BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MODÉLISATION, mathématique

La notion de modèle en mathématiques se présente sous un double aspect : d'une part, les mathématiques permettent de modéliser, c'est-à-dire de représenter, toutes sortes de situations, d'objets et de structures du monde réel, l'étude mathématique ou les simulations informatiques de ces représentations nous informant – lorsque les représentations sont bonnes – sur le monde réel ; d'autre part, une notion précise et formelle de modèle est définie et étudiée en logique mathématique par la théorie des modèles, ce qui établit un lien précis entre objets syntaxiques (les formules) et structures mathématiques, puis produit sous la forme de théorèmes toutes sortes d'informations sur la nature de ce lien, le tout constituant une théorie abstraite de l'activité de modélisation au sens précédent.

1.  Modélisation de situations du monde réel

Utiliser les mathématiques pour modéliser le monde ou certains de ses aspects particuliers est évidemment au cœur même de l'activité du mathématicien appliqué. Le mot « modèle » est alors pris dans le sens de représentation : les objets mathématiques jouent le rôle des objets réels, et de leur connaissance on espère tirer une compréhension du monde réel lui-même. Lorsque la modélisation est correcte, l'étude du modèle mathématique donne des informations sur la situation, l'objet ou les structures que vise le modèle. Ces informations peuvent provenir de l'étude mathématique du modèle, ou bien de son utilisation pour mettre au point des programmes informatiques qui, lorsqu'ils fonctionnent, simulent la situation, l'objet ou la structure modélisée. On peut ainsi modéliser le monde physique par un espace euclidien de dimension trois (ou quatre pour prendre en compte le temps) ; on peut ensuite modéliser un satellite tournant autour de la Terre par un point dont les coordonnées varient continûment en fonction du temps, etc.

Un exemple provenant de la théorie des jeux nous éclairera sur certaines possibilités et difficultés : le modèle des jeux itérés. Une confrontation entre deux entités (deux organ [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

DELAHAYE, « MODÉLISATION, mathématique  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/modelisation-mathematique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MODÉLISATION, mathématique » est également traité dans :

AUTOMATIQUE

Écrit par :  Hisham ABOU-KANDILHenri BOURLÈS

Dans le chapitre "Systèmes continus"  : …  réseaux de neurones (cf. automatisation). Mais, dans ce qui suit, nous nous placerons dans le cas, le plus fréquent, où la « mise en équation » du système peut être réalisée. La modélisation consiste alors à déterminer la structure des équations mathématiques qui régissent le comportement du système, et aussi à… Lire la suite
BARRAGES

Écrit par :  Claude BESSIÈREPierre LONDE

Dans le chapitre "Barrages-voûtes"  : …  La modélisation mathématique, en particulier l'utilisation de la méthode des éléments finis tridimensionnels, a remplacé les moyens précédents et la modélisation physique (modèles en plâtre). Les développements de la programmation sur ordinateur de différentes méthodes de calcul (avec génération de maillage et visualisation… Lire la suite
GRANGER GILLES GASTON (1920-2016)

Écrit par :  Elisabeth SCHWARTZ

Dans le chapitre "Une philosophie au travail"  : …  d’un philosophe apparemment limité à l’étude de la logique et des systèmes formels, purs ou appliqués aux sciences humaines et à l’histoire de la philosophie des sciences et de la logique formelle d’un Aristote, un Wittgenstein ou un Carnap. Pourtant, Gilles-Gaston Granger n’a jamais entendu réserver sa philosophie à un… Lire la suite
MATHÉMATIQUES ENSEIGNEMENT DES

Écrit par :  André REVUZ

Dans le chapitre "Situations et modèles"  : …  L'explication scientifique s'efforce de créer ensuite un modèle qui permettra de rendre compte de la situation, de la rendre intelligible et d'être capable de prévision à son sujet. Les modèles les plus maniables sont les modèles mathématiques, et il n'y a pas lieu de manifester à ce propos une quelconque fierté de mathématicien… Lire la suite
MODÈLE

Écrit par :  Raymond BOUDONHubert DAMISCHJean GOGUELSylvanie GUINANDBernard JAULINNoël MOULOUDJean-François RICHARDBernard VICTORRI

Dans le chapitre "L'usage des modèles"  : …  Bien que le domaine privilégié des modèles mathématiques soit celui de la physique, de la chimie, de l'astronomie, en un mot des sciences dites exactes et aussi de l'art de l'ingénieur où l'on pose des équations différentielles, on voit apparaître de plus en plus, dans des sciences autrefois qualifiées d'expérimentales –… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.