AGENCES DE NOTATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Re-réglementations

Face aux défaillances des agences, les autorités politiques et monétaires de différents pays ont tenté de réduire leur influence sur les marchés financiers en encadrant mieux leurs activités. Le Congrès des États-Unis a voté en 2006 le Credit Rating Agency Reform Act, une loi qui modifie le statut N.R.S.R.O afin de briser la structure oligopolistique du marché en encourageant la concurrence entre agences. Depuis septembre 2008, dix agences bénéficient de ce statut aux États-Unis.

En Europe, un règlement du 16 septembre 2009 sur les agences de notation de crédit a mis en place un enregistrement et une surveillance des agences qui souhaitent voir leurs notes utilisées dans l'Union européenne. Ce règlement impose des obligations aux agences en matière :

– d'indépendance et de prévention des conflits d'intérêts (art. 6) ;

– de compétence des analystes (art. 7.1) ;

– de non-participation des analystes aux négociations commerciales avec les entités notées (art. 7.2) ;

– de rémunération et d'évaluation de la performance des analystes de notation et des personnes chargées d'approuver les notations de crédit, lesquelles ne peuvent pas dépendre du chiffre d'affaires que l'agence tire de sa relation commerciale avec les entités notées ou les tiers liés (art. 7.5) ;

– de rotation des postes d'analystes et des personnes validant les notes, qui doit s'effectuer par étapes et sur une base individuelle afin d'éviter tout rapport privilégié avec les entités évaluées (art. 7.4) ;

– de publication des méthodes, modèles et principales hypothèses utilisés (art. 8.1) ;

– de publication des notations de crédit (art. 10.1) ;

– de publication annuelle d'un rapport de transparence (art. 12).

Allant plus loin encore, dans le cadre du projet de système européen de surveillance financière, Bruxelles a attribué à l'Autorité européenne des marchés financiers (A.E.M.F.), entrant en fonction en 2011, des pouvoirs accrus d'investigation et de contrôle sur les agences de notation. Le Congrès américain a pour sa part voté le 13 mai 2010 un amendement reme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences économiques, manager Reporting et Etudes

Classification


Autres références

«  AGENCES DE NOTATION  » est également traité dans :

BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 6 662 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le contrôle des agences de notation »  : […] Mises en cause notamment après la crise des subprimes , les agences de notation n’ont pas hésité à s’abriter derrière le premier amendement de la Constitution américaine, qui garantit la liberté d’expression, considérant que leurs notes étaient de simples opinions. Mais cette ligne de défense n’a pas résisté aux actions intentées par les pouvoirs publics américains. En Europ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-reglementation-des-marches-boursiers/#i_53327

TAUX D'INTÉRÊT

  • Écrit par 
  • Virginie COUDERT
  •  • 5 489 mots

Dans le chapitre « Le rôle des agences de notation  »  : […] Le taux d'intérêt dépend donc du risque de défaut de l'emprunteur. Or évaluer ce risque demande du temps et des ressources, ce qui est hors de portée de la plupart des investisseurs. C'est pourquoi les investisseurs s'en remettent à des organismes indépendants, les agences de notation. Leur rôle est d'évaluer le risque de défaut des emprunteurs présents sur les marchés internationaux, que ce soie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taux-d-interet/#i_53327

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick JOLIVET, « AGENCES DE NOTATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agences-de-notation/