André TUBEUF

agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure

JURINAC SENA (1921-2011)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 616 mots

Le talent vocal peut-être le plus spontané, le plus neuf que l'après-guerre ait connu s'est paradoxalement développé, couvé, à l'abri de l'institution que l'après-guerre allait désastreusement périmer : l'Ensemble. Et l'Ensemble auquel Sena Jurinac (Srebrenka Jurinac, née le 24 octobre 1921 à Travnik, en Yougoslavie, aujourd'hui Bosnie-Herzégovine), appartint tout au long de sa longue carrière fut […] Lire la suite

LEGGE WALTER (1906-1979)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 1 679 mots

Le meilleur, au plus grand nombre. Ce pouvait être, après le livre, la mission du disque. D'abord il avait permis que la musique, un peu de musique, soit entendue là où elle n'était pas jouée, et réécoutée à volonté : disponibilité indéfinie de l'œuvre d'art. Avec le disque d'Emile Berliner ou de […] Lire la suite

LITVINNE FELIA (1860-1936)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 416 mots

C'est à Saint-Pétersbourg que naquit Françoise-Jeanne Vasil'yevna Schütz, dite Felia Litvinne, soprano russe d'ascendance allemande et canadienne, naturalisée française. Elle fut élevée en Italie et à Paris avec sa sœur Hélène, qui devait épouser l'illustre basse franco-polonaise Édouard De Reszké. Une telle alliance valait de l'or en toute cette fin de sièc […] Lire la suite

LORENZ MAX (1901-1975)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 374 mots

Né à Düsseldorf, Max Lorenz porta avec bonheur, et même avec élégance, une chance historique qui aurait pu lui être fatale. Il incarnait de façon presque idéale, au physique comme au vocal, le type wagnérien du héros aryen, le Siegfried et le Tristan rêvés, au moment même où l'idéologie nazie s'emparait de l'image. Il prit la place de […] Lire la suite

MELCHIOR LAURITZ (1890-1973)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF, 
  • E.U.
  •  • 1 029 mots

« Au cœur de la mythologie wagnérienne, le ténor, ce nouvel eroi grec exalte la force des hommes et partage leurs faiblesses. Les „Wälse“ de Siegmund, le chant de la forge et l'affrontement sonore de Siegfried et de Mime, son antagonisme dérisoire, lui confèrent une force tellurique » (Jean Cabourg). Pa […] Lire la suite

WAGNER WINIFRED (1897-1980)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 880 mots

L'œuvre que Wagner a le plus passionnément voulue, celle pour laquelle, se comparant à Latone pourchassée, il implorait les dieux de la mythologie, ce n'est ni le Ring, ni Parsifal. Tout son souci, ce fut Bayreuth. Bâtir, léguer. Sans toit (à cinquante ans !) pour sa propre tête, Wagner était jaloux de la déesse pourchassée, pour qui, d'un coup de trident, P […] Lire la suite

WINDGASSEN WOLFGANG (1914-1974)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 465 mots

Le ténor tant attendu, pilier du Nouveau Bayreuth, fondé avec lui et impensable sans lui, Wolfgang Windgassen avait trente-sept ans quand il fit ses débuts dans le Festspielhaus en juillet 1951. Son père Fritz Windgassen, ténor de format estimable, appartenait à la troupe de Stuttgart. Sa mère, chanteuse légère, était la propre sœur de Eva von der Osten, créat […] Lire la suite