Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GLUTAMATE DE SODIUM

Sel monosodique monohydraté de l'acide L(+) glutamique. Il augmente la saveur de nombreux aliments, les hydrolysats protéiques entre autres. Cette propriété, découverte en 1908 par le Japonais Ikeda Kikunae (1864-1936), le fait employer depuis lors comme arôme, en particulier dans des préparations pour bouillons de viande.

La non-toxicité de cet édulcorant est contestée. Fréquemment utilisé dans la cuisine orientale, il serait en effet à l'origine du « syndrome des restaurants chinois » : sensations de brûlure, maux de tête, douleurs dans la poitrine et, surtout, enraidissement musculaire passager. Des injections de glutamate monosodique à des souris en gestation provoqueraient, d'après des recherches entreprises aux États-Unis dès 1969, l'apparition de lésions cérébrales peu après la naissance. On conseilla, de ce fait, aux femmes enceintes d'éviter la consommation de ce produit.

— Geneviève DI COSTANZO

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

    • Écrit par Jean-Pierre RUASSE
    • 4 757 mots
    • 1 média
    ...de produits (en particulier des boissons) qui contenaient des cyclamates. Un autre exemple de la toxicité de ces améliorants est celui que donne le L- glutamate de sodium, utilisé comme « éblouissant » du goût dans certaines préparations culinaires, et qui est responsable du « syndrome du restaurant chinois...
  • BACTÉRIOLOGIE

    • Écrit par Jean-Michel ALONSO, Jacques BEJOT, Michel DESMAZEAUD, Didier LAVERGNE, Daniel MAZIGH
    • 18 329 mots
    • 11 médias
    L' acide glutamique est un acide aminé important industriellement ; il est utilisé comme agent aromatique sous la forme de son sel, le glutamate de sodium ; il n'est fabriqué que par voie microbiologique. L'avantage de la production biologique d'un acide aminé, est qu'elle produit en général seulement...

Voir aussi