ACIERTechnologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Découpe d’un tuyau en acier

Découpe d’un tuyau en acier
Crédits : 06photo/ Shutterstock

photographie

Teneur en carbone

Teneur en carbone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Austénite : transformation

Austénite : transformation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Acier trempé : dureté et teneur en carbone

Acier trempé : dureté et teneur en carbone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Tous les médias


Propriétés des aciers

L'évaluation des possibilités d'utilisation des divers aciers dans les états variables auxquels ils peuvent être amenés par des traitements se fait en déterminant un certain nombre de grandeurs relatives aux diverses propriétés du métal. Les plus courantes, sinon les plus importantes, se rattachent, d'une part, à la ténacité de l'acier, c'est-à-dire à la résistance opposée aux déformations, d'autre part, à la ductilité, c'est-à-dire à la capacité de se déformer sans se rompre, ces deux qualités étant dans une certaine dépendance.

Parmi les grandeurs les plus couramment déterminées, nous citerons d'abord la dureté, qui s'exprime comme une résistance à l'enfoncement. On mesure la profondeur de pénétration d'une bille, d'un cône ou d'une pyramide appliquée sur l'acier avec une force déterminée. La bille est en acier dur ou en carbure de tungstène (essai Brinell). Le cône (essai Rockwell) ou la pyramide (essai Vickers) sont en diamant. La force appliquée a plusieurs valeurs possibles, et il existe naturellement autant d'échelles de dureté que de valeurs de la charge, les duretés de métaux différents ne pouvant être comparées que si elles sont déterminées suivant la même méthode et avec la même charge. Des tables de correspondance approximative entre les échelles ont été établies. Bien qu'elles mettent en jeu des propriétés différentes du métal – résistance à la déformation, d'une part, capacité de durcissement par déformation (écrouissage), d'autre part –, les mesures de dureté sont très largement pratiquées, en raison de leur simplicité et du fait qu'elles n'entraînent pas de destruction de métal.

D'autres grandeurs très fréquemment utilisées sont celles que l'on obtient grâce à l'essai de traction. Cet essai consiste à soumettre une éprouvette d'acier à une charge croissant jusqu'à provoquer la rupture. On détermine ainsi une limite élastique, qui est la charge maximale que peut subir le métal sans subir une déformation permanente, et une charge de rupture, qui est l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, ancien directeur de recherche à la Compagnie des ateliers et forges de la Loire
  • : ingénieur en chef à l'Institut de recherches de la sidérurgie française, adjoint au directeur de l'Institut de recherches de la sidérurgie française
  • : directrice générale de l'Office technique pour l'utilisation de l'acier (O.T.U.A.)
  • : ingénieur call centre à l'Office technique pour l'utilisation de l'acier (O.T.U.A.)

Classification


Autres références

«  ACIER  » est également traité dans :

ACIER - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Franco MANNATO
  •  • 928 mots
  •  • 2 médias

La sidérurgie est l'activité industrielle de transformation du minerai de fer en métal. On désigne couramment sous ce terme l'art de fabriquer et de travailler le fer, la fonte et l'acier. La sidérurgie a connu un essor fulgurant à partir de la seconde moitié du xixe siècle et l'acier s'impose comme le métal roi de la révolution industrielle. Cette av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-vue-d-ensemble/

ACIER - Économie

  • Écrit par 
  • Franco MANNATO
  •  • 10 109 mots

Jusqu'au début des années 1970, l'analyse économique de la sidérurgie a été menée principalement sous l'angle de la production. Cela s'expliquait à la fois par l'aspect stratégique de la production d'acier et par le fait que cette dernière allait toujours croissant et répondait à une demande en constante augmenta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-economie/

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis COLOMBIER, Guy HENRY, Joëlle PONTET, Gérard FESSIER, « ACIER - Technologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-technologie/