Hygiène et sécurité alimentaire


ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 771 mots

Si l'on retient la définition de Jean Trémolières selon laquelle on appelle « aliment » une denrée nourrissante, appétente et coutumière, il est évident que l'alimentation doit comporter de telles qualités, sous réserve que ces denrées ne recèlent pas de produits nocifs pour les consommateurs en général voire pour certains d'entre eux seulement.À cet égard, les toxi-infections alimentaires classiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-risques-alimentaires/#i_0

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Enjeux de politiques publiques

  • Écrit par 
  • Daniel NAIRAUD
  •  • 6 144 mots

Dans le chapitre « L'harmonisation communautaire dans le domaine sanitaire »  : […] Dans un premier temps, l'harmonisation communautaire dans le secteur sanitaire a porté sur les conditions relatives aux échanges d'animaux, de végétaux, et de denrées végétales ou animales. La première directive dans ce domaine, établie en 1964, fixait les conditions d'agrément communautaire des abattoirs d'animaux de boucherie. Mais contrairement à l'évol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-economie-et-politique-alimentaires-enjeux-de-politiques-publiques/2-l-harmonisation-communautaire-dans-le-domaine-sanitaire/

BOTULISME

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 476 mots

Neuro-intoxication, rare mais très grave, le botulisme est dû à l'ingestion accidentelle d'une toxine microbienne formée dans certaines conserves alimentaires par un microbe anaérobie, le bacille botulique (Clostridium botulinum). Ce germe est très répandu dans l'intestin de nombreux animaux (porc en particulier), ainsi que dans le sol où, éliminé dans les déjections, il peut s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botulisme/#i_0

DIOXINES

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 460 mots
  •  • 2 médias

Les dioxines constituent une classe regroupant quelque 210 composés organiques polychlorés désignés sous le sigle général de PCDD (polychlorodibenzodioxines). Elles se forment par oxydation lors de la combustion incomplète de divers dérivés aromatiques chlorés, ou encore au cours de réactions secondaires lors de la synthèse de chlorophénols.Les dioxines, chimiquement stables, donc non biodégradabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dioxines/#i_0

GLUTAMATE DE SODIUM

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 168 mots

Sel monosodique monohydraté de l'acide L(+) glutamique. Il augmente la saveur de nombreux aliments, les hydrolysats protéiques entre autres. Cette propriété, découverte en 1908 par le Japonais Ikeda Kikunae (1864-1936), le fait employer depuis lors comme arôme, en particulier dans des préparations pour bouillons de viande.La non-toxicité de cet édulcorant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glutamate-de-sodium/#i_0

LAIT

  • Écrit par 
  • Guy CHANTEGRELET, 
  • Charles FLACHAT
  •  • 4 729 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Hygiène des produits laitiers »  : […] Le lait peut être pollué par l'animal (excrétion de germes par la mamelle), par l'homme ou par l'environnement (milieu ambiant, poussières, matériel). Les principales affections véhiculées par le lait sont :– mammites ;– des maladies à virus : hépatite infectieuse, fièvre aphteuse, pharyngites et angines fébriles (adénovirus), diarrhées estivales des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lait/5-hygiene-des-produits-laitiers/

MINAMATA MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Yugi SATO
  •  • 290 mots

Intoxication au mercure observée, dès 1956, dans la ville de Minamata (petit port japonais de la côte ouest de l'île de Kyūshū), d'abord chez les chats, puis chez les pêcheurs et leur famille qui ont consommé du poisson ou des coquillages. Cette intoxication — qui , au début du xxie siècle, selon les statistiques gouvernementales, avait fait 2 265 vic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-minamata/#i_0

O.G.M. (ÉTUDE SÉRALINI SUR LES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Plusieurs végétaux génétiquement modifiés (OGM), maïs, soja, pomme de terre, tomate, etc., ont été mis sur le marché depuis la fin des années 1990. Selon le cas, ces végétaux sont moins sensibles aux insectes, résistent à des herbicides ou possèdent des propriétés alimentaires particulières. En Europe, chaque culture en cham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-etude-seralini-sur-les/#i_0

O.G.M. - Les risques

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 791 mots

Dans le chapitre «  Les risques alimentaires »  : […] Les O.G.M. se distinguent des organismes naturels et de ceux obtenus par sélection par le fait que l'information génétique qui est manipulée est connue mais aussi que les modifications génétiques sont réalisées par l'intervention directe d'un opérateur humain. Toute nouvelle technique pose la question de savoir si sa mise en œuvre engendre ou n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-les-risques/1-les-risques-alimentaires/


Affichage 

Pays producteurs d'O.G.M.

Pays producteurs d'O.G.M.

carte

Au moins 10 p. 100 des terres agricoles sont cultivées avec des O.G.M., réparties sur 25 États dans le monde, sans que l'on ait pour l'instant à signaler d'incidence particulière sur la santé humaine ou animale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pays producteurs d'O.G.M.

Pays producteurs d'O.G.M.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte