AGRÉGAT ÉCONOMIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les principaux agrégats

Le plus global des agrégats est le produit intérieur brut (P.I.B.) qui peut être interprété – et calculé – de trois façons différentes : comme la somme des valeurs ajoutées créées dans l'économie (approche par la production) ; comme l'ensemble des biens de consommation et d'investissement utilisés dans l'économie (approche par les emplois ou la demande où le P.I.B. représente la somme des agrégats de consommation finale et de formation brute de capital) ; enfin comme la somme des revenus primaires distribués à l'occasion de la production – salaires, profits, impôts sur la production (approche par les revenus). Le taux de croissance du P.I.B. est le taux de croissance économique.

La déduction de l'amortissement du capital (consommation de capital fixe – C.C.F.) permet de passer du produit intérieur brut (P.I.B.) au produit intérieur net (P.I.N.) – et, d'une façon générale, des agrégats bruts aux agrégats nets dans les comptes non financiers.

En ajoutant au P.I.N. le solde (positif ou négatif) des transferts de revenus entre l'économie nationale et le reste du monde (paiements internationaux de dividendes, d'intérêts, de salaires, etc.), on obtient le revenu national net qui va faire l'objet de la dépense nationale. La différence entre le revenu national et la consommation finale donne par définition l'épargne globale.

Les agrégats qui précèdent sont des flux économiques : ils représentent la variation des éléments sur une certaine période, généralement annuelle. Le développement, dans les années 1990, d'une comptabilité nationale de stock (ou de patrimoine) fait apparaître des agrégats de stock qui mesurent des ensembles d'éléments patrimoniaux existant à un point donné du temps. Ces agrégats concernent les actifs non financiers (logements, actifs productifs, brevets, etc.) et financiers (créances et dettes entendues au sens large – monnaie, crédit, titres, etc.) des différents secteurs de l'économie nationale. La richesse de l'économie et des différents secteurs (dén [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences de sciences économiques à l'université de Montpellier-I

Classification


Autres références

«  AGRÉGAT ÉCONOMIQUE  » est également traité dans :

COMPTABILITÉ NATIONALE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 11 280 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les agrégats intérieurs »  : […] Ces deux colonnes permettent de lire directement les agrégats intérieurs (concernant l'ensemble des unités institutionnelles résidentes) correspondant, d'une part, aux différentes opérations (sur produits, de répartition et financières) et, d'autre part, aux soldes des comptes de l'économie nationale (C.D.F./B.D.F., épargne, revenu national dispon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-nationale/#i_17751

COÛT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Xavier GREFFE
  •  • 4 114 mots

Dans le chapitre « Définition du coût social »  : […] Le coût social est l'ensemble des coûts supportés, à l'occasion d'une activité économique donnée, par les agents, ceux qui en retirent les bénéfices comme les autres. Le coût privé est traditionnellement mesuré par le « coût alternatif », c'est-à-dire l'utilité maximale à laquelle on renonce en utilisant des ressources pour la mise en œuvre de cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cout-social/#i_17751

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

Dans le chapitre « Analyse micro-économique et analyse macro-économique »  : […] Il faudrait ici faire appel à la distinction entre analyse micro-économique et analyse macro-économique. La science économique est-elle fondamentalement de type microscopique ou de type macroscopique ? C'est une question qui met en jeu une idée déjà connue des Grecs : pour connaître l'univers, faut-il aller de la partie vers le tout ou, inverseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie/#i_17751

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

La science économique est difficile à définir. Cela tient, sans doute, à ce qu'elle est beaucoup plus jeune que les autres sciences. Elle fait partie de l'ensemble des sciences sociales qu'on pourrait appeler sociologie, science qui elle-même n'est pas aisée à circonscrire avec précision.La science […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie/#i_17751

KUZNETS SIMON (1901-1985)

  • Écrit par 
  • Edith ARCHAMBAULT
  •  • 946 mots

Simon Kuznets a reçu en 1971 le troisième prix Nobel d'économie « pour son interprétation fondée sur des données empiriques de la croissance économique, qui a renouvelé et approfondi la connaissance de la structure économique et sociale et du processus de développement ». Américain d'origine russe, comme Wassily Leontief également lauréat du prix N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-kuznets/#i_17751

MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 8 114 mots

Les informations entendues ou lues par le public font couramment état de grandeurs économiques. Elles peuvent concerner une entreprise ou une collectivité locale particulière. Mais les grandeurs en question résultent souvent de la synthèse d'informations détaillées et contribuent à caractériser l'activité économique d'une entité plus large, souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-theorie-macroeconomique/#i_17751

MESURES, économie

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne CHAPRON, 
  • Universalis
  •  • 7 933 mots

Dans le chapitre « Mesure des variations au cours du temps : indices de prix et de volume »  : […] Mesurer les objets économiques en termes monétaires présente d'incontestables avantages, dès lors qu'on a résolu les problèmes de valorisation évoqués plus haut. On est en particulier assuré de pouvoir mettre en équivalence, en se fondant sur leur valeur marchande, les objets les plus divers et d'offrir, en les additionnant, des visions plus ou moi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesures-economie/#i_17751

SOCIOLOGIE - Les méthodes

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 7 616 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Diversité des données statistiques »  : […] Il reste que la sociologie ne saurait exister comme discipline scientifique sans ce que François Héran a appelé son « assise statistique » (1984). Depuis le programme durkheimien, une tradition désormais diversifiée, sur les plans à la fois théorique et méthodologique, fait jouer à la validation statistique un rôle décisif dans la conquête de la sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-methodes/#i_17751

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc PÉNIN, « AGRÉGAT ÉCONOMIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agregat-economique/