Jaïnisme ou jinisme


AHIṂSĀ

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 469 mots

Le mot sanskrit ahiṃsā, qui désigne, dans les religions de l'Inde, la non-violence (ou la non-nuisance) et même l'absence de toute intention de nuire, est composé du préfixe privatif a et de HIṂS, forme désidérative abrégée de la racine HAN (« frapper », « blesser », « tuer »).Ce terme est ancien ; il apparaît dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahimsa/#i_0

DĪVĀLĪ ou FÊTE DES LUMIÈRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots
  •  • 1 média

Lafête des lumières, Dīvalī (du sanskrit dīpavali, « rangée de lumières »), est l’une des plus importantes dans la religion hindoue. Les jaïna et les sikhs l’ont aussi reprise à leur propre compte. La fête dure cinq jours, du treizième jour de la quinzaine sombre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divali-fete-des-lumieres/#i_0

JINISME ou JAÏNISME

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT, 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 5 722 mots

Le jinisme (ou jainisme) doit son nom au titre de Jina (le « vainqueur »), donné par ses adeptes à Vardhamāna (également appelé Mahāvīra, « grand héros »), réformateur, au vie siècle avant J.-C., de la doctrine et de la communauté de Pārśva. Selon la tradition (śvetāmbara en particulier), Vardhamāna est né dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jinisme-jainisme/#i_0

ŚVETĀMBARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 341 mots

Une des deux sectes principales du jaïnisme — l'autre étant celle des digambaras — entre lesquelles, à la suite d'une dissension très ancienne (sans doute vers le ~ iiie s.), éclata un schisme définitif en 79 (en 83 selon les śvetāmbaras). Les divergences portèrent d'abord sur la question de la propriété monastique et du port du vêtement ; les digamba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/svetambara/#i_0

TĪRTHAMKARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 475 mots

Les tīrthamkara ou tīrthakara, qu'on appelle aussi jinas (« vainqueurs ») ou arhants (« saints parfaits »), sont, dans le jaïnisme, des personnages qui, parvenus à l'omniscience, s'incarnent sur Terre à tour de rôle pour guider les hommes dans la vraie voie du salut (tīrthaṅkara, en sanskrit, veut dire « faiseur de gué », « passeur »), et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tirthamkara/#i_0