BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DÉVONIEN

Le terme Dévonien a été proposé par Adam Sedgwick et Roderick Impey Murchison en 1839 pour désigner la série stratigraphique marine du Devon, dans le sud-ouest de l'Angleterre, qui s'est avérée être contemporaine des Vieux Grès Rouges du pays de Galles, du nord de l'Angleterre et d'Écosse. Il représente un système de l'ère paléozoïque (ère primaire), situé entre le Silurien et le Carbonifère. Il s'étend de — 416 millions d'années (+/—2,8 Ma) à — 359 Ma (+/— 2,5 Ma), soit une durée de quelque 57 Ma. D'après la sous-commission internationale de stratigraphie du Dévonien (SDS, Subcommission on Devonian Stratigraphy), la base du Dévonien coïncide avec la première apparition du graptolite Monograptus uniformis dans le lit no 20 de la coupe de Klonk près de Suchomasty en Bohême (République tchèque). Le point stratotypique mondial (PSM, en anglais GSSP, Global Stratotype Standard-section and Point) correspond à l'apparition du conodonte Icriodus woschmidti postwoschmidti et du trilobite Warburgella rugulosa rugulosa.

Le Dévonien fut longtemps considéré en Europe comme une période transitoire entre les cycles orogéniques calédonien et varisque (hercynien). Certains épisodes tectoniques tels que la phase svalbardienne du Spitzberg (d'âge dévonien tardif à carbonifère précoce) et la phase acadienne tardive du Canada oriental (d'âge néodévonien) se rattachent plutôt au cycle calédonien et à la fin de la fermeture du paléocéan Iapetus tandis que d'autres événements comme la phase majeure tectonométamorphique du Massif central français (env. — 400 à — 360 Ma) se rattachent plutôt au cycle varisque et au début de la fermeture de l'aire océanique rhéique. Quoi qu'il en soit, d'une région à l'autre, le Dévonien se présente souvent sous des faciès très différents, parfois rangés (en Europe) sous les appellations de « magnafaciès » rhénan, hercynien et Vieux Grès Rouges, dont les corrélations biostratigraphiques sont difficiles à établir. Bien que le nom du système soit dérivé d'une [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Alain BLIECK, « DÉVONIEN  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/devonien/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« DÉVONIEN » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Anne FAURE-MURET

Dans le chapitre "Seconde étape (Dévonien inférieur-Permien)"  : …  Au nord, dans l'Anti-Atlas-Tindouf, cette instabilité se traduit par de fréquents changements de faciès. Au Dévonien inférieur, la sédimentation est schisto-calcaréo-gréseuse avec des discordances locales. Dans l'Ougarta et la Saoura, la série est calcaire à grands Orthoceras. Dans le bouclier… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "Le Paléozoïque"  : …  La phase orogénique majeure qui donna naissance aux Bolivianides et aux Cuyanides intervint à la fin du Dévonien (phase bretonne ou acadienne : de 370 à 350 Ma) ; elle engendra une cordillère éohercynienne caractérisée par des nappes charriées vers l'extérieur de la chaîne et, dans les zones internes, par un important métamorphisme régional associé… Lire la suite
ASIE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Louis DUBERTRETUniversalisGuy MENNESSIER

Dans le chapitre "Dévonien (410-360 Ma)"  : …  Au Dévonien inférieur, le tracé des zones subsidentes ne change pas, mais la mer se retire de la Sibérie orientale. Au Dévonien moyen et supérieur, la mer revient sur la Sibérie extrême-orientale (massif de Verkhoïansk) en dirigeant vers le sud et en enserrant une grande île (massif de la Kolyma). À l'ouest également, des fragments du bouclier… Lire la suite
COLONISATION DES PLANTES AU DÉVONIEN ET CLIMAT

Écrit par :  Guillaume LE HIR

de plantes remontent à plus de 470 millions d'années (Ma), ce n'est que durant le Dévonien (de 416 à 359 Ma) que les plantes sont devenues suffisamment abondantes pour transformer le paysage désertique des continents en un couvert végétal propice à une vie terrestre riche et complexe. Trois grands types de… Lire la suite
COUVINIEN

Écrit par :  Jacques PHILIPPON

Étage appartenant au Dévonien moyen et existant surtout en Belgique. La série couvinienne est décrite, en 1862, par J. B. d'Omalius d'Halloy : « Elle est principalement composée de schistes, ordinairement gris, quelquefois noirâtres, contenant souvent des noyaux, des amas ou des bancs de calcaires. Ceux-ci se trouvent… Lire la suite
EUROPE - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINPierre RAT

Dans le chapitre "Au sud, la ceinture hercynienne mobile"  : …  sud du continent, par exemple dans le sud-ouest de la Grande-Bretagne où a été défini le stratotype du Dévonien, s'entassent de grandes épaisseurs de dépôts détritiques venus du continent et issus de matériaux d'origine volcanique. Aux points où cette sédimentation compensait la subsidence, ou bien sur ceux que les déformations de la marge… Lire la suite
EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

Écrit par :  Eric BUFFETAUTValérie CHANSIGAUD

Dans le chapitre "Une grande extinction durant le Dévonien"  : …  La grande extinction qui précéda celle de la limite Permien-Trias eut lieu il y a 374 millions d'années, à la transition entre deux étages de la période dévonienne : le Frasnien et le Famennien. Il ne s'agit donc pas là d'une limite stratigraphique majeure, mais cette extinction en masse n'en fut pas moins importante. Cette dernière a surtout… Lire la suite
OSTÉICHTHYENS

Écrit par :  Philippe JANVIER

Dans le chapitre "Histoire paléontologique des ostéichthyens"  : …  représentants des deux grands groupes actuels d'ostéichthyens, les actinoptérygiens et les sarcoptérygiens, apparaissent dès le début du Dévonien, il y a 415 millions d'années, voire peut-être à l'extrême fin du Silurien, il y a 418 millions d'années. À cette époque, ils sont essentiellement représentés par les sarcoptérygiens, notamment les… Lire la suite
PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

Écrit par :  Alain BLIECK

Dans le chapitre "Les plantes (Plantae)"  : …  mais ne sont pas confirmés à ce jour. Les plus anciens macrofossiles de plantes datent du Silurien. C'est au Silurien-Dévonien que s'est développée la végétation terrestre avec son corollaire, le développement des sols. Si le taux de CO2 atmosphérique était considérablement plus élevé au Paléozoïque inférieur qu'aujourd'hui (jusqu'à 20 fois pour… Lire la suite
PLACODERMES

Écrit par :  Hervé Léo LELIÈVRE

– d'où leur nom. Ils ont vécu depuis le Silurien supérieur, mais surtout pendant le Dévonien, soit pendant une période de temps du Paléozoïque moyen qui s'étend sur environ 50 millions d'années (Ma). Les plus anciens ont été découverts dans des couches géologiques du Silurien de Chine du sud et du Vietnam. Les plus… Lire la suite
PSILOPHYTES

Écrit par :  Édouard BOUREAU

des Ptéridophytes. Les premières Psilophytes connues datent du Dévonien inférieur où elles se sont développées de façon soudaine. Elles disparaissent après le Dévonien et, à la suite d'une longue interruption stratigraphique de près de 400 millions d'années, on en retrouve des représentants dans la flore actuelle avec les… Lire la suite
SARCOPTÉRYGIENS

Écrit par :  Philippe JANVIER

Dans le chapitre "Diversité"  : …  Au cours de l'ère primaire, et particulièrement au Dévonien (de – 415 à – 362 millions d'années), la diversité des sarcoptérygiens non tétrapodes a été beaucoup plus importante. Les dipneustes sont connus depuis l'aube du Dévonien, voire peut-être la fin du Silurien (fig. 3), et les plus primitifs de leurs représentants… Lire la suite
SILURIEN

Écrit par :  Alain BLIECK

du Silurien n'est pas marquée par une crise biologique majeure, le passage du Silurien au Dévonien étant continu dans beaucoup de séries stratigraphiques marines. C'est cet état de fait qui a rendu difficile le consensus sur la limite entre ces deux systèmes. C'est cependant aussi la raison qui a rendu nécessaire un accord international. Le premier… Lire la suite

Afficher la liste complète (13 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.