LETESTU AGNÈS (1971- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une styliste remarquée

Parallèlement à la danse, elle se lance dans une carrière de créatrice de costumes. Elle dessine la « Valise à tutus » pour la maison de maroquinerie Longchamp (1998) et signe sa première création de costumes pour le ballet de José Martinez, Mi Favorita (2002) avec une nouvelle version pour les jeunes danseurs du Ballet de l'Opéra de Paris (2003). Poursuivant sa collaboration avec José Martinez, elle crée ceux de Delibes Suite (2003), de Scaramouche (2005), de Parenthèse 1 (2005). Elle réalise également le costume de José Martinez pour Congelado en el tiempo, une chorégraphie de Ramon Oller (2003) ainsi que ceux de Quatre en trois parties de Raul Zeummes (2006). Elle dessine ensuite les cent soixante-dix costumes des Enfants du paradis, une chorégraphie de José Martinez créée le 21 octobre 2008 pour le Ballet de l'Opéra de Paris, et ceux de Marie-Antoinette, œuvre de Patrick de Bana dont la première a lieu en janvier 2009.

Le 10 octobre 2013, Agnès Letestu fait ses adieux à la scène de l’Opéra de Paris en interprétant Marguerite Gautier dans La Dame aux camélias du chorégraphe John Neumeier, rôle qu’elle avait déjà assuré en juin 2008 au côté de Roberto Bolle, alors artiste invité de la Scala de Milan. Cela ne l’empêchera pas de danser de nouveau dans cette chorégraphie lors d’une tournée au Japon en mars 2014, après avoir assuré une mission de répétitrice pour La Belle au bois dormant à la fin de 2013 à l’Opéra de Paris.

Élancée, fine, possédant une technique irréprochable, Agnès Letestu est admirée surtout pour sa sensibilité d'interprète qui sublime chacun de ses rôles, ciselant chaque mouvement pour se l'approprier, laissant flamber la passion dans Neumeier, incarnant Giselle en tragédienne subtile, ou laissant sourdre le mystère ou le drame dans les ballets de Mats Ek ou de William Forsythe, mais surtout sachant imposer un style épuré qui fait apparaître sa danse comme une évidente simplicité.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « LETESTU AGNÈS (1971- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnes-letestu/