BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MYTHOLOGIES Dieux et déesses

On appelle dieux et déesses les êtres surnaturels qui jouent un rôle central dans les religions des peuples dits « primitifs » et dans les religions polythéistes de l'Antiquité (Proche-Orient antique, Grèce, Rome), de l'Asie et de l'Amérique centrale. À côté des dieux et déesses, il existe d'autres figures religieuses, qui parfois jouissent d'un prestige égal ou même supérieur : les héros civilisateurs, les ancêtres mythiques, les âmes des morts (les mânes), les esprits de la nature, etc. En certains cas se produit une coalescence de ces derniers – surtout les héros civilisateurs, les ancêtres mythiques, les esprits de la nature – et des dieux et déesses ; ou bien ils empruntent les prestiges et les symboles des divinités.

Pour comprendre la structure et la fonction des dieux et des déesses, il faut tenir compte du fait que, pour l'homme religieux, la nature n'est jamais exclusivement « naturelle » ; elle est toujours chargée d'une valeur religieuse. Cela s'explique, puisque le monde est une création divine : sorti des mains des dieux, il reste imprégné de sacralité. Il ne s'agit pas seulement d'une sacralité communiquée par les dieux, celle, par exemple, d'un lieu ou d'un objet consacré par une présence divine. Les dieux ont fait plus : ils ont manifesté les différentes modalités du sacré dans la structure même du monde et des phénomènes cosmiques.

Le monde se présente de telle façon qu'en le contemplant l'homme religieux découvre les modes multiples du sacré et de l'être. Avant tout, le monde existe, il est là, et il possède une structure : il n'est pas un chaos mais un cosmos ; il s'impose donc en tant que création. Cette œuvre des dieux garde toujours une transparence ; elle dévoile spontanément les multiples aspects du sacré. Le ciel révèle directement, « naturellement », la distance infinie, la transcendance du dieu. La Terre, elle aussi, est « transparente » : elle se présente comme mère et nourricière universelle. Les rythmes cosmiques manifestent l'ordre, l'harmonie, la permanence, la féco […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

Pour citer cet article

Mircea ELIADE, « MYTHOLOGIES - Dieux et déesses  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MYTHOLOGIES » est également traité dans :

MYTHOLOGIES - Premiers panthéons

Écrit par :  Jean BOTTEROYvan KOENIGDimitri MEEKS Universalis

Irréductibles l'une à l'autre, les mythologies des deux plus anciennes civilisations de l'Antiquité, la mésopotamienne et l'égyptienne, peuvent être pourtant sinon comparées, à tout le moins rapprochées à plusieurs titres. Elles apparaissent toutes deux sur les bords de grands fleuves dont les rythmes ou les caprices fournissent la trame de nombre… Lire la suite
MYTHOLOGIES - Le monde gréco-romain

Écrit par :  John SCHEIDGiulia SISSA UniversalisJean-Pierre VERNANT

La soumission de la Grèce à la puissance romaine au IIe siècle avant J.-C. a représenté sans aucun doute une étape décisive dans le long processus d'acculturation des Romains au contact du monde grec. Présents depuis longtemps déjà parmi les différents peuples italiques du fait de leurs échanges avec les cités de Grande-Grèce (Tarente,… Lire la suite
MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

Écrit par :  Régis BOYERPierre-Yves LAMBERT Universalis

Contrairement aux mythologies mésopotamienne, égyptienne ou grecque, les mythologies des Celtes, des Germains, des Baltes et des Slaves ne nous sont connues qu'indirectement. Faute d'écriture, ces vastes ensembles linguistiques et culturels établis à l'ouest et au nord de l'Europe n'ont pas en effet laissé de corpus de textes sacrés témoignant de… Lire la suite
ALCHIMIE

Écrit par :  René ALLEAU Universalis

Dans le chapitre "Le labourage par le feu"  : …  soumises à des potentats féodaux et considérées alors comme des « royaumes » (guo). *Dans la Chine antique, toute ville seigneuriale avait deux fondateurs : l'ancêtre du seigneur et le « saint patron » du prévôt des marchands, qui avaient défriché ensemble le domaine, à l'imitation du laboureur divin, de l'inventeur de l'agriculture… Lire la suite
ASSYRO-BABYLONIENNE RELIGION

Écrit par :  René LARGEMENT

Dans le chapitre "La religion cyclique"  : …  *Les Assyro-Babyloniens rencontrent leurs dieux à la limite de leurs possibilités d'action sur les éléments naturels : divinités astrales : Anu et Antu (divinités du ciel), Shamash et Sîn (dieu solaire et lunaire), Ishtar (déesse vénusienne) ; dieux de l'atmosphère : Enlil et Adad ; dieux de la terre et des eaux : Enki-Ea, Tammuz. Ils leur… Lire la suite
ASTROLOGIE

Écrit par :  Jacques HALBRONN

Dans le chapitre "Émergence et assise des discours astrologiques"  : …  symboles, tel saint Marc et son lion. Or ce sont là les composantes du sphinx grec. Est-ce que les *mythologies se sont constituées à partir des planètes ? Elles sont certainement antérieures à leur découverte, tout comme on nomme les nouveaux astres en puisant dans un panthéon inépuisable de dieux et de déesses, voire de figures littéraires. On n'… Lire la suite
BANTOU

Écrit par :  Luc de HEUSCH

Dans le chapitre "Histoire et mythe"  : …  avons tenté d'établir à propos des traditions des royaumes rwanda et kuba (L. de Heusch, 1982). La* pensée mythique bantoue se laisse volontiers couler dans le moule historique des gestes de fondation de l'État. Les récits cosmogoniques sont peu développés. La tradition orale luba oppose la royauté originelle, fruste et démesurée de Nkongolo (dont… Lire la suite
BESTIAIRES

Écrit par :  Françoise ARMENGAUDDaniel POIRION

…  la cohérence d'un réseau de relations significatives qui préside à la formation du « bestiaire ». *En littérature, les bestiaires sont des ouvrages où sont catalogués des animaux, réels ou imaginaires, dont les propriétés, généralement merveilleuses, sont présentées comme symboles moraux ou religieux. Ainsi, dans le Physiologus, au Lire la suite
CELTES

Écrit par :  Christian-Joseph GUYONVARC'HPierre-Yves LAMBERTStéphane VERGER

Dans le chapitre "La mythologie"  : …  La* mythologie gauloise ne nous est connue, dans les sources antiques, que par des bribes : témoignages et réminiscences parfois mal interprétés par les écrivains anciens. Les Grecs parlent, assez vaguement, du passage d'Héraklès à Alésia et de son union avec la fille d'un roi Bretannos, Celtine, qui lui donne un fils, Celtos (ou Galatès), éponyme… Lire la suite
CIEL SYMBOLISME DU

Écrit par :  Gilbert DURAND

Dans le chapitre "Verticalité et transcendance"  : …  liturgies religieuses. Car l'ascension céleste est l'un des thèmes majeurs de tous les rituels et *mythologies religieux. L'ascension peut se faire rituellement par un procédé mécanique quelconque (échelle à neuf, sept ou douze échelons des chamans ouralo-altaïques, climax des prêtres de Mithra, ascension de la montagne sacrée ou de son succédané… Lire la suite
COURS D'INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE DE LA MYTHOLOGIE (F. W. J. von Schelling)

Écrit par :  Francis WYBRANDS

…  ses formulations au cours d'une très longue carrière (né en 1775, Schelling meurt en 1854). *L'omniprésence de la mythologie, ou de la religion en général, dans l'itinéraire du penseur, fait plus qu'attester une curiosité pour un objet particulier : la réflexion sur la mythologie est consubstantielle aux ambitions d'une pensée tout entière… Lire la suite
CRÉATION - Les mythes de la création

Écrit par :  Mircea ELIADE

Dans le chapitre "Création par la pensée, la parole et l'échauffement d'un dieu"  : …  Selon* un mythe des Indiens Winnebago, le Père créa le monde par la pensée. Il pensa et désira la lumière et la Terre – et la lumière et la Terre apparurent. Les Omaha estiment que « au commencement, toutes les choses étaient dans la pensée de Wakonda. Toutes les créatures, l'homme inclus, étaient des esprits. » Finalement Wakonda créa la Terre, et… Lire la suite
CULTURE - Culture de masse

Écrit par :  Edgar MORIN

Dans le chapitre "Les trois âges de la culture de masse"  : …  la grande presse périodique, notamment féminine, et de la radio. Les films de Hollywood exaltent la *mythologie du bonheur individuel (amour-réussite-bien-être), qui se trouve euphorisée par le happy end. Alors que l'imaginaire de l'époque précédente est marqué par la prédominance du thème de la souffrance et de l'épreuve sur le thème du… Lire la suite
DÉLUGE MYTHES DU

Écrit par :  Mircea ELIADE

Dans le chapitre "Des mythes presque universellement répandus"  : …  comme le prouvent les textes traduits par S.N. Kramer, From the Tablets of Sumer (1956).* Le nom du Noé sumérien est Ziusudra ; dans la version babylonienne, il est appelé Utnapishtim. Le Déluge est raconté dans la XIe tablette de l'Épopée de Gilgamesh : les dieux décident d'anéantir le genre humain, mais le… Lire la suite
DÉMONOLOGIE

Écrit par :  René ALLEAU

… le « bon génie », était invoqué en plusieurs circonstances et, par exemple, à la fin des repas. Les* civilisations se donnent des dieux et des démons qui expriment leurs désirs et leurs craintes. Pasteurs et nomades appellent, par des offrandes et des sacrifices, la bienfaisance des dieux et des génies. Le chamanisme des nomades asiatiques est-il… Lire la suite
DIEU FILS DE

Écrit par :  André PAUL

… *L'origine de la notion et du titre Fils de Dieu est à chercher dans les anciennes religions orientales. Dans la mythologie antique, l'expression « fils de dieu » désignait les dieux fils d'une divinité plus importante : en Phénicie, Baal et Mot étaient fils de El, le dieu suprême ; en Babylonie, Sin était fils d'Anu ; ou bien les demi-dieux (… Lire la suite
DOGON

Écrit par :  Jacques MAQUET

Dans le chapitre "Cadres sociaux"  : …  séparés, se marient entre eux et sont organisés en familles étendues comme les autres Dogon. La *mythologie explique l'origine des castes : ainsi le premier forgeron, descendu du ciel dans le grenier céleste, fit pénétrer dans la terre une partie de ses forces afin de la préparer aux moissons, rendues possibles grâce aux outils qu'il fabrique.… Lire la suite
DUALISME

Écrit par :  Simone PÉTREMENT

Dans le chapitre "Religions antiques"  : …  ces démons indiens sont inorganisés, sans chef, et rien n'est dit de leur origine. Plus d'une *mythologie antique contient le tableau d'une lutte grandiose opposant les dieux à des géants, à des monstres ou à des démons. La mythologie babylonienne décrit le combat de Marduk contre Tiamât, la mythologie grecque le combat de Zeus contre les… Lire la suite
EAUX SYMBOLISME DES

Écrit par :  Gilbert DURAND

…  océanides, nāgī et, plus tard, fées, vouivres et serpents de nos fontaines et de nos sources. Fils* et filles des divinités aquatiques sont à leur tour innombrables, chacun d'eux – telles les neuf filles d'Aegir, le Poséidon scandinave – symbolisant un aspect de l'eau changeante : houle, mer déchaînée, vagues et marées spoliatrices. Et cependant l… Lire la suite
EDDAS

Écrit par :  Régis BOYER

… une conception originale de l'homme, de la vie et du monde. Sans eux, on saurait peu de chose de la *mythologie germanique primitive et de l'éthique nordique ancienne. Sans eux, surtout, on ignorerait l'existence d'une conception du destin qui préfigure curieusement la « gloire » cornélienne. Sans eux, enfin, il manquerait au trésor de la poésie… Lire la suite
EDDAS (anonyme)

Écrit par :  Régis BOYER

Dans le chapitre "L'Edda poétique : un creuset de légendes"  : …  à des Islandais mais certainement fondés sur des assises norvégiennes, danoises et pangermaniques. *Ces textes rapportent les hauts faits ou les mythes concernant les dieux (Odinn dans les Havamal ou les Grimnismal, Thor avec la Thrymskvida et la Hymiskvida, Freyr dans la Skirnisför, Freyja avec le Lire la suite
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

Écrit par :  Jean VERCOUTTER

Dans le chapitre "Les cosmogonies"  : …  la Terre, et Nout, le Ciel, de qui sortent deux nouveaux couples : Osiris-Isis et Seth-Nephtys. *Les théologiens d'Héliopolis supposent qu'à l'origine du monde existait le Chaos, masse liquide inerte, ou océan primitif, le Noun. Le Soleil, Atoum, sortit du Noun par sa propre volonté, se posa sur une colline, la Colline primitive, et se… Lire la suite
ENFERS ET PARADIS

Écrit par :  Olivier CLÉMENTMircea ELIADE

Dans le chapitre "L'autre monde selon Homère"  : …  *Dans la Grèce ancienne, on croyait que les âmes des morts descendaient du tombeau dans l'Hadès, vaste caverne qui s'étendait à l'intérieur de la terre. Là régnaient les dieux de l'enfer. Au-delà de l'Océan, se trouvaient les îles Fortunées, où étaient miraculeusement transportés les héros. Homère décrit les ombres des morts plongées dans une… Lire la suite
ÉPOPÉE

Écrit par :  Emmanuèle BAUMGARTNERMaria COUROUCLIJocelyne FERNANDEZPierre-Sylvain FILLIOZATAltan GOKALPRoberte Nicole HAMAYONFrançois MACÉNicole REVELChristiane SEYDOU

… religieuses, un code moral, une esthétique. À travers le récit des épreuves et des hauts faits d'un *héros ou d'une héroïne, elle met en lumière un monde total, une réalité vivante, un savoir sur le monde. Dans le procès de communication et de transmission, les sociétés « traditionnelles » et les sociétés « froides » ont pour recours l'audition, la… Lire la suite
FRAZER JAMES GEORGE (1854-1941)

Écrit par :  Nicole BELMONT

Dans le chapitre "Le « Rameau d'or »"  : …  itinéraire qui le conduira des rituels de la Diane antique à ceux des peuplades primitives, de la *mythologie des anciens Scandinaves à celle des hautes cultures de l'Amérique, des croyances de la Chine ancienne à celles des sociétés paysannes de l'Europe. Cette œuvre apparemment linéaire admet cependant des entrées multiples. Frazer déclare lui-… Lire la suite
GAULE

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULEJean-Jacques HATT

Dans le chapitre "Mythologie"  : …  *Les comparaisons que l'on a pu faire entre le plus complet et le plus expressif des monuments religieux de la période indépendante, le chaudron de Gundestrup, et les plus anciens documents gallo-romains (le pilier des Nautes de Paris, la triade de Saintes, le pilier de Mavilly) ont permis de restituer un cycle mythologique gaulois. Le récit… Lire la suite
GILGAMESH

Écrit par :  Jean-Daniel FOREST

*Gilgamesh serait un roi d'Uruk, une des principales cités sumériennes de Mésopotamie (la plaine alluviale du Tigre et de l'Euphrate, dans l'actuel Irak), et aurait régné aux environs de 2500 avant notre ère. Il a probablement existé, mais nous n'en avons aucune trace historique, et nous ne connaissons le… Lire la suite
GRANDE MÈRE DES DIEUX

Écrit par :  Richard GOULET

… *Divinité orientale et gréco-romaine connue habituellement sous le nom de Cybèle dans la littérature de la Grèce et de Rome depuis le ve siècle environ, la Grande Mère des dieux avait également plusieurs autres appellations, certaines de celles-ci provenant de lieux célèbres où l'on rendait un culte à cette divinité (ainsi… Lire la suite
GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

Écrit par :  André-Jean FESTUGIÈREPierre LÉVÊQUE

Dans le chapitre "La période mycénienne"  : …  ces démons font donc, dès cette époque, partie intégrante du fonds mythique de l'hellénisme. *Il est bien établi, d'autre part, que la plupart des mythes héroïques de la Grèce remontent à l'époque mycénienne. Bien plus, ils sont liés à tel ou tel site mycénien important : les Perséides et les Atrides à Mycènes ; Hélène à Lacédémone ; Nestor à… Lire la suite
HÉSIODE (~VIIIe-~VIIe s.)

Écrit par :  Marcel DETIENNE

Dans le chapitre "La Théogonie : un mythe de souveraineté"  : …   » qu'Hésiode énumère, dans l'ordre de leurs privilèges, la longue théorie des dieux immortels. *Mais la Théogonie n'est pas seulement un récit qui raconte le surgissement d'un monde ordonné sur l'horizon d'un chaos primordial, c'est aussi et surtout un hymne à la puissance d'un dieu souverain, qui étend son pouvoir sur tout l'univers,… Lire la suite
INDO-EUROPÉEN

Écrit par :  Guy JUCQUOIS

Dans le chapitre "Premiers travaux"  : …  et scientifiquement démontré par la « grammaire comparée » développée par l'Allemand Franz Bopp (1791-1867) et ses successeurs (dont le Français Antoine Meillet), la « *mythologie comparée » indo-européenne fut, elle, entachée pour longtemps du discrédit que lui apportèrent les exégèses scolaires de l'école de Friedrich Max Müller (1823-1900… Lire la suite
INDO-EUROPÉENS (archéologie)

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

Dans le chapitre "La mythologie comparée"  : …  risque aucune hypothèse sur la reconstitution d'une éventuelle société indo-européenne originelle. *Georges Dumézil, de son côté, dégageait une série d'homologies dans la structure de plusieurs mythologies anciennes, essentiellement celles de l'Inde, de l'Iran, de Rome et du monde germanique. Il arguait en particulier que les divinités principales… Lire la suite
KĀMA

Écrit par :  Charles MALAMOUD

Dans le chapitre "Mythologie"  : …  sont guère que des allégories (Dharma, cependant, associé à la mort, a parfois quelque consistance),* Kāma est véritablement, dans la mythologie hindoue, une personne divine. Le thème principal, et quasi unique, de la mythologie de Kāma est l'événement qui a valu à ce dieu des corps le nom de « Sans corps », Anaṅga. Si l'on essaie de coordonner les… Lire la suite
LABYRINTHE

Écrit par :  Baldine SAINT GIRONS

… *La constance du signe et de la représentation labyrinthiques à travers les âges et les civilisations n'est plus à démontrer. Reste néanmoins à ordonner les éléments de ce complexe mythique dont le foisonnement semble rebelle à toute explication. Grotte dont les méandres se dissimulent au regard, souterrain dont les stalactites barrent les issues,… Lire la suite
LÉDA, iconographie

Écrit par :  Martine VASSELIN

… *Dans la Bibliothèque d'Apollodore d'Athènes (~ 180), dans l'Hélène d'Euripide, les Fables d'Hygin et les Dialogues de Lucien, on trouve plusieurs versions de la légende des amours de Zeus déguisé en cygne et de Léda, épouse du roi Tyndare de Lacédémone. Selon la version la plus répandue, le fruit de ces amours… Lire la suite
LIVRET, musique

Écrit par :  Jean-Michel BRÈQUEElizabeth GIULIANIJean-Paul HOLSTEINDanielle PORTEGilles de VAN

Dans le chapitre "Émotion et magie"  : …   : adaptation de la musique aux personnages, technique des chanteurs, ampleur de l'orchestration. *La mythologie grecque et l'histoire romaine étant familières à la plupart des pays qui s'intéressent à l'opéra, nul besoin de traduction. Les tempêtes orchestrales peuvent couvrir la voix, les plus folles vocalises distendre à l'envi les paroles sans… Lire la suite
MÉSOPOTAMIE - La religion

Écrit par :  Jean BOTTEROJean-Jacques GLASSNER

Dans le chapitre "L'idéologie et les mythes"  : …  ce sont avant tout les mythes. C'est, en effet, par recours aux « imaginations calculées » de la* mythologie que l'on construisait les réponses vraisemblables, et comme telles suffisantes, aux infinis problèmes qui étaient posés par le monde et ses énigmes et qui nécessitaient le recours au surnaturel. Cette mythologie est parfois diffuse, par… Lire la suite
MÉTAMORPHOSE

Écrit par :  Alain DELAUNAY

… *L'imaginaire de la métamorphose recouvre tous les aspects de la connaissance symbolique : les mythologies, les récits sacrés, les cultes à mystères, les contes et légendes, les folklores, les rêves, les fantasmes, les inventions littéraires, etc. La métamorphose est la voie privilégiée des théophanies. Les dieux ou déesses se métamorphosent et… Lire la suite
LES MÉTAMORPHOSES, Ovide

Écrit par :  Jean-François PÉPIN

Dans le chapitre "Le cycle des métamorphoses"  : …  des hommes, par groupes de fables rassemblées selon un ordre chronologique ou topographique. *L'ensemble de la mythologie gréco-latine est évoqué, au travers des destins de Lycaon, Deucalion, Phaéton, Narcisse, Arachné, impudents défiant les dieux, ou d'êtres purs, tel Hermaphrodite séduit finalement par Amalcis. Car la séduction, le désir, l… Lire la suite
MYTHE - L'interprétation philosophique

Écrit par :  Paul RICŒUR

Dans le chapitre "L'intention signifiante du mythe"  : …  il faut les prendre à partir du récit des origines comme une variable de la fonction instauratrice. *Ce qui a pu égarer, c'est le fait que ces figures sont susceptibles de prendre leur autonomie ; on raconte l'histoire des dieux dans des mythologies articulées ; on raconte quand et comment ils ont créé, abandonné leur création, se sont retirés ; on… Lire la suite
MYTHE - Épistémologie des mythes

Écrit par :  Marcel DETIENNE

…  marée structuraliste, sans doute faut-il interroger le statut ambigu de ce que nous appelons « *mythologie », d'un mot où, dans notre usage linguistique, s'entrecroisent deux discours dont le second parle du premier et relève de l'interprétation. Car, par mythologie, nous désignons aussi spontanément un ensemble d'énoncés discursifs et de… Lire la suite
NAISSANCE & RENAISSANCE

Écrit par :  Alain DELAUNAY

… *La mort ne s'oppose pas à la vie, mais à la naissance. La mort comme la naissance font partie de la vie. C'est à chaque instant qu'un organisme meurt et naît, par l'équilibre homéostasique entre les processus vitaux de désorganisation et de réorganisation. La vie apparaît ainsi comme une renaissance perpétuelle à partir de soi-même. Naissance et… Lire la suite
ODIN, ÓDHINN, WOTAN ou WODEN

Écrit par :  Régis BOYER

… *Le principal dieu ase de la mythologie scandinave s'appelle Odin et il est bien attesté également (Wotan) dans tout le domaine germanique continental et anglo-saxon (Woden). Il a donné son nom au mercredi (island., ódinsdagr ; vha., Wuotanesdac ; angl., wednesday ; suéd., onsdag), ce qui justifie l'identification… Lire la suite
OURANIENS DIEUX

Écrit par :  Robert DAVREU

… *Par ouranien, on entend ce qui appartient au ciel, à la voûte céleste, en tant que région privilégiée, espace par excellence de la manifestation du sacré. Il se pourrait même que ce soit la contemplation du firmament qui ait primitivement éveillé chez les hommes le sentiment religieux de la transcendance, comme en témoigne la quasi-universalité des… Lire la suite
OVIDE (~43-17)

Écrit par :  Simone VIARRE

Dans le chapitre "Musée imaginaire de la mythologie"  : …  *Ici et là, dans ce premier groupe d'œuvres, apparaissaient des souvenirs de la mythologie grecque. Les Métamorphoses – quinze livres d'hexamètres dactyliques – sont l'épopée du mythe gréco-latin, en même temps que celle de l'amour et surtout du devenir. Justifiée au livre XV par un discours du philosophe Pythagore sur l'interdiction de… Lire la suite
POLYTHÉISME

Écrit par :  Marcel DETIENNE

Dans le chapitre "Les structures élémentaires des panthéons"  : …  d'action guerrière et de fécondité : principe de classification qui sous-tend aussi bien la *mythologie, la littérature sacrée que les modèles sur lesquels se règle la vie collective et même individuelle, mais en même temps structure qui affleure au niveau théologique dans une série de données factuelles telles que les groupements des… Lire la suite
QUETZALCÓATL

Écrit par :  Universalis

… *De quetzalli (plume précieuse) et cóatl (serpent), Quetzalcóatl désigne le Serpent à plumes, l'une des principales divinités du panthéon de l'ancien Mexique. On en trouve des représentations dès la civilisation de Teotihuacán (iiie-viiie s.) du plateau central. À cette époque, il semble que… Lire la suite
ROME ET EMPIRE ROMAIN - La religion romaine

Écrit par :  Pierre GRIMAL

Dans le chapitre "Les divinités"  : …  éminent de puissance et de perfection. La liste des divinités romaines est très longue et complexe. *On y trouve des personnalités fortes, bien définies, qui correspondent généralement aux douze grands dieux du panthéon grec : ainsi Jupiter, roi et père des dieux, maître de la foudre, de la lumière, garant des serments ; sa parèdre Junon,… Lire la suite
SCYTHES

Écrit par :  Vadime ELISSEEFF

Dans le chapitre "Légendes et origines"  : …  à Olbia au cours du voyage qu'il y fit pour préparer le sixième livre de ses Histoires. *L'ancêtre des Scythes serait un certain Targitaos, fils de Zeus et d'une fille du fleuve Borysthène (Dniepr) : les trois fils de ces derniers virent, un jour, tomber du ciel divers objets en or et voulurent s'en saisir ; mais seul le plus jeune y… Lire la suite
TERRE SYMBOLISME DE LA

Écrit par :  Gilbert DURAND

Dans le chapitre "Multiplicité des polarités symboliques"  : …  l'action spécifique du mammifère terrestre, caractérisent de leurs innombrables facettes symboliques* toutes les divinités qui représentent la terre. La grande déesse terrienne d'Éleusis est Déméter, la Terre Mère, la terre fertile de l'agriculture, la terre cultivée, qui est aussi la terre où le grain meurt, pour renaître, et dont la fille… Lire la suite
TEZCATLIPOCA

Écrit par :  Universalis

… *Dieu de la Grande Ourse et du ciel nocturne, d'abord divinité toltèque, Tezcatlipoca est aussi l'une des divinités essentielles du panthéon aztèque. Son culte fut introduit au Mexique central, vers la fin du xe siècle, par les Toltèques, guerriers venus du Nord et parlant le nahuatl. De nombreux mythes racontent comment le dieu… Lire la suite

Afficher la liste complète (51 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média