Littérature germanique médiévale


ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 21 665 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge et le XVIe siècle »  : […] La naissance d'une littérature allemande coïncide avec le règne de Charlemagne. Les grands centres littéraires sont les monastères où l'on transcrit les quelques rares textes témoignant de l'ancienne culture allemande (Charmes de Mersebourg, Chant de Hildebrand). Mais l'essentiel de l'activité consiste à traduire et à commenter les œuvres d'inspiration chrét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/1-le-moyen-age-et-le-xvie-siecle/

FASTNACHTSPIEL, théâtre

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 373 mots

Les premières représentations du théâtre profane en langue allemande s'insèrent dans les cadres des festivités du carnaval. Attesté depuis la seconde moitié du xive siècle sous le nom de Fastnachtspiel, son âge d'or coïncide avec le triomphe de la Réforme (il existe des pièces de propagande) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fastnachtspiel-theatre/#i_0

MINNESANG

  • Écrit par 
  • Georges ZINK
  •  • 2 970 mots

Le terme allemand, que l'on trouve dans une poésie de Walther von der Vogelweide, a été conservé en français. Il est d'usage commode pour distinguer la poésie courtoise allemande de celle des troubadours et des trouvères ; il a, en outre, l'avantage de mettre en relief deux traits essentiels de cette poésie : Minnesang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minnesang/#i_0

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Paul GELLINGS
  •  • 6 840 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Moyen Âge et rhétorique (1150-1560) »  : […] La littérature néerlandaise commence ainsi : hebban olla vogala nestas hagunnan hinase hic enda thu wat unbidan we nu (« Tous les oiseaux ont commencé leurs nids – sauf toi et moi – alors, qu'attendons-nous ? »). Outre ces deux vers anonymes, les textes les plus anciens sont de la main du poète limbourgeois Henric Van Veldeke (1128 ?-1190 ?), qui composa de nombreuses romances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-neerlandaise-et-flamande/1-moyen-age-et-rhetorique-1150-1560/

NIBELUNGEN

  • Écrit par 
  • Pierre SERVANT, 
  • Georges ZINK
  •  • 4 130 mots
  •  • 2 médias

L'origine du terme « Nibelungen » est loin d'être claire. Dans la première partie de la Chanson des Nibelungen, il désigne les rois Schilbung et Nibelung, dont les sujets sont des nains et des géants appelés eux aussi Nibelungen. Après avoir défait et tué les deux rois, Siegfried s'empare de leur trésor qui, après sa mort, passe aux mains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nibelungen/#i_0