphysique »  : […] Dans cette redécouverte de la notion d'événement, la phénoménologie contemporaine n'est pas en reste. Ce qui retient l'attention des phénoménologues, ce ne sont pas les événements anonymes de la nature ou de l'histoire, attestant que quelque chose s'est passé. Certains événements rendent possible une scansion du temps chronologique. Tout n'est pas également mémorable. C'est en référence à des évé […] Lire la suite

Pour citer l’article

Elie DURING, « BADIOU ALAIN (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-badiou/