Paul ZUMTHOR

ancien professeur aux universités d'Amsterdam, de Paris-VII, de Montréal

ADAM DE LA HALLE (1235 env.-env. 1285)

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 1 076 mots

Fils de Henri le Bossu, bourgeois aisé d'Arras, nommé parfois lui-même Adam le Bossu (en picard, Bochu), né vers 1235, Adam de la Halle entreprit des études (peut-être à l'abbaye de Vausselles) mais revint à Arras où il épousa une certaine Maroie, que l'on considère, à tort ou à raison, comme l'inspiratrice de la plupart de ses poésies d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-de-la-halle/#i_0

AUCASSIN & NICOLETTE (1200 env.)

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 897 mots

Des raisons philologiques et littéraires incitent à dater des environs de 1200 et à localiser dans le nord de la région picarde la composition de cette œuvre anonyme, charmante, tendre et ironique, colorée, l'une des plus parfaites de ce temps.Par sa forme, elle est unique : l'auteur, dans sa conclusion, la qualifie de « chantefable », mot très probablement f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aucassin-et-nicolette/#i_0

COURTOISIE

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 5 075 mots

Aux xiie et xiiie siècles, le mot « courtoisie » s'entend en deux acceptions : l'une sociale, exprimant ce qui concerne une cour, l'autre morale, désignant la qualité d'un individu. Ces significations sont liées à un style de vie qui se constitue dans la civilisation occidentale au xii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courtoisie/#i_0

ÉTYMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 5 418 mots

Dans l'usage commun, étymologie désigne soit en général la science de la filiation des mots, soit en particulier l'origine de tel ou tel mot. Il est donc difficile d'en donner une définition scientifiquement rigoureuse. En effet, l'étymologie possède une très longue histoire qui, durant des siècles, l'attacha à la philosophie autant qu'à la l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etymologie/#i_0

FATRASIE

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 778 mots

Apparemment dérivé de fatras, le mot fatrasie est pourtant attesté dans l'usage vers 1250, soit plusieurs décennies avant lui. D'étymologie obscure (on a voulu les faire remonter au latin farsura, « remplissage »), l'un et l'autre appartiennent en ancien français au vocabulaire littéraire (peut-être humoristique) et désignent deux variété […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fatrasie/#i_0

PHILOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 4 801 mots

Le sens du mot « philologie » (spécialement imprécis dans l'usage français) ne peut guère se définir que par opposition avec d'autres termes, parfois à peine moins vagues : linguistique, critique littéraire, histoire de la littérature. Le champ d'application de la philologie recouvre partiellement les divers domaines ainsi désignés, tout en conse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philologie/#i_0

RHÉTORIQUEURS GRANDS

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 1 158 mots

Le nom de grands rhétoriqueurs a été donné, au xixe siècle, par les historiens de la littérature, à un groupe de poètes qui firent carrière auprès des ducs de Bourgogne, de Bretagne, de Bourbon et auprès des rois de France entre 1450-1460 et 1520-1530 environ. Pourtant cette désignation reste imprécise : les dix ou douze personnages auxquels on l'appl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grands-rhetoriqueurs/#i_0

TROUBADOURS ET TROUVÈRES

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 3 392 mots

La forme poétique que Roger Dragonetti appela le « grand chant courtois » se constitua dans la France occitane durant la première moitié du xiie siècle. À partir de 1150-1180, elle fut progressivement adoptée dans la plupart des nations occidentales. Son dynamisme initial et ses tendances originales se maintinr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubadours-et-trouveres/#i_0