Historiens du christianisme


BATIFFOL PIERRE (1861-1929)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 410 mots

Ecclésiastique, historien du christianisme ancien et personnage en vue lors de la crise moderniste, dont il fut l'une des victimes malgré son hostilité déclarée au modernisme et aux modernistes. Pierre Batiffol avait été, à l'Institut catholique de Paris, l'un des élèves préférés de Louis Duchesne, qui lui fi […] Lire la suite

BREMOND HENRI (1865-1933)

  • Écrit par 
  • Émile GOICHOT
  •  • 2 121 mots

Les spécialistes voient surtout en Bremond l'auteur d'une monumentale Histoire littéraire du sentiment religieux en France, restée inachevée, dont certains aspects ont été vivement contestés ou sont aujourd'hui dépassés, mais qui demeure un instrument de travail indispensable. Il avait connu, vers 1925, son heure de notoriété en déclenchant la « querelle de la poésie pure » qui […] Lire la suite

BUONAIUTI ERNESTO (1881-1946)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 481 mots

La figure la plus marquante et la plus riche du modernisme italien, la plus complexe aussi. Dès avant son ordination en 1903, Ernesto Buonaiuti avait été appelé à enseigner la philosophie dans un des séminaires romains, puis à remplacer son maître Benigni comme professeur d'histoire. Destitué de sa chaire en 1906 en raison de ses tendances, il reçoit un p […] Lire la suite

DANIÉLOU JEAN (1905-1974)

  • Écrit par 
  • Henri Irénée MARROU
  •  • 1 038 mots

Homme d'Église, homme d'action, mais aussi agrégé de l'Université et docteur ès lettres, Jean Daniélou a réalisé une œuvre scientifique considérable. Il a été l'un des premiers et principaux artisans du renouveau des études patristiques. En 1942, en pleine guerre, il fonde, avec son aîné le père Henri de Lubac, la collection Sources chrétiennes (éditions de textes patristiques, accompagnées de tra […] Lire la suite

DÖLLINGER JOHANN IGNAZ VON (1799-1890)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 925 mots

Ecclésiastique et universitaire allemand, historien de l'Église et adversaire de l'infaillibilité pontificale. Né dans une famille de professeurs à Bamberg (Bavière), ordonné prêtre en 1822, docteur en théologie en 1826, Döllinger est nommé cette même année professeur à l'université de Munich, où il d […] Lire la suite

DUCHESNE LOUIS (1843-1922)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 348 mots

Prélat français et historien du christianisme ancien, né à Saint-Servan, mort à Rome. Après de solides études universitaires à la Sorbonne et une mission scientifique au Mont-Athos, Louis Duchesne devint professeur à l'Institut catholique de Paris, où il forma ses étudiants (parmi lesquels Loisy et Batiffol) à une méthode rigoureuse ; mais, par ses conclusions, il rencontra l'hostilité inquiète de […] Lire la suite

FESTUGIÈRE ANDRÉ-JEAN (1898-1982)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 711 mots

Né le 15 mars 1898 à Paris, A.-J. Festugière fit ses études aux lycées Condorcet et Louis-le-Grand, s'ouvrant ainsi les portes d'une brillante carrière universitaire dont il parcourut avec beaucoup de succès les traditionnelles premières étapes : l'École normale supérieure (1918), l'agrégation (1920), les Écoles françaises de Rome (1920-1921) et d'Athènes (1921-1922). Mais, en 1923, lors d'une vis […] Lire la suite

GOYAU GEORGES (1869-1939)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 242 mots

Élève de l'École normale supérieure, membre de l'École française de Rome au temps de l'encyclique Rerum novarum (1891), Georges Goyau se classe aussitôt parmi les plus ardents propagandistes de la politique de Léon XIII (Le Pape, les catholiques et la question sociale). Il devient ainsi une des éminences du catholici […] Lire la suite

GUIGNEBERT CHARLES (1867-1939)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 222 mots

Agrégé d'histoire et élève de Renan, qui l'encouragea dans l'étude des origines chrétiennes — comme il avait orienté Paul Sabatier vers le réveil spirituel et le mouvement franciscain du xiiie siècle, ou d'autres vers l'histoire religieuse de la Révolution française.Après avoir soutenu sa thèse en 1902 sur Tertulli […] Lire la suite

HISTOIRE LITTÉRAIRE DU SENTIMENT RELIGIEUX EN FRANCE (H. Bremond)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 1 038 mots

L'événement que constitue cette nouvelle édition augmentée de l'Histoire littéraire du sentiment religieux en France (Jérôme Millon, Grenoble, 2006), menée à bien par une équipe d'historiens de la spiritualité, se trouve marqué du signe d'une absence. Celle-là même d'Émile Goichot, l'interprète incontesté de l'importante œuvre d'Henri Br […] Lire la suite

HOUTIN ALBERT (1867-1926)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 383 mots

Historien du catholicisme français contemporain, activement mêlé à la crise moderniste. Né à La Flèche, de parents boulangers, élève du petit séminaire d'Angers, novice bénédictin à Solesmes, prêtre du diocèse d'Angers en 1901, Albert Houtin fut aussitôt nommé professeur d'histoire au petit séminaire. Ses recherches sur l'origine du diocèse et sur saint René, qui en aurait été le premier évêque, l […] Lire la suite

KERÉNYI KARL (1897-1973)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 662 mots

Philologue et historien des religions, professeur à l'université de Szeged, Karl Kerényi (Károly Kerényi) est né à Temesvár (la ville appartenait alors à la Hongrie) et s'est fait d'abord connaître par des travaux sur les éléments religieux véhiculés par la littérature romanesque de l'âge hellénistique. Il s'est orienté ensuite vers l'étude des « figures divines » (Apollon, 193 […] Lire la suite

LE NAIN DE TILLEMONT LOUIS SÉBASTIEN (1637-1698)

  • Écrit par 
  • Bruno NEVEU
  •  • 838 mots

Après trois siècles, dont le dernier marqué par d'immenses progrès dans le champ des sciences historiques et philologiques, le monument édifié solitairement par Le Nain de Tillemont supporte les assauts du temps. L'Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné pendant les six premiers siècles de l'Église... (Paris, 1690-1738, 6 vol.) et les Mémoires […] Lire la suite

LEPELLEY CLAUDE (1934-2015)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 704 mots

Historien de l’Antiquité tardive et de l’Afrique du Nord, Claude Lepelley, né à Saint-Maurice en 1934, est admis à l’agrégation d’histoire en 1957 après de brillantes études. L’année suivante, son affectation le conduit en Tunisie où il enseigne pendant deux ans, avant d’effectuer son service militaire à Alger jusqu’en 1962. Ses années algériennes sont marquées par un engagement humaniste contre l […] Lire la suite

LOISY ALFRED (1857-1940)

  • Écrit par 
  • Émile GOICHOT
  •  • 2 289 mots

Deux traits caractérisent l'image habituellement reçue d'Alfred Loisy : une spécialisation professionnelle – c'était un exégète, aux positions singulièrement critiques ; un rôle historique, circonscrit et conjoncturel – protagoniste de la crise moderniste, il semble rentrer dans l'obscurité après l'encyclique Pascendi […] Lire la suite

MANDOUZE ANDRÉ (1916-2006)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 871 mots

« Debout, Messieurs, le drapeau de la barbarie flotte sur le temple de la culture. » Jeune assistant tout juste nommé, en 1942, à la faculté des lettres de Lyon, André Mandouze demandait, en ces termes, à ses étudiants d'observer une minute de silence pour marquer l'arrivée des nazis à Athènes. Tout au long de sa vie d'universitaire, spécialiste, mondialement reconnu, de saint […] Lire la suite

MORE HENRY (1614-1687)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 319 mots

Ce « platonicien de Cambridge » est un penseur qui intéresse à la fois l'historien des sciences religieuses et ceux de la théosophie, de la philosophie et même de la littérature anglaise. Henry More fut surtout un théosophe au sens le plus vrai et le plus pur de ce terme, en ce qu'il a cru obtenir une illumination métaphysique, une connaissance directe de […] Lire la suite

PAPEBROCH DANIEL VAN PAPENBROECK dit (1628-1714)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 317 mots

Érudit prolifique, jésuite bollandiste, célèbre en son temps, Daniel Papebroch publia des Vies des saints, Acta sanctorum, qui finirent par être interdites. Né à Anvers de parents originaires de Hambourg, très attachés à la foi catholique puisqu'ils vinrent s'installer en Flandre pour cette raison, il entra, après des études de philosophie, dans les ordres e […] Lire la suite

SIMON RICHARD (1638-1712)

  • Écrit par 
  • Paul AUVRAY
  •  • 1 285 mots

Né à Dieppe, fils d'artisan, Richard Simon fit ses études chez les oratoriens de Dieppe, puis chez les jésuites de Rouen. Après un bref essai au noviciat de l'Oratoire (1658), il poursuivit à la Sorbonne des études de théologie et de langues orientales. Il revint à l'Oratoire en 1662 ; à part le temps de son noviciat et deux séjours à Juilly comme professeur de philosophie (1663-1664 et 1666-1668) […] Lire la suite

SÖDERBLOM NATHAN (1866-1931)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 249 mots

Théologien luthérien et historien des religions. Né à Trönö, Söderblom fait ses études de théologie à Uppsala et à Paris où il obtient, en 1901, le doctorat en théologie. Professeur d'histoire des religions à Uppsala (1901) et à Leipzig (1912), il est nommé archevêque d'Uppsala en 1914. Vivement attiré par l'œcuménisme, il en devient l'un des promoteurs avant même la Première Guerre mondiale. Il j […] Lire la suite

TURMEL JOSEPH (1859-1943)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 234 mots

« Prêtre, historien des dogmes », ainsi qu'il voulut qu'on le gravât sur sa tombe. Né et mort à Rennes, où s'écoula toute sa vie, formé à la critique par ses propres moyens et par l'abondance de ses lectures, Turmel perdit très tôt la foi chrétienne. Pour des raisons complexes, il crut devoir tout faire pour rester dans le clergé catholique, publiant sous son no […] Lire la suite