Maurice BROCK

agrégé de lettres classiques, ancien élève de l'École normale supérieure, professeur d'histoire de l'art moderne à l'université François-Rabelais, Tours

L'ART ITALIEN, DE LA RENAISSANCE À 1905 (dir. P. Morel)

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 993 mots

L'art italien est inégalement connu et apprécié. À en juger par la production éditoriale et la fréquentation touristique, le goût de notre temps privilégie le Moyen Âge et la Renaissance. De l'abondante production des xviie et xviiie siècles, l'amateur ne retient aujourd'hui que quelques grands artistes : […] Lire la suite

GOMBRICH ERNST HANS (1909-2001)

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 609 mots

Figure majeure parmi les historiens de l'art du xxe siècle, Ernst Hans Gombrich a contribué à faire évoluer sa discipline à travers une importante production d'ouvrages et d'articles dont l'influence tient autant à la clarté de la formulation qu'à l'originalité et à l'ampleur du propos mis en place par Aby Warbur […] Lire la suite

LES GROTESQUES (P. Morel), LES GROTTES MANIÉRISTES EN ITALIE AU XVIe SIÈCLE (P. Morel) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 418 mots

Malgré leur abondance dans l'Italie de la Renaissance, les décors de grotesques sont peu étudiés. Si on excepte un bref essai d'André Chastel et les travaux érudits de Nicole Dacos sur leur essor dans l'atelier de Raphaël à la suite de la découverte à […] Lire la suite

LE SUJET DANS LE TABLEAU. ESSAIS D'ICONOGRAPHIE ANALYTIQUE (D. Arasse)

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 338 mots

Dans sa pratique courante, l'histoire de l'art a deux façons d'aborder la question du « sujet » en peinture. D'un côté, elle s'intéresse au « sujet » créateur, de l'autre, au « sujet » représenté. D'une part l'auteur : catalographie, biographie, etc. ; d'autre part la signification des œuvres : iconographie et iconologie. Cette double approche présente un danger : l'historien de l'art risque souve […] Lire la suite

UT PICTURA POESIS

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 360 mots

Traditionnellement désigné par un apophtegme emprunté au vers 361 de l'Art poétique d'Horace (65-8 av. J.-C.), ut pictura poesis, qui invitait le poète à comparer son art à celui du peintre, l'appariement de la peinture à la littérature a connu une fortune étonnante à partir de la […] Lire la suite