BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

STANISLAVSKI (1863-1938)

2.  Une méthode originale

Penseur et philosophe, Stanislavski écrivit une Éthique du théâtre, qui fixe les normes de conduite du comédien. Il élabora enfin les principes généraux d'un système d'enseignement et de pratique théâtrale qui devait révolutionner l'art dramatique de notre époque. Cette « méthode », que Stanislavski ne cessa jusqu'à sa mort à Moscou de réviser et de transformer, mit au service de l'acteur, avant même qu'elles fussent généralisées dans le public, des notions telles que l'introspection, les forces subconscientes, l'intuition. Connu sous le nom de « méthode psychotechnique », le système que Stanislavski enseigna jusqu'à l'année 1936 se fonde sur la prise de conscience intérieure, par l'acteur, de son personnage, à partir d'une recherche psychologique approfondie. Ensuite, imprégné par ce personnage qu'il assimile à un être vivant, informé par surcroît de tous les antécédents de son évolution et de son action dans la pièce, le comédien est amené à interpréter sa vie et ses sentiments en les rapportant à sa propre personne. Il vit alors en quelque sorte son rôle sur la scène, comme s'il n'avait plus d'existence propre, état que Stanislavski appelle « la solitude en public », et que les Américains connaissent sous le nom de private moment.

À la lumière du progrès des sciences humaines, et frappé par la nouveauté des idées surgies de la Révolution russe, Stanislavski introduisit dans sa méthode un changement radical. Sans renier d'ailleurs explicitement ses enseignements antérieurs, il jeta les bases d'un nouveau système qui attribue aux actions physiques les plus simples, imposées par le rôle au personnage, la force d'impulsion qu'il avait jusque-là réservée, dans son système psychotechnique, au mécanisme intérieur des fonctions psychologiques. Le comédien use donc de l'action physique pour provoquer dans sa conscience la reconstitution d'exigences intérieures qui aussitôt se traduiront en action extérieure, obtenant ainsi une connaissance directe et immédiate du personnage, qu'il[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Emilio DUFOUR, « STANISLAVSKI (1863-1938)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislavski/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« STANISLAVSKI (1863-1938) » est également traité dans :

ACTEUR
Dans le chapitre "Vers une psychologie de l'acteur"
BLOK ALEXANDRE (1880-1921)
Dans le chapitre "Les poisons lyriques"
FONDATION DU THÉÂTRE D'ART DE MOSCOU
MEYERHOLD VSEVOLOD EMILIEVITCH (1874-1940)
Dans le chapitre "Du réalisme au symbolisme"
MOSCOU (THÉÂTRE D'ART DE)
LA MOUETTE, Anton Tchekhov
RUSSIE (Arts et culture) - La littérature
Dans le chapitre "La littérature de la révolution"
RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre
Dans le chapitre "Le Théâtre d'art et le Maly"
SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE
Dans le chapitre "Le temps des théories : la critique du naturalisme"
STRASBERG LEE (1901-1982)
THÉÂTRE D'ART DE MOSCOU - (repères chronologiques)
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène
Dans le chapitre "Appia et Craig"

Afficher la liste complète (12 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.