BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BLOCH MARC (1886-1944)

Partant pour la Grande Guerre, Marc Bloch laisse l'ébauche d'une thèse de doctorat, d'un propos déjà neuf : une étude des populations rurales d'Île-de-France à l'époque du servage ; dès le retour, il la soutient, telle quelle (Rois et serfs, 1920). Il enseigne longtemps à Strasbourg, puis à Paris ; victime des mesures racistes, il entre dans la clandestinité en 1942 et continue d'écrire sous le pseudonyme de Fougères ; à la libération de Lyon, dans l'été 1944, on découvre son cadavre dans un charnier de résistants récemment abattus.

L'Étrange Défaite (1946) et Apologie pour l'histoire (1949), tous deux posthumes, sont deux livres remarquables de réflexions étonnamment lucides sur l'événement majeur qui bouleversa l'existence de Marc Bloch et, d'autre part, sur les exigences particulières du métier d'historien. Mais c'est d'autre manière que ce savant a marqué l'évolution des sciences humaines, et d'abord par trois ouvrages. Dans Les Rois thaumaturges (1924), Marc Bloch, qui veut montrer comment naît, se développe et se maintient pendant des siècles la croyance dans le pouvoir guérisseur des rois, expérimente la méthode comparatiste qu'il emprunte à ses maîtres linguistes et inaugure l'étude des phénomènes des mentalités collectives. En 1931 paraissent à Oslo les Caractères originaux de l'histoire rurale française, synthèse magistrale de tout l'acquis de la recherche allemande sur la génétique florale et la toponymie, des travaux conduits par les historiens du droit relativement à la seigneurie, à la dépendance personnelle, à la famille, enfin des brillantes conquêtes récemment opérées dans l'analyse des paysages par l'école géographique française. Ici s'affirment l'intention de pluridisciplinarité, le recours, par l'étude notamment des plans parcellaires et des cadastres, à la méthode régressive, l'attention portée à l'évolution des techniques, de l'occupation du sol, de la population. Enfin, La Société féodale (1939-1940) est sans doute la première tentative d'un h [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

DUBY, « BLOCH MARC - (1886-1944)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-bloch/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« BLOCH MARC (1886-1944) » est également traité dans :

ANACHRONISME, histoire

Écrit par :  Olivier LÉVY-DUMOULIN

Dans le chapitre "Une incitation à faire de l'histoire"  : …  vue, le passé resterait illisible puisque c'est la vision moderne qui donne sa force et sa cohérence au passé. Marc Bloch prolonge l'argument de Michelet avec deux principes : s'interdire de poser au passé les questions du présent revient à « estimer que la nomenclature des documents puisse suffire entièrement à fixer la nôtre [...] en somme à… Lire la suite
ANNALES ÉCOLE DES

Écrit par :  Bertrand MÜLLER

et sociale, et ses pères fondateurs, Lucien Febvre et Marc Bloch, ainsi qu'une légende sulfureuse autour d'une revue encore marginale, critique et souvent polémique à ses débuts (années 1930), à laquelle s'est substituée, avec la réussite du mouvement dès les années 1950, une légende dorée liée à sa position hégémonique… Lire la suite
FEBVRE LUCIEN (1878-1956)

Écrit par :  E.U.Paul LEUILLIOT

Dans le chapitre "Pour une « histoire totale »"  : …  Né à Nancy, le 22 juillet 1878, Lucien Febvre était lorrain d'adoption, mais comtois passionné : « Nous ne sommes point, Comtois, des conformistes. Courbet ne l'était guère [...] ni Pasteur [...] ni Proudhon. » Dans sa chère propriété du Souget où il mourut, on le trouvait le sécateur à la main. Au propre comme au figuré, l'attitude est valable,… Lire la suite
HISTOIRE (Histoire et historiens) - Courants et écoles historiques

Écrit par :  Bertrand MÜLLER

Dans le chapitre "Les Annales et l'histoire sociale et économique"  : …  historien moderniste, Lucien Febvre (1878-1956), et le médiéviste Marc Bloch (1886-1944), tous deux professeurs à Strasbourg. Revendiquant d'emblée un « esprit des Annales », ses fondateurs se proposaient de porter l'histoire au cœur des sciences sociales, de privilégier les interrogations sociales et… Lire la suite
HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

Écrit par :  Olivier LÉVY-DUMOULIN

Dans le chapitre "Le retour de l'œil et de l'oreille, pourvoyeurs de sources"  : …  par Lucien Febvre (1878-1956), elle est surtout mise en œuvre par Marc Bloch, dont l'ouvrage sur les dons de guérisseur des rois de France et d'Angleterre (Les Rois thaumaturges, 1924) recourt aux traces iconographiques du rite thaumaturgique comme aux sources écrites. Cette reconnaissance de l'information oculaire va plus… Lire la suite
HISTOIRE (Histoire et historiens) - Les usages sociaux de l'histoire

Écrit par :  Olivier LÉVY-DUMOULIN

Pour Marc Bloch, dans Apologie pour l'histoire (1940), l'histoire ne se justifie pas comme une « science du passé » dont la seule vertu serait l'art pour l'art. Il fustige, dans L'Étrange Défaite (1949), le repli des savants dans leur laboratoire hors de la cité et de ses combats. Il… Lire la suite
HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire économique

Écrit par :  Michel MARGAIRAZ

Dans le chapitre "L'« ère labroussienne » en France"  : …  On connaît bien aujourd'hui l'événement majeur que représente la fondation, en 1929, par Marc Bloch et Lucien Febvre, de la revue les Annales d'histoire économique et sociale, dans laquelle des historiens côtoient des spécialistes d'autres sciences sociales, et dont les numéros sont consacrés, en partie… Lire la suite
LEFEBVRE GEORGES (1874-1959)

Écrit par :  Guillaume MAZEAU

Dans le chapitre "L’influence des Annales"  : …  lui-même les « milieux parisiens ». Après quatre ans à la faculté de Clermont-Ferrand et un échec à la Sorbonne (1926), il est nommé à Strasbourg en 1928, où Marc Bloch et Lucien Febvre s’apprêtent à fonder la revue des Annales d’histoire économique et sociale : fondées sur une diversification des sources et des objets, sur une ouverture aux… Lire la suite
LOT FERDINAND (1866-1952)

Écrit par :  Marianne MAHN-LOT

Archiviste-paléographe, Ferdinand Lot ne passa jamais l'agrégation, à laquelle il était violemment opposé, la traitant de bachotage supérieur. Il écrivit en 1906 et 1912 des pamphlets contre l'organisation de l'enseignement supérieur qu'il comparait au sérieux des « séminaires » allemands. Cela lui valut l'inimitié de certains collègues, en… Lire la suite
MÉMOIRE (histoire)

Écrit par :  André BURGUIÈRE

des Annales n'a rien changé à la suspicion historienne à l'égard de la mémoire, ce qui donnerait à penser que Marc Bloch et Lucien Febvre restent attachés à une certaine forme de positivisme. Dans Les Rois thaumaturges (1924), Marc Bloch n'attribue aucun rôle spécifique à la mémoire dans la longue… Lire la suite
MENTALITÉS, histoire

Écrit par :  André BURGUIÈRE

figure pas dans la thématique officielle de leur revue d'histoire économique et sociale, mais elle est omniprésente dans les comptes rendus et ouvrages des directeurs. Des Rois thaumaturges (1924), consacré aux rites et aux croyances concernant le pouvoir guérisseur du roi, à La Société féodale (1939-1940), l'œuvre de Marc Bloch s'efforce… Lire la suite
RURALE CIVILISATION

Écrit par :  Emmanuel LE ROY LADURIE

Dans le chapitre "Cheval, chevaliers, domination sur les rustres"  : …  une quinzaine ou une vingtaine de siècles au minimum, jusqu'aux approches de la Révolution française, et parfois même au-delà. Marc Bloch note judicieusement que, dès le ier siècle avant J.-C., César trouve en Gaule la masse de la population rurale assujettie par des liens de dépendance ou d'endettement à un groupe… Lire la suite

Afficher la liste complète (12 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.