BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

GOBI DÉSERT DE

Les géographes européens ont souvent désigné sommairement sous le nom de désert de Gobi une vaste région semi-désertique d'Asie centrale, qui s'étend en Mongolie et en Chine. Le terme mongol gobi désigne de larges bassins fermés, à fond surtout caillouteux, qui abondent dans ces régions. Les massifs dunaires et les étendues sablonneuses y sont dans l'ensemble limités. Le Gobi s'étend au nord jusqu'aux monts de l'Altaï et du Khangai, à l'est vers le massif du Grand Khingan, au sud vers les massifs du A'erjin Shan, du Beishan et du Yinshan, et à l'ouest par les montagnes du Tianshan. Il décrit ainsi un grand arc de cercle de 1 600 kilomètres de longueur et de 500 à 1 000 kilomètres de largeur, soit une superficie estimée à 1 300 000 kilomètres carrés.

1.   Caractéristiques physiques 

  Géographie physique

Le Gobi comprend le Gobi-Altaï, le Gobi dzoungare et le Gobi transaltaïque à l'ouest, le Gobi est-mongol dans le centre et l'est, ainsi que le désert d'Alashan dans le sud.

Le Gobi-Altaï est délimité par le piémont du Tianshan à l'ouest et les montagnes du Beishan au sud. Il s'élève parfois à plus de 1 500 mètres d'altitude. Sa surface est légèrement ondulée, et forme de vastes couloirs labyrinthiques séparés par des collines plates et des crêtes rocheuses qui affleurent parfois à 90 mètres au-dessus de la plaine. Le désert, rocheux et aride, présente quelques marais salés dans des cuvettes isolées ; le sol gris-brun, bordant les dépressions, contient souvent du gypse. La végétation, rare, est un peu plus abondante dans le lit des rivières, où l'on trouve quelques arbustes (TamarixHaloxylon ammodendron), des salicornes et des halophytes annuels.

La partie orientale du Gobi transaltaïque se situe entre le piémont de l'Altaï mongol au nord, celui du Gobi-Altaï à l'est et les montagnes du Beishan au sud. Il consiste en une plaine élevée et accidentée, qui dessine par endroits des collines basses et arrondies. Une chaîne relativement grande de montagnes nues, accidentées par des ravines asséchées, s'avance sur près de 10 kilomètres dans la plaine. La partie occidentale du Gobi transaltaïque est elle aussi esse […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

Pour citer cet article

Guy S. ALITTO, Mikhail Platonovich PETROV, « GOBI DÉSERT DE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/desert-de-gobi/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« GOBI DÉSERT DE » est également traité dans :

KHALKHA

Écrit par :  Françoise AUBIN

… *Ethnie principale de la République mongole (qui s'est appelée successivement Mongolie-Extérieure puis république populaire de Mongolie), les Khalkha (ou Qalq-a, ou Xalx) étaient estimés à 1 777 730 en 1993, ce qui représente 78,8  p. 100 de la population totale du pays (2 256 000 hab.). Ils appartiennent au groupe ethno-linguistique des Mongols… Lire la suite
MONGOLIE, République mongole

Écrit par :  Françoise AUBINMarie-Dominique EVEN

Dans le chapitre "Cadre naturel"  : …   ; la faune y est riche, surtout en animaux à fourrure, et les eaux étonnamment poissonneuses. Quant* au Gobi, qui s'étend sur le sud du pays (et aussi sur une grande partie de la Mongolie-Intérieure), plus qu'un désert uniforme de cailloux et d'affleurements salins (1 p. 100 du territoire total de la République) ou de dunes mouvantes (plutôt en… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média