LETESTU AGNÈS (1971- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une nomination attendue

En 1992, Rudolf Noureev – de retour à l'Opéra de Paris pour créer sa production de La Bayadère – l'impose dans le rôle de Gamzatti, provoquant le scandale, car la danseuse n'est pas étoile, pas même soliste. C'est un vrai tournant dans la carrière d'Agnès Letestu, qui est promue première danseuse en 1993. Parallèlement, elle danse à l'étranger, notamment dans le rôle d'Odette-Odile dans Le Lac des cygnes à Florence. Elle est invitée par le Het National Ballet d'Amsterdam, le Tokyo Ballet, le ballet du Mariinski de Saint-Pétersbourg. Brigitte Lefèvre, directrice de la danse de l'Opéra de Paris (1995-2014), comprend la valeur de cette interprète de talent qui peut être aussi somptueuse en princesse classique que poignante dans le rôle de Myrtha, tant dans la Giselle traditionnelle (d'après Jean Coralli et Jules Perrot) que dans la version très moderne et un peu iconoclaste de Mats Ek. Elle lui donne des rôles majeurs : Raymonda, Aurore de La Belle au bois dormant, l'Élue du Sacre du printemps dans la chorégraphie de Nijinski... Agnès Letestu est distribuée dans la plupart des grands ballets de George Balanchine (Les Quatre Tempéraments, Agon, Capriccio, Violin Concerto...), de Maurice Béjart (IXe Symphonie, Webern Opus 5) ou de Jiří Kylián (Sinfonietta) avant de danser le rôle principal dans la version de Rudolf Noureev du Lac des cygnes qui la consacrera étoile à l'issue de la représentation du 31 octobre 1997.

Depuis lors, elle a ajouté à son répertoire de très nombreux rôles : très classiques comme dans Giselle, La Sylphide ou Paquita ; néo-classiques comme dans Les Mirages de Serge Lifar ; contemporains comme dans Le Songe de Médée d'Angelin Preljocaj. Elle enchaîne aussi les créations comme celle de de William Forsythe (Pas/parts, 1999), de Jiri Kylian (Stepping Stones, 2001), ou de Wayne McGregor (Genus, 2007). En 2007, elle reçoit le benois de la danse décerné à Moscou.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « LETESTU AGNÈS (1971- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnes-letestu/