BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MENTALITÉS, histoire

La notion de mentalités est associée à l'école des Annales. Elle est si particulière au courant historique créé par Marc Bloch et Lucien Febvre à la fin des années 1920 qu'elle n'a été reprise ni par la psychologie, ni par les sciences sociales, qui lui préfèrent celle de représentations. À l'étranger, elle n'a pas non plus d'équivalent et a simplement été traduite par ses utilisateurs : Mentalities, Mentalität, Mentalità. Le concept a-t-il été emprunté à Lucien Lévy-Bruhl, théoricien de La Mentalité primitive (1922) ? Les fondateurs des Annales en ont retenu l'idée que les différences culturelles observées à travers le temps et l'espace portent non seulement sur l'acquisition des savoirs et des savoir-faire, mais aussi sur les structures logiques de la pensée.

L'étude des mentalités ne figure pas dans la thématique officielle de leur revue d'histoire économique et sociale, mais elle est omniprésente dans les comptes rendus et ouvrages des directeurs. Des Rois thaumaturges (1924), consacré aux rites et aux croyances concernant le pouvoir guérisseur du roi, à La Société féodale (1939-1940), l'œuvre de Marc Bloch s'efforce de rendre au monde médiéval son étrangeté et son opacité en dégageant les structures psychologiques sur lesquelles s'appuient son organisation sociale. De Un destin : Martin Luther (1928) au Problème de l'incroyance au XVIe siècle, la religion de Rabelais (1942), Lucien Febvre, qui s'intéresse avant tout à l'histoire culturelle de la Renaissance, veut déchiffrer l'univers mental du xvie siècle en étudiant les manières de penser de quelques personnalités intellectuelles censées représenter leur temps.

Ces deux historiens accordent une place centrale aux mentalités, mais leur manière différente de les aborder a parfois tourné au désaccord. Rendant compte de La Société féodale dans les Annales, Lucien Febvre a reproché à Marc Bloch de verser dans le sociologisme.

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

 

Pour citer cet article

BURGUIÈRE, « MENTALITÉS, histoire  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mentalites-histoire/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« MENTALITÉS, histoire » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

Écrit par :  Michel EUDEAlfred GROSSER

Dans le chapitre "Les mentalités"  : …  L'étude de la mentalité des Allemands de 1648 à 1806 se heurte à une difficulté dont on ne doit pas sous-estimer l'importance. Prédominance de l'agriculture et majorité de paysans, a-t-on souligné. Or comment savoir ce que pense le paysan allemand ? Même dans les campagnes de l'Ouest et du Sud-Ouest, l'instruction est peu répandue et le… Lire la suite
ANACHRONISME, histoire

Écrit par :  Olivier LÉVY-DUMOULIN

Dans le chapitre "Un péché irrémissible"  : …  ouvre de nouveaux chantiers à l'historien. À la suite de Lucien Febvre, la tradition d'histoire des mentalités qui va explorer les âges de la vie (Philippe Ariès avec l'enfance), les sentiments (Jean Delumeau avec la peur), les attitudes vis-à-vis de la mort (Michel Vovelle et Philippe Ariès) repose sur ce postulat. Chasser… Lire la suite
ANNALES ÉCOLE DES

Écrit par :  Bertrand MÜLLER

Dans le chapitre "L'institutionnalisation"  : …  des anthropologues jusqu'à redéfinir l'histoire comme une anthropologie historique. L'économie d'un côté et l'histoire des mentalités renouvelée par l'anthropologie de l'autre permettent à l'histoire de maintenir sa place prédominante, son ambition globalisante et également d'enrichir ses objets et ses méthodes. Toutefois, les Annales n'ont… Lire la suite
ARIÈS PHILIPPE (1914-1984)

Écrit par :  Hervé KEMPF

Mais il est de ceux qui ouvrent la voie à l'histoire des mentalités, revenant à l'inspiration première de l'école des Annales. Directeur de collection chez Plon, il édite l'Histoire de la folie de Michel Foucault, qui confirme avec force l'idée du « grand enfermement » du xviiLire la suite
ARON JEAN-PAUL (1925-1988)

Écrit par :  Jean BORIE

Après un Essai sur la sensibilité alimentaire à Paris au XIXe siècle (1967) et, en collaboration avec Emmanuel Le Roy Ladurie, une Anthropologie du conscrit français (1972), Jean-Paul Aron publie, en 1973, LeLire la suite
DÉMOGRAPHIE HISTORIQUE

Écrit par :  Jacques DUPÂQUIERPaul-André ROSENTAL

Dans le chapitre "L'impact sur l'histoire"  : …  de mesurer certains types de comportements, a contribué à revigorer l'histoire des mentalités et à lui donner des bases solides. Par exemple, grâce à l'étude du mouvement mensuel des mariages pendant la Révolution, on peut savoir si les fidèles ont spontanément respecté les interdits d'avent et de carême. De même, la faible… Lire la suite
DUBY GEORGES (1919-1996)

Écrit par :  Maurice AGULHON E.U.

Dans le chapitre "Un regard novateur et global sur le Moyen Âge "  : …  qu'aimer ? qu'être fidèle ? que servir ? Dans cette volonté de tout évoquer et de tout comprendre, de réaliser ce qu'on commence alors à appeler l'« histoire des mentalités collectives », Duby se rattache désormais tout autant au Marc Bloch des Rois thaumaturges qu'à celui des Caractères originaux. Il rejoint dans cette chasse à l'… Lire la suite
ÉLÈVE AU CENTRE

Écrit par :  Michel FABRE

Dans le chapitre "Puérocentrisme"  : …  Il faut voir, dans ce mot d'ordre de « l'élève au centre », un écho lointain de la révolution copernicienne qu'opère la bourgeoisie du xviiie siècle : découverte de l'enfance comme âge spécifique avec ses valeurs propres d'innocence, de plasticité. Désormais, médecins, hygiénistes, psychologues,… Lire la suite
ENFANCE (Les connaissances) - Approche historique de l'enfance

Écrit par :  Marie-France MOREL

Dans le chapitre "L'histoire des mentalités"  : …  du « mignotage », sorte d'amour au rabais, est très discutable ; notre sentiment actuel de l'enfance n'est pas forcément une constante historique, à l'aune de laquelle nous pourrions apprécier les sentiments de nos lointains ancêtres, qui autrefois ont dû aimer leurs enfants de mille manières, souvent bien éloignées des nôtres. On peut aussi… Lire la suite
ENFANCE (Situation contemporaine) - Évolution de la relation adultes-enfants

Écrit par :  Alain RENAUT

Dans le chapitre "Dynamique des sociétés modernes"  : …  À l'inverse de ce qui s'est passé pour la femme, la révolution des mentalités a, pour l'enfant, précédé une révolution pleine et entière du droit. Dans nos relations effectives aux enfants, le critère de l'âge a en effet perdu progressivement le caractère discriminatoire dont il y aurait besoin pour fonder des relations qui pourraient rester vécues… Lire la suite
L'ENFANT ET LA VIE FAMILIALE SOUS L'ANCIEN RÉGIME, livre de Philippe Ariès

Écrit par :  Éric LETONTURIER

Dans le chapitre "La construction sociale de l'enfance"  : …  Au sein du monde social, les catégories liées à la famille tendent à être présentées comme « naturelles », immuables et transhistoriques. L'effort entrepris par Philippe Ariès, en inscrivant la notion d'« enfance » dans une histoire des mentalités, lui permet de formuler de nouvelles hypothèses sur l'Lire la suite
FAMILLE - Le statut de l'enfant dans la famille contemporaine

Écrit par :  François de SINGLY

Dans le chapitre "Rupture historique : l'individu « roi »"  : …  abstraite pour que [chaque enfant puisse] être repérable et de ce fait respectable. » L'enfant n'a pas à attendre d'être éduqué pour exister. Il n'est plus une pâte à modeler qui, tant qu'il n'a pas pris la bonne forme, n'a pas le droit de conduire sa vie. Auparavant, il devait obéir jusqu'à l'âge de raison, jusqu'à ce qu'il se conduise de manière… Lire la suite
FLANDRIN JEAN-LOUIS (1931-2001)

Écrit par :  André BURGUIÈRE

Jean-Louis Flandrin s'est imposé, dans la droite ligne de l'histoire de la sensibilité préconisée par Lucien Febvre, comme l'un des historiens français de son temps les plus originaux et les plus reconnus à l'étranger. Parti, au début des années 1960, de l'étude du langage de l'amour et du plaisir au xviLire la suite
GINZBURG CARLO (1939-    )

Écrit par :  Michel DELON

l'histoire de l'art qu'il pratique et approfondit au Warburg Institute de Londres. Il devient professeur à l'université de Bologne, se fait connaître en Italie au début des années 1970 comme historien de la sorcellerie et des mentalités populaires. Les Batailles nocturnes et Le Fromage et les Vers. L'univers d'un meunier du XVIe Lire la suite
GIRAULT RENÉ (1929-1999)

Écrit par :  Robert FRANK

sur le rôle des industriels et des banquiers dans l'élaboration de la politique extérieure d'un pays. Très tôt, il a considéré que l'histoire des relations économiques était à bien des égards inséparable de l'histoire des mentalités et que l'étude des cercles d'affaires devait passer par l'analyse de la formation, des perceptions et de… Lire la suite
HÉRALDIQUE

Écrit par :  Michel PASTOUREAU

ses champs d'investigation, en soulignant combien les armoiries constituent un document exceptionnel dans un domaine moteur des recherches historiques récentes : l'histoire des mentalités. En effet, peut-être plus que toute autre, la société occidentale s'est reflétée dans ses emblèmes et semble avoir trouvé, à partir du xiie siècle, dans… Lire la suite
HISTOIRE (Histoire et historiens) - Courants et écoles historiques

Écrit par :  Bertrand MÜLLER

Dans le chapitre "Les Annales et l'histoire sociale et économique"  : …  des contraintes et des résistances qui s'y opposent. D'où les investigations sur l'histoire lente des mentalités et des structures profondes, en particulier de la période prémoderne. Dans une France demeurée longtemps rurale, l'accent est porté, à la suite des travaux pionniers de Marc Bloch, sur l'histoire agraire, dans les… Lire la suite
HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

Écrit par :  Olivier LÉVY-DUMOULIN

Dans le chapitre "Relecture des sources et diversité des interprétations"  : …  si elles se préoccupent toujours de l'authenticité des sources, entendent saisir la construction de la réalité propre à chacun des acteurs envisagés. Ce processus s'amorce avec l'histoire des mentalités telle que Lucien Febvre la pratique. Ainsi, l'œuvre de François Rabelais (La Religion de Rabelais, le problème de l'incroyance au XVIeLire la suite
HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire sociale

Écrit par :  Vincent VIET

Dans le chapitre "L'apport de l'histoire sociale aux sciences sociales"  : …  coïncide avec l'expansion des grands chantiers historiens et le triomphe de l'« histoire des mentalités ». En s'intéressant aux représentations symboliques liées à la mémoire collective ou aux « lieux de mémoire », cette dernière a indéniablement séduit les sciences sociales qui envisagent les représentations comme des… Lire la suite
HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire culturelle

Écrit par :  Pascal ORY

(Voltaire, Herder), s'est principalement développée outre-Rhin avec Jakob Burckhardt, Johan Huizinga ou Ernst Gombrich. De l'autre, elle se reconnaît dans l'histoire des « mentalités » du xxe siècle, à laquelle les travaux de Jean Delumeau, Michel Vovelle ou Robert Mandrou ont donné corps. Comme le montre cette… Lire la suite
HISTOIRE (Domaines et champs) - Anthropologie historique

Écrit par :  André BURGUIÈRE

Dans le chapitre "Au-delà de l'histoire quantitative"  : …  pour accéder à une connaissance par le dedans des sociétés passées ; c'est-à-dire par la particularité de leur système culturel. L'anthropologie historique s'est constituée dans le prolongement direct de l'histoire des mentalités préconisée par les fondateurs des Annales. Jean-Pierre Vernant a renouvelé l'approche des sociétés antiques, et… Lire la suite
LEFEBVRE GEORGES (1874-1959)

Écrit par :  Guillaume MAZEAU

Dans le chapitre "L’influence des Annales"  : …  l’effondrement de l’autorité monarchique, Lefebvre tente de montrer l’existence de rationalités politiques collectives au cœur de la crise. Cette attention portée aux émotions trouvera, quarante ans plus tard, d’importants développements avec l’histoire des mentalités proposée par un autre historien de la Révolution française, Michel VovelleLire la suite
MANDROU ROBERT (1921-1984)

Écrit par :  Hervé KEMPF

Le livre arrime définitivement à la recherche le concept d'histoire des mentalités ; dans cette optique, l'histoire a aussi pour but d'expliquer comment, à travers leurs changements matériels et politiques, les sociétés humaines transforment leurs sensibilités collectives, leurs systèmes de mythes et de valeurs, leurs conceptions du monde et, de… Lire la suite
L'ORGASME ET L'OCCIDENT (R. Muchembled)

Écrit par :  Sophie CHEVALIER

Déjà bien connu pour ses différents travaux sur la société d'Ancien Régime, Robert Muchembled, historien de la culture et des mentalités, livre un nouvel ouvrage qui est une histoire de la sexualité et surtout du plaisir sexuel, L'Orgasme et l'Occident. Une histoire du plaisir du XVILire la suite
L'OURS. HISTOIRE D'UN ROI DÉCHU (M. Pastoureau)

Écrit par :  Patrick BOUCHERON

les siècles pour brosser une ample et joyeuse fresque d'histoire symbolique comparée – les encyclopédistes assurent que l'union de l'ours et de la femme (ou de l'homme et de l'ourse) est féconde. De là de nombreuses légendes sur les « fils de l'ours », nés des amours caverneuses entre une femme prisonnière dans la grotte et l'animal brun et velu… Lire la suite
OUVRIER MOUVEMENT

Écrit par :  Jean BRUHATBernard PUDAL

Dans le chapitre "Les niveaux de la conscience de classe"  : …  prolétariat sans doute concentré, mais récemment arraché à la campagne, où dominaient les mentalités individualistes. Cependant, très tôt, alors même qu'ils n'ont subi aucune influence doctrinale importée de l'extérieur, les travailleurs d'usine ont le sentiment qu'ils constituent un monde à part. « Le prolétaire a conscience de sa situation » lit-… Lire la suite
RÉVOLUTION FRANÇAISE

Écrit par :  Jean-Clément MARTINMarc THIVOLET

Dans le chapitre "Une école et ses opposants"  : …  de la réflexion. Cette ouverture, qui suscite en réaction la reprise de travaux d'érudition classique, permet aussi que l'étude des structures imaginaires soit relancée, dans la lignée de La Grande Peur de 1789, de Georges Lefebvre, qui n'avait pas eu de suite ; elle conduit à une approche des mentalités révolutionnaires, dont… Lire la suite
ROCHE DANIEL (1935-     )

Écrit par :  Michel DELON

L'ensemble de son œuvre scientifique approfondit un double questionnement sur la nature du mouvement des Lumières et sur les méthodes d'une anthropologie culturelle qui sache concilier les chiffres et les idées, l'enquête quantifiée et les hypothèses qualitatives. De sa thèse sur les académies de… Lire la suite
RURALE CIVILISATION

Écrit par :  Emmanuel LE ROY LADURIE

Dans le chapitre "Les mentalités"  : …  Cependant, les différences fort anciennes entre régions plus développées et moins développées se marquent aussi au niveau des mentalités, et tout simplement au niveau des comportements individuels et collectifs. Dans la zone méditerranéenne en général (péninsules et surtout îles) et dans la France de l'extrême Sud, la criminalité agraire jusqu'au… Lire la suite
TODD EMMANUEL (1951-    )

Écrit par :  Fabrice BOUDJAABA

Dans le chapitre "L’analyse des structures familiales"  : …  La démarche d’Emmanuel Todd repose sur une conviction : l’analyse des structures familiales et de leur influence sur les mentalités permet de comprendre l’évolution des sociétés, et les différentes formes que prennent le processus de modernisation dans le monde et le débat politique (prégnance de certaines idéologies dans… Lire la suite
VALEURS, philosophie

Écrit par :  Pierre LIVET

Dans le chapitre "Une pluralité ordonnée : l'approche phénoménologique"  : …  On peut viser moins haut, et tenter une typologie des valeurs, plutôt qu'une hiérarchie. Mais si on considère les différentes typologies proposées par les moralistes, d'Aristote à Scheler en passant par Malebranche, elles semblent davantage des témoignages d'évolution culturelle et de changement des… Lire la suite
VOVELLE MICHEL (1933-    )

Écrit par :  Guillaume MAZEAU

Dans le chapitre "L’historien des mentalités"  : …  Après avoir été formé à l’histoire sérielle par Ernest Labrousse qui dirigea son diplôme d’études supérieures sur les structures sociales de Chartres à la fin de l’Ancien Régime (1955), Michel Vovelle s'engagea dans une voie plus personnelle qui allait profondément renouveler l'histoire sociale ainsi que la compréhension de la Révolution française… Lire la suite

Afficher la liste complète (32 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.