LE SUJET DANS LE TABLEAU. ESSAIS D'ICONOGRAPHIE ANALYTIQUE (D. Arasse)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans sa pratique courante, l'histoire de l'art a deux façons d'aborder la question du « sujet » en peinture. D'un côté, elle s'intéresse au « sujet » créateur, de l'autre, au « sujet » représenté. D'une part l'auteur : catalographie, biographie, etc. ; d'autre part la signification des œuvres : iconographie et iconologie. Cette double approche présente un danger : l'historien de l'art risque souvent d'oublier que les objets sur lesquels il travaille sont d'abord des images et que celles-ci se caractérisent par leur iconicité, leur « tabularité » (tous les éléments d'un tableau, même les plus ténus, s'offrent simultanément au regard). On ne sera donc pas surpris que Daniel Arasse, qui a justement publié Le Détail (Flammarion, 1992) accorde une grande attention à la tabularité des images, lorsqu'il repose la question du sujet, comme le suggère d'emblée le titre de son livre Le Sujet dans le tableau. Essais d'iconographie analytique (coll. Idées et recherches, Flammarion, Paris, 1997).

C'est en effet dans le tableau, au plus près de ses configurations concrètes, que l'auteur s'efforce de débusquer ce que, par une ambiguïté délibérée, il appelle « le sujet ». Il désigne par là à la fois l'artiste qui réalise l'œuvre, ce qu'elle représente, et l'individu ou le groupe auquel elle s'adresse. Comme il l'explique en introduction, il s'attache à ce qui, du moi intime du peintre, affleure dans la configuration du tableau, s'investit dans ce qu'il représente, transparaît en menues perturbations de tous ordres. L'entreprise vise à « sauver » ce qui peut encore l'être de l'iconologie panofskienne. L'auteur, qui conserve scrupuleusement la terminologie consacrée (« motif », « thème », « sujet », etc.), entend affranchir la méthode du gros défaut qui l'entache à ses yeux dans la théorie et la pratique d'Erwin Panofsky : le refus catégorique de la polysémie ou de l'ambiguïté dans les arts visuels. Pour se défaire de ce refus qui empêche, constate-t-il, d'appréhender les écarts, contaminations et am [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres classiques, ancien élève de l'École normale supérieure, professeur d'histoire de l'art moderne à l'université François-Rabelais, Tours

Classification

Pour citer l’article

Maurice BROCK, « LE SUJET DANS LE TABLEAU. ESSAIS D'ICONOGRAPHIE ANALYTIQUE (D. Arasse) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-sujet-dans-le-tableau-essais-d-iconographie-analytique/