Jean-Claude LAMBERTI

professeur à l'université de Paris-V, maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris

MICHELS ROBERT (1876-1936)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 1 207 mots

Il appartient à l'école de sociologie élitiste, qui regroupe également Gaetano Mosca et Vilfredo Pareto. Comme ces derniers, il pense que tous les régimes politiques sont oligarchiques et que la démocratie est le plus difficile de tous à mettre en pratique. Mais aux réflexions économiques et sociologiques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-michels/#i_0

OSTROGORSKI MOÏSEÏ (1854-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 842 mots

Un des pionniers de la sociologie politique, ses travaux ont influencé Robert Michels (Les Partis politiques, 1911), Max Weber (La Vocation d'homme politique, 1919) et, plus près de nous, de nombreux auteurs, notamment Maurice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moisei-ostrogorski/#i_0

POLYARCHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 1 178 mots

Ce terme a été introduit par le politologue américain Robert Dahl pour décrire le fonctionnement politique des sociétés industrielles occidentales. Les caractères constitutifs de la polyarchie sont la dispersion des sources du pouvoir, le droit pour tous de participer à la désignation des autorités politiques et une organisation qui tend efficacement au règl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyarchie/#i_0

SOMBART WERNER (1863-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 928 mots

Économiste, né à Ermsleben en Allemagne. Son père était industriel et fut élu au Reichstag où il siégea dans les rangs des nationaux-libéraux. Werner Sombart étudia le droit, l'économie, l'histoire et la philosophie à Pise, à Rome puis à Berlin, où il fut reçu docteur en 1888. D'abord secrétaire de la Chambre de commerce de Brême pendant deux ans, il fut ensui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-sombart/#i_0