BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DICTATURE

La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l'évolution en cours (dictatures révolutionnaires), soit à l'empêcher ou à la freiner (dictatures conservatrices). Il s'agit en général d'un régime très personnel ; mais l'armée ou le parti unique peuvent servir de base à des dictatures institutionnelles.

Le terme de dictature est emprunté au vocabulaire politique de la République romaine. En cas de crise sérieuse, on y créait un « dictateur », magistrat investi de pouvoirs quasi absolus pour une durée limitée (six mois en principe) : ensuite on revenait à l'organisation normale des pouvoirs publics. La notion moderne de dictature est très différente, sauf sur un point : le caractère exceptionnel, anormal, du régime. Pour le reste, elle correspond plutôt à la notion grecque de la tyrannie, développée par les auteurs classiques à partir des expériences des viie et vie siècles avant J.-C. Le tyran était, comme le dictateur romain, un personnage investi de pouvoirs absolus en dehors du régime politique habituel. Mais il les avait conquis et les maintenait par la violence, non par des procédures légales.

1.  La notion moderne de dictature

On appelle dictatures des régimes politiques présentant trois caractères fondamentaux : ces régimes sont installés et ils se maintiennent par la force, qu'il s'agisse de celle de l'armée régulière (d'où le grand nombre de dictateurs militaires), de celle de milices privés, de celle d'organisations politico-policières, etc. ; ils sont autoritaires et arbitraires, c'est-à-dire qu'ils suppriment en fait les garanties de la liberté des citoyens, même s'ils continuent à les proclamer en droit ; ils ne correspondent pas à la structure politique estimée normale par la majorité des citoyens, c'est-à-dire qu'ils sont privés de légitimité, ou que leur légitimité n'est reconnue qu'à titre transitoire (on [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

DUVERGER, « DICTATURE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dictature/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« DICTATURE » est également traité dans :

ALFONSÍN RAÚL (1927-2009)

Écrit par :  E.U.

de 1973. Le candidat du parti péroniste rival qui remporte l'élection sera à son tour renversé par les militaires en 1976. Face aux violations des droits de l'homme commises par les forces de sécurité de l'État durant le régime qui s'ensuit, Alfonsín écrit La Cuestión argentina (1981 ; « La Question argentine ») et participe à la fondation de… Lire la suite
AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

Écrit par :  Georges COUFFIGNAL

Dans le chapitre "Guérillas et dictatures militaires"  : …  La guerre froide et les guérillas nées au lendemain de la victoire castriste servirent de fondement au soutien constant des États-Unis aux dictatures de Batista à Cuba, de Stroessner au Paraguay, de Trujillo en république Dominicaine, de Somoza au Nicaragua, de Duvalier en Haïti, et à nombre de dictatures moins… Lire la suite
ARGENTINE

Écrit par :  Romain GAIGNARDRoland LABARRELuis MIOTTICarlos QUENANJérémy RUBENSTEINSébastien VELUT

Dans le chapitre "L'échec : la « révolution » militaire de juin 1966"  : …  L'Acte et le Statut de la révolution argentine, documents qui définissent un régime politique autoritaire et témoignent d'une vocation économique libérale, prennent le pas sur la Constitution. Ils sont signés des trois commandants en chef, qui désignent comme président le général Onganía, que le président Illia avait mis à la Lire la suite
ASTURIAS MIGUEL ÁNGEL (1899-1974)

Écrit par :  Rubén BAREIRO-SAGUIERBernard FOUQUES

Dans le chapitre "Un écrivain contre la dictature"  : …  . Outre sa qualité littéraire, c'est le sujet qui fait l'intérêt du livre. Il s'agit du problème de la dictature latino-américaine, décrite dans un contexte caricatural. Inspiré de la réalité – Monsieur le Président n'est autre qu'Estrada Cabrera, qui fut dictateur au Guatemala lorsque Asturias était étudiant à l'Université… Lire la suite
AUTRICHE

Écrit par :  Roger BAUERJean BÉRENGERAnnie DELOBEZChristophe GAUCHONFélix KREISSLERPaul PASTEUR

Dans le chapitre "L'État autoritaire corporatiste chrétien (1934-1938)"  : …  l'appui politique des Heimwehren, groupes paramilitaires fascisants, s'engage sur la voie de la dictature. En mars 1933, il suspend le Parlement, puis annonce le changement de Constitution sur des bases corporatistes, ainsi que la création du Front patriotique (Vaterländische Front) qui deviendra, après février 1934, la seule… Lire la suite
BIRMANIE (MYANMAR)

Écrit par :  Denise BERNOTPierre-Arnaud CHOUVYRenaud EGRETEAUBernard Philippe GROSLIERJean PERRIN

Dans le chapitre "Le coup d'État de 1962 et la mise en place de la dictature militaire"  : …  de sang un coup d'État dans la nuit du 1er au 2 mars 1962. Le gouvernement d'U Nu fut déposé, le Parlement dissous, la Constitution de 1947 suspendue et les partis et syndicats supprimés. Un véritable système autoritaire se mit alors en place avec, au centre du pouvoir, un Conseil révolutionnaire, dirigé par Ne Win lui-même. Les premières formes… Lire la suite
BOLIVIE

Écrit par :  Virginie BABY-COLLINJean-Pierre BERNARD E.U.Jean-Pierre LAVAUD

Dans le chapitre "L'emprise militaire"  : …  La répression reprend. Plus de 200 morts, 14 750 détenus, 19 400 exilés politiques et 78 000 exilés pour des raisons économiques ; tel est le bilan dressé par les associations de défense des droits de l'homme pour la période de 1971 à 1978. À l'exception de la Falange Socialista Boliviana (F.S.B.) et du M.N.R. avec lesquels les militaires… Lire la suite
BRÉSIL - Le Brésil contemporain

Écrit par :  Luiz Felipe de ALENCASTRO

Dans le chapitre "L'administration de Quadros et de Goulart : démission et crise"  : …  Autour du président travailliste Goulart se rassemble le mouvement populaire et nationaliste. En face, se regroupent l'armée, les conservateurs et une partie des libéraux. En avril 1964, un coup d'État oblige Goulart à quitter la présidence. Le pays va vivre alors sous une dictature militaire pendant vingt et un ans… Lire la suite
CAETANO MARCELO (1906-1980)

Écrit par :  Alfredo MARGARIDO

le putsch du 28 mai 1926, dont l'ambiguïté initiale, due à la présence de quelques républicains historiques, est vite dissipée par l'instauration de la dictature militaire. Ce fut dans la première phase de la dictature que Marcelo Caetano lança la revue Ordem nova (Ordre nouveau) dont la couverture résumait agressivement le projet tout en… Lire la suite
CAUDILLISME

Écrit par :  Jacques LAMBERT

Dans le chapitre "Fondement du caudillisme : le caciquisme"  : …  le plus souvent de celui des États-Unis. Mais, dans une situation presque anarchique, les haines de familles entre caciques seigneuriaux, les ambitions de caciques aventuriers, les rivalités de sociétés urbaines et de sociétés rurales qui n'étaient pas contemporaines ont d'abord conduit à la guerre civile et à sa conclusion par la dictatureLire la suite
CENSURE (art)

Écrit par :  Julie VERLAINE

Dans le chapitre "Images du pouvoir, pouvoir des images"  : …  les rappels à l'ordre politiques, lorsqu'il s'agit d'empêcher l'existence de visions alternatives à celles des idéologies dominantes. Pendant les dictatures, de Mussolini à Hitler, de Franco à Staline, des répressions cruelles et humiliantes s'adossent à l'édiction autoritaire de normes esthétiques contraignantes, dont le réalisme socialisteLire la suite
CENTRAFRICAINE RÉPUBLIQUE

Écrit par :  Apolline GAGLIARDIJean-Claude GAUTRONJean KOKIDEJean-Pierre MAGNANTRoland POURTIER

Dans le chapitre "L'évolution politique jusqu'en 1966"  : …  Chef de l'État et du parti, David Dacko nomme à toutes les fonctions, désigne députés et dignitaires du M.E.S.A.N., contrôle sans partage tous les rouages de l'État. Son ouverture vers la Chine populaire lui aliène le soutien français. Son pouvoir personnel le rend plus impopulaire qu'à l'époque de la succession de Boganda, quand il avait évincé… Lire la suite
CHARISMATIQUE POUVOIR

Écrit par :  Jacques ELLUL

L'un des trois types de domination — avec le pouvoir traditionnel et le pouvoir rationnel — de la classification établie à ce sujet par Max Weber. Le terme « charismatique », qui vient du grec charisma (« grâce », « bienfait », « don »), s'applique à quelqu'un qui a reçu des dieux… Lire la suite
CHILI

Écrit par :  Raimundo AVALOSOlivier COMPAGNON E.U.Roland PASKOFFSergio SPOERERSébastien VELUT

Dans le chapitre "Croissance et inégalités durables"  : …  Est-ce à dire que l'empreinte de la dictature est en passe de disparaître complètement ? Rien n'est moins sûr si l'on considère que le modèle néo-libéral a parfaitement survécu à la transition qui, en la matière, ne constitue pas une rupture dans l'histoire économique du Chili contemporain. Plus que jamais, le pays continue à attirer les… Lire la suite
CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

Écrit par :  E.U.Jules GÉRARD-LIBOISHenri NICOLAÏPatrick QUANTINBenoît VERHAEGENCrawford YOUNG

Dans le chapitre "Les années du mobutisme"  : …  accéda au pouvoir, en 1965, à l'issue du coup d'État militaire, son action bénéficia d'une certaine popularité puisqu'elle mettait un terme aux cinq premières années chaotiques de l'indépendance. Pourtant, rapidement se mirent en place les bases d'un régime caractérisé par la concentration du pouvoir, la manipulation idéologique et la corruption… Lire la suite
CORÉE DU SUD

Écrit par :  E.U.Valérie GELÉZEAUJin-Mieung LIStéphane THÉVENET

Dans le chapitre "La présidence de Syngman Rhee (1948-1960)"  : …  réélu pour la troisième fois en 1956, mais le vice-président était un membre de l'opposition, Chang Myun. Les mouvements contestataires se multiplièrent contre le despotisme de Rhee. La loi martiale fut décrétée en mai 1956, et la loi sur la sécurité nationale, destinée à opprimer la presse, fut adoptée en décembre.… Lire la suite
CORPORATISME

Écrit par :  Maurice BOUVIER-AJAM

cherche à se situer à égale distance de l'individualisme libéral et du collectivisme. Les régimes politiques qui se sont recommandés de lui – à juste titre, selon les uns, abusivement, selon les autres – furent tous d'un type dictatorial. En cela la doctrine a été ternie. Il n'en reste pas moins que des expériences ont été sources d'enseignements… Lire la suite
COUP D'ÉTAT AU CHILI

Écrit par :  Olivier COMPAGNON

Le 11 septembre 1973, un coup d'État militaire met un terme à l'Unité populaire, coalition de formations politiques de gauche parvenue au pouvoir en octobre 1970 après l'élection du socialiste Salvador Allende à la présidence de la République. Persuadées qu'une révolution marxiste est en… Lire la suite
CUBA

Écrit par :  E.U.Janette HABELOruno D. LARAJean Marie THÉODATVictoire ZALACAIN

Dans le chapitre "Néo-colonialisme et dictatures"  : …  de l'industrie sucrière (S.N.O.I.A.). Pour tenter d'endiguer les luttes ouvrières, une dictature féroce est instaurée avec Gerado Machado (1925-1933). La crise de 1920-1925 et celle de 1926-1929 s'accompagnent de la dépression de 1929 à 1933, qui se traduit par la réduction du commerce extérieur, surtout des exportations de sucre, la réduction de… Lire la suite
DÍAZ PORFIRIO (1830-1915)

Écrit par :  E.U.

Pendant vingt-six ans, Porfirio Díaz est à la tête d'un gouvernement dictatorial, à l'esprit militaire. Il parvient à ce que la majorité des fonctionnaires lui obéissent directement. Le corps législatif est composé de ses amis, et la presse est muselée. Il exerce également un contrôle strict sur les tribunaux… Lire la suite
DOMINICAINE RÉPUBLIQUE

Écrit par :  Jean Marie THÉODAT

Dans le chapitre "La dictature de Trujillo et la présidence Balaguer, 1930-1978"  : …  Unis, en 1930. Il y reste jusqu'à son assassinat le 30 mai 1961. Trujillo met en place un régime de terreur qui le laisse seul maître de la situation politique, économique, et sociale. Il encourage la politique d'exportation des denrées tropicales, et du sucre en particulier. Il rebaptise la capitale Ciudad-Trujillo, lance une politique de grands… Lire la suite
DUVALIER FRANÇOIS (1909-1971)

Écrit par :  Jean-Claude BUHRER

François Duvalier fut le président à vie de la république d'Haïti de 1957 à 1971. Quatorze ans de dictature l'ont fait connaître sur la scène internationale. Né en avril 1909 à Port-au-Prince, François Duvalier ne fait… Lire la suite
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

Écrit par :  Henri LAPEYRE

Dans le chapitre "Primo de Rivera"  : …  Primo de Rivera gouverna d'abord avec une junte militaire, puis avec des ministres civils. Ayant suspendu l'activité de tous les partis politiques, il tenta de susciter une formation favorable au régime, l'Union patriotique. Il obtint la collaboration sur le plan technique du leader ouvrier Largo Caballero, nommé conseiller d'État, mais s'aliéna… Lire la suite
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste

Écrit par :  Guy HERMET

Dans le chapitre "L'armée"  : …  L'armée est à l'origine même de la dictature du général Franco, et demeure jusqu'à la fin son pilier central. Les généraux insurgés en juillet 1936 optent d'abord pour un gouvernement militaire collégial dont la présidence revient à l'aîné d'entre eux, le général Cabanellas. Deux mois plus tard, si leur quête d'un… Lire la suite
FASCISME

Écrit par :  E.U.Raoul GIRARDET

Dans le chapitre "Unité et diversité"  : …  Sur le plan des institutions, la doctrine de la toute-puissance de l'État conduit à la concentration de tous les pouvoirs entre les mains d'un seul homme, le Duce (le chef, le guide). Pour ce qui est de l'organisation sociale, le parti encadre, contrôle et dirige toute la vie de la collectivité. « Je prends, dit Mussolini, l… Lire la suite
FRANCO FRANCISCO (1892-1975)

Écrit par :  Bartolomé BENNASSAR

Dans le chapitre "Le dictateur aux deux visages"  : …  chef de l'État à vie) et l'anticommunisme furent les deux ressorts majeurs de l'action de Franco qui, jusqu'à sa mort, exerça une dictature. Le Caudillo souhaita entrer en guerre aux côtés des puissances de l'Axe, comme le montre le message qu'il a adressé à Hitler par l'intermédiaire du général Juan Vigon, en juin 1940. Le Führer jugea… Lire la suite
FRANÇOIS (1936-    ), pape (2013-    )

Écrit par :  E.U.Matt STEFON

Dans le chapitre "Jeunesse et carrière ecclésiastique"  : …  , commandant en chef de l'armée de terre, renverse en 1976 la présidente Isabel Perón. Jusqu'en 1983, la dictature militaire mène une « guerre sale » contre les militants de gauche et autres prétendus éléments subversifs : de dix mille à trente mille personnes appréhendées par l'armée et la police sont portées « disparues », en réalité… Lire la suite
GÓMEZ JUAN VICENTE (1857-1935)

Écrit par :  E.U.

Sous la dictature de Gómez, le Venezuela acquiert une certaine indépendance économique grâce à la découverte de gisements de pétrole non loin du lac Maracaibo en 1914, qui lui permettent de négocier avec les États-Unis, le Royaume-Uni et les Pays-Bas des contrats pétroliers favorables à son pays. Il… Lire la suite
GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

Écrit par :  Jean CATSIAPISDimitri KITSIKISNicolas SVORONOS

Dans le chapitre "La dictature des colonels"  : …  La constitution et les institutions démocratiques, déjà malmenées, sont abolies. Une dictature, analogue à celles de certains pays d'Amérique latine, dirigée par quelques militaires bornés possédant une idéologie confuse et simpliste et qui ne représentent même pas la majorité de l'armée, entend gouverner le pays par la terreur. Tout opposant passe… Lire la suite
GUATEMALA

Écrit par :  Marie-Chantal BARRECarine CHAVAROCHETTENoëlle DEMYKMichel GUTELMAN

Dans le chapitre "Des gouvernements conservateurs (1839-1871) aux libéraux (1871-1944)"  : …  Code civil. Libérales sur les plans économique et religieux, les mesures prises restent autoritaires sur le plan politique (vie parlementaire limitée, liberté de la presse restreinte, importance de l'armée et de la police). Barrios mène une politique de réforme des institutions et de l'État en s'appuyant sur le développement d'un capitalisme agro-… Lire la suite
GUINÉE ÉQUATORIALE

Écrit par :  E.U.René PELISSIER

Dans le chapitre " Une indépendance cauchemardesque"  : …  le départ massif des Espagnols, ce qui décapite l'économie et l'essentiel des services. Le président en profite pour faire exécuter ses principaux opposants, réels ou imaginaires. Paranoïaque, il vit dans la menace du complot permanent. Pour remplacer les Espagnols, il fait appel à des techniciens de pays socialistes (Cuba, Chine, U.R.S.S., Corée… Lire la suite
GUZMÁN BLANCO ANTONIO (1829-1899)

Écrit par :  E.U.

commissaire extraordinaire aux finances pour négocier des emprunts auprès de banquiers londoniens. Chef du Parti libéral, il prend le pouvoir en 1870 et se fait élire président constitutionnel en 1873. Pendant dix-huit ans (1870-1888), il est le chef absolu du Venezuela, exerçant le pouvoir directement ou par l'intermédiaire de dirigeants dévoués… Lire la suite
HAÏTI

Écrit par :  E.U.Jean Marie THÉODAT

Dans le chapitre "La dictature « noiriste » des Duvalier"  : …  il devient célèbre sous le nom de « papa doc », formule affectueuse de ses partisans. Déterminé à garder le pouvoir et à gouverner en maître, Duvalier se heurte à l'opposition des sources traditionnelles de la puissance : le pouvoir économique et les forces armées. Il s'en prend à l'élite économique et intellectuelle en fermant les foyers de la… Lire la suite
HITLER ADOLF (1889-1945)

Écrit par :  Philippe BURRIN

Dans le chapitre "Le chef de régime"  : …  une majorité aux élections de mars (le vote nazi lui-même ne dépassa pas 43,9 p. 100, dans un climat pourtant marqué par la mise hors la loi du Parti communiste et l'intimidation exercée par la SA), il interdit dans la foulée les partis de gauche, avant d'obtenir l'autodissolution des partis de droite. La voie était désormais ouverte au parti… Lire la suite
INDONÉSIE - L'Indonésie contemporaine

Écrit par :  Romain BERTRANDFrançoise CAYRAC-BLANCHARD

Dans le chapitre "L'« ordre nouveau »"  : …  Bien que l'armée ait désormais un rôle prépondérant et investisse l'appareil d'État, le régime se défend d'être une dictature militaire, invoquant notamment la présence au gouvernement de ministres civils (des technocrates ne représentant aucune famille politique). Mais, renforcé par le succès du premier test électoral, Suharto poursuit la… Lire la suite
IRAK

Écrit par :  Loulouwa AL RACHIDBrigitte DUMORTIERPhilippe RONDOTPierre ROSSI

Dans le chapitre "Une concentration accrue du pouvoir et des ressources "  : …  au fil des années s'accommoder des restrictions et développer des instruments de survie. Le président concentre plus que jamais le pouvoir entre ses mains. Son omniprésence se fait également sentir dans la gestion de l'économie. Toutes les ressources régulières (fiscalité, douanes, production des entreprises d'État) ou occasionnelles (revenus de… Lire la suite
IRAN - Histoire et politique

Écrit par :  Christian BROMBERGER E.U.Robert MANTRAN

Dans le chapitre "La question du pétrole"  : …  Le général Zahedi institua un gouvernement dictatorial et finalement conclut avec un consortium international un accord pour vingt-cinq ans sur l'exploitation des pétroles iraniens (sept. 1954) et reçut des États-Unis un don exceptionnel de 45 millions de dollars. La tentative iranienne de contrôler son pétrole se soldait par un échec relatif ;… Lire la suite
JUNTE

Écrit par :  Marie-France SCHMIDT

Au sens moderne, le terme « junte » suggère une poignée de militaires qui se sont emparés du pouvoir dans tel État d'Amérique latine. Certes, étymologiquement, junta signifie en espagnol « assemblée », mais selon les circonstances qui entourent sa création, cet organisme revêt des caractères opposés et peut être soit un organe… Lire la suite
LAOS

Écrit par :  Philippe DEVILLERSMadeleine GITEAUChristian LECHERVYPaul LÉVYChristian TAILLARD

Dans le chapitre "De 1975 à 1979 : collectivisation et exode"  : …  d'inciter au retour dans leur région d'origine les personnes déplacées par les combats, les premières années sont marquées par une rigide rhétorique révolutionnaire, un contrôle policier de la société dans le cadre de la lutte contre les ennemis de l'intérieur et la mise à l'écart de tous les collaborateurs de l'ancien régime. Les uns sont envoyés… Lire la suite
LÉNINE (1870-1924)

Écrit par :  Nicolas WERTH

Lénine apparaît aujourd'hui, avec le recul du temps et la faillite du système politique qu'il avait fondé, comme celui qui instaura une dictature, en rupture avec les idéaux et les pratiques du socialisme et de la social-démocratie tels qu'ils s'étaient développés et affirmés jusqu'à la Première Guerre mondiale. Lénine transforme l'… Lire la suite
MONSIEUR LE PRÉSIDENT, livre de Miguel Angel Asturias

Écrit par :  Ève-Marie FELL

Dans le chapitre "Un office des ténèbres"  : …  à la fin du livre, d'un étudiant révolutionnaire permet de garder une lueur d'espoir. Loin des « lendemains qui chantent », l'œuvre propose une radiographie de la dictature en Amérique latine. Rien n'y est oublié, de la lâcheté des classes moyennes à l'omniprésence des forces répressives, de la corruption de la justice à la délation généralisée.… Lire la suite
MUSSOLINI BENITO (1883-1945)

Écrit par :  Pierre MILZA

Ancien socialiste révolutionnaire converti au nationalisme durant la Première Guerre mondiale, Benito Mussolini est l'inventeur d'une nouvelle forme de dictature, adaptée à l'ère des masses : le totalitarisme fasciste. Devenu, après la « marche sur Rome… Lire la suite
NAZISME

Écrit par :  Johann CHAPOUTOT

Dans le chapitre "Négation de l’individu"  : …  communautaire, que le modèle militaire : ayant soutenu un déluge de feu et d’acier pendant quatre ans dans les tranchées, la communauté de combat est la seule organisation humaine qui ait fait ses preuves. L’Allemagne des nazis doit donc être une armée, avec un seul Führer (terme générique signifiant guide, meneur ou chef militaire) à sa tête… Lire la suite
NE WIN MAUNG SHU MAUNG (1911-2002)

Écrit par :  Christian LECHERVY

moderniser l'administration et de faire face aux éléments séparatistes des États shans. Devant l'agitation politique qui se poursuit, l'officier s'empare de tous les pouvoirs lors d'un coup d'État militaire, le 2 mars 1962. Président du conseil révolutionnaire (1962-1974) puis président de la république socialiste de l'Union de Birmanie (1974-1981… Lire la suite
NICARAGUA

Écrit par :  Marie-Chantal BARREDavid GARIBAYLucile MÉDINA-NICOLASAlain VIEILLARD-BARON

Dans le chapitre "La période somoziste "  : …  des années 1930, il est élu président, en 1937, face au président sortant, le libéral Juan Bautista Sacasa. Il instaure un régime d'ordre qui repose sur la Garde nationale et qui résiste à la vague de démocratisation d'après la Seconde Guerre mondiale. Malgré son anticommunisme affiché, Somoza utilise son charisme pour s'allier une grande… Lire la suite
OUGANDA

Écrit par :  Bernard CALASOdette GUITARDHenri MÉDARD

Dans le chapitre "La dictature d'Idi Amin Dada "  : …  Son mode de gouvernement est fantasque ; à son arrivée au pouvoir, il sort Kiwanuka de prison et le nomme, en juin 1971, ministre de la Justice avant de le faire assassiner le 31 septembre 1972. Il offre des présents luxueux aux leaders religieux tout en intervenant dans les affaires internes de l'Église et en faisant… Lire la suite
PAPADOPOULOS GEORGES (1919-1999)

Écrit par :  Christophe CHICLET

à ce que le jeune roi Constantin et les généraux organisent un putsch au début de mai. Un trio de colonels quasi analphabètes, liés à la C.I.A. et sans doute aux fameux réseaux Gladio des services de renseignements militaires américains en Europe de l'Ouest, prend tout le monde de vitesse et instaure une dictature le 21 avril 1967. Stylianos… Lire la suite
PARAGUAY

Écrit par :  Rubén BAREIRO-SAGUIERRenée FREGOSISylvain SOUCHAUD

Dans le chapitre "Guerre du Chaco et régimes militaires"  : …  L'autocratie militaire atteint son apogée avec l'instauration, en 1954, de la dictature du général Alfredo Stroessner, bien que l'État totalitaire ne soit pas encore édifié. Cet objectif ne sera atteint qu'au bout de nombreuses étapes : de 1954 à 1962, il cherchera à asseoir son pouvoir. Comme un bon joueur d'échecs, il… Lire la suite
PÉREZ JIMÉNEZ MARCOS (1914-2001)

Écrit par :  E.U.

Marcos Pérez Jiménez fut président du Venezuela de 1952 à 1958. Il imposa un régime dictatorial corrompu, marqué par la répression policière et la montée du chômage… Lire la suite
PHILIPPINES

Écrit par :  Philippe DEVILLERS E.U.Manuelle FRANCKWilliam GUÉRAICHELucila V. HOSILLOSJean-Louis VESLOT

Dans le chapitre "La loi martiale et l'établissement de la dictature"  : …  Le 21 septembre 1972, Marcos décrète la loi martiale en invoquant un complot de l'extrême gauche visant le ministre de la Défense Juan Ponce Enrile. Des centaines d'opposants sont arrêtés, d'autres, dont les communistes, passent dans la clandestinité ou s'exilent… Lire la suite
PINOCHET UGARTE AUGUSTO (1915-2006)

Écrit par :  Olivier COMPAGNON

(1973-1990) marquent une importante rupture dans l'histoire contemporaine du Chili. Afin de gommer toute trace de l'expérience socialiste et de « refonder la société chilienne », le général – devenu Chef suprême de la nation en juin 1974 puis président de la République en décembre – met en place un régime autoritaire et répressif,… Lire la suite
POLITIQUE - Les régimes politiques

Écrit par :  Georges BURDEAU

Dans le chapitre "Les gouvernements monocratiques"  : …  Dans la monocratie autoritaire, le pouvoir appartient à un chef qui en incarne les fins et qui l'exerce de façon dictatoriale. Toutefois, cette dictature peut, selon la personnalité de celui qui l'impose et le milieu qu'elle régit, donner lieu à des systèmes politiques différents. Il y a le césarisme empirique, qui ne se réclame… Lire la suite
PORTUGAL

Écrit par :  Roger BISMUTAlbert-Alain BOURDONMichel DRAIN E.U.José-Augusto FRANÇAFrançois GUICHARDMichel LABANFrédéric MAUROJorge MORAÏS-BARBOSAVictor PEREIRAEduardo PRADO COELHO

Dans le chapitre "Établissement de la dictature"  : …  S'appuyant sur les classes moyennes qui lui savaient gré d'avoir rétabli l'ordre dans les finances et le calme dans la rue, Salazar maintint un pouvoir dictatorial sous les apparences d'un régime républicain qui, jusqu'en 1945, ne s'embarrassa guère d'une façade démocratique ou parlementaire. S'assurant le dévouement de la marineLire la suite
PRIMO DE RIVERA MIGUEL, marquis d'Estella (1870-1930)

Écrit par :  André DESSENS

Entré à l'Académie militaire de Madrid, Miguel Primo de Rivera y Orbaneja, deuxième marquis d'Estella et héritier d'une grande famille andalouse, sert d'abord aux colonies (Maroc, Cuba, Philippines), puis exerce des commandements importants en métropole : gouverneur de Cadix en 1915, il est nommé… Lire la suite
ROSAS JUAN MANUEL DE (1793-1877)

Écrit par :  E.U.

Rosas instaure ainsi pendant dix-sept ans une dictature qui se prétend fédéraliste, mais est, en réalité, dotée d'un régime centralisé et tyrannique. Ses espions et la Mazorca, police secrète, intimident l'opposition, si bien qu'en 1840 rares sont ceux qui osent faire face à Rosas. Celui-ci ordonne que son portrait soit… Lire la suite
SALAZAR ANTONIO DE OLIVEIRA (1889-1970)

Écrit par :  E.U.

. Il rédige une nouvelle Constitution qui réorganise le système politique du pays selon une ligne autoritaire. Le gouvernement de Salazar est fortement influencé par les groupes catholiques, le Saint-Siège et les nationalistes. Salazar instaure un règime de discipline et d'obéissance, profondément anticommuniste et qui se consacre à redresser l… Lire la suite
SERBIE

Écrit par :  Amaël CATTARUZZAChristophe CHICLETJovan DERETICCatherine LUTARD

Dans le chapitre "L'indépendance"  : …  La dictature fut instaurée en janvier 1929 par le roi Alexandre Ier qui fut assassiné le 9 octobre 1934 à Marseille. La déception ressentie face à cette première Yougoslavie centraliste autoritaire isola les peuples du royaume qui résistaient chacun à leur façon dans ce nouvel État commun. Le facteur… Lire la suite
SOMOZA ANASTASIO dit TACHO (1896-1956)

Écrit par :  E.U.

président élu, son oncle Juan Bautista Sacasa. Tacho Somoza se fait alors « élire » président et prend ses fonctions le 1er janvier 1937. Bien qu'il ne soit pas officiellement président entre 1947 et 1950, son poste de commandant en chef de l'armée lui garantit un pouvoir dictatorial continu pendant vingt ans, jusqu'à sa mort… Lire la suite
SOUDAN

Écrit par :  Alain GASCONRoland MARCHAL

Dans le chapitre "La trajectoire du pouvoir"  : …  Les trois premières années du régime sont consacrées à briser toute possibilité d'opposition organisée et à une purge profonde de l'appareil d'État, bien au-delà de l'armée et des services de sécurité. Les nouveaux gouvernants tirent ainsi les leçons de la période Nimeyri. Jusqu'en 1992, syndicalistes non islamistes, cadres politiques des partis d'… Lire la suite
STALINE JOSEPH VISSARIONOVITCH DJOUGACHVILI dit (1879-1953)

Écrit par :  Nicolas WERTH

Dans le chapitre "Le fonctionnement de la dictature stalinienne"  : …  par l'ouverture des archives soviétiques a permis aux historiens de mieux comprendre le fonctionnement de la dictature stalinienne. Les documents aujourd'hui accessibles (protocoles du Politburo, correspondance de Staline avec ses plus proches collaborateurs) montrent comment, dans les années 1930, Staline modifia et détourna à son profitLire la suite
STROESSNER ALFREDO (1912-2006)

Écrit par :  Gérard PONTHIEU

Né à Encarnación, d'un père émigré allemand et d'une mère paraguayenne, Alfredo Stroessner est d'abord élève de l'École militaire. À vingt ans, sous-lieutenant, il prend part à la guerre du Chaco (1932-1935) contre la Bolivie. Devenu capitaine, puis colonel, il se distingue par son ardeur à réprimer… Lire la suite
TCHAD

Écrit par :  Marielle DEBOS E.U.Jean-Pierre MAGNANTRoland POURTIER

Dans le chapitre "La dictature brutale de Hissène Habré (1982-1990)"  : …  L'homme fort du Tchad avait en effet instauré un régime autoritaire d'une brutalité inouïe. En 1984, les F.A.N. étaient dissoutes pour donner naissance à un parti unique : l'Union nationale pour l'indépendance et la révolution (U.N.I.R.). Parallèlement étaient mises en place des organisations satellites (pour les femmes, les jeunes et les… Lire la suite
THAÏLANDE

Écrit par :  Jean BOISSELIERAchille DAUPHIN-MEUNIER E.U.Christian LECHERVYChristian TAILLARDSolange THIERRY

Dans le chapitre "La dictature militaire (1957-1973)"  : …  Le général Sarit instaure une dictature militaire et peut compter sur le soutien des Américains. Éloigné du pouvoir pendant quelques mois en 1958 pour raison de santé, il est remplacé par le maréchal Thanom Kittikachorn, qui va poursuivre la politique de son prédécesseur après sa mort (8 déc. 1963). Mais quand Sarit a récupéré le pouvoir le 20… Lire la suite
TRUJILLO Y MOLINA RAFAEL LEÓNIDAS (1891-1961)

Écrit par :  E.U.

pouvoir lors du coup d'État militaire qui renverse le président Horacio Vásquez en 1930. Jusqu'à son assassinat trente et un ans plus tard, Trujillo sera le maître absolu de la république Dominicaine ; il conserve le commandement de l'armée, place des membres de sa famille aux postes clés et fait exécuter ses opposants politiques. Il sera… Lire la suite
TURKMÉNISTAN

Écrit par :  E.U.Isabelle OHAYONArnaud RUFFIERDenis SINORJulien THOREZ

Dans le chapitre " Histoire"  : …  le 27 octobre 1991 et elle adopta le nom de Turkménistan. Un régime corrompu, placé sous la conduite dictatoriale du Premier secrétaire du Parti communiste depuis 1985, puis président du Soviet suprême de la république en 1990, Saparmourad Niazov, ne permet pas, dans les premières années de l'indépendance, d'améliorer la qualité de vie de la… Lire la suite
TURQUIE

Écrit par :  Michel BOZDÉMIRAli KAZANCIGILRobert MANTRANJean-François PÉROUSE

Dans le chapitre "Le coup d'État militaire du 12 septembre 1980"  : …  Accusant pêle-mêle les partis politiques, le Parlement, la justice, la police, l'administration, les médias, les intellectuels, les universitaires, les enseignants, les syndicats et la jeunesse d'avoir manqué à leur devoir et contribué à l'aggravation de la crise, le pouvoir militaire plaça dans les ministères, les… Lire la suite
U.R.S.S. - Histoire

Écrit par :  Nicolas WERTH

Dans le chapitre "Le tournant de 1921"  : …  des objets du culte en 1922) l'intelligentsia (expulsion de plus de cent intellectuels prestigieux en 1922). Le renforcement de la dictature politique n'épargne pas le parti bolchevique lui-même : le Xe congrès proscrit les fractions au sein du Parti bolchevique ; les militants sont soumis à une purge sévère. L'accroissement des pouvoirs d'… Lire la suite
URUGUAY

Écrit par :  Éric FOULQUIERGeorges FOURNIALMaria Laura REALI

Dans le chapitre "Les dernières années de dictature"  : …  Jusqu'aux élections nationales du 25 novembre 1984, le pays vécut sous une dictature militaire. Mais dès le début des années 1980 apparurent divers signes de détérioration du régime. Les électeurs, appelés le 30 novembre 1980 à se prononcer sur une révision constitutionnelle, s'exprimèrent à 57 p. 100 contre le projet de légitimer et prolonger la… Lire la suite
VELASCO IBARRA JOSÉ MARÍA (1893-1979)

Écrit par :  E.U.

une réforme agraire et des hausses de salaire. Déposé de nouveau en novembre de l’année suivante, il est réélu, avec une avance faible et largement contestée, pour un dernier mandat en 1968. Il proclame deux ans plus tard une dictature soutenue par l’armée, mais est renversé par un coup d’État militaire en février 1972, avant la fin de son mandat… Lire la suite
VENEZUELA

Écrit par :  Virginie BABY-COLLIN E.U.Véronique HÉBRARD

Dans le chapitre "Gómez, « le tyran libéral » (1908-1935)"  : …  Gómez, considéré comme le fondateur de l'État vénézuélien, met en place la première dictature moderne du Venezuela, notamment par son système de répression (police politique, censure, répression). Le régime peut être divisé en deux phases. La première, de 1908 à 1913, correspond à une période d'acclamation de celui qui est alors appelé… Lire la suite
VIDELA JORGE RAFAEL (1925-2013)

Écrit par :  E.U.

entre les mouvements de guérilla de gauche (E.R.P.) et ceux de droite (péronistes). Videla destitue alors le Congrès et confie les pouvoirs législatifs à une commission composée de neuf militaires. Il interdit en outre toute activité des tribunaux, des partis politiques et des syndicats et nomme des officiers à tous les postes clés du gouvernement… Lire la suite
YOUGOSLAVIE

Écrit par :  Christophe CHICLET E.U.Catherine LUTARDRobert PHILIPPOT

Dans le chapitre "Le royaume de Yougoslavie (1929-1941)"  : …  déclare abolie la Constitution de Vidovdan. Le nouveau régime se propose en premier lieu le rétablissement de l'ordre public par une dictature sévère. La répression du communisme et du terrorisme redouble, la liberté de presse est suspendue, les assemblées locales dissoutes, l'organisation judiciaire soumise au contrôle royal. La Constitution… Lire la suite

Afficher la liste complète (72 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.