BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CENTRALISATION

Système d'organisation d'un pays dans lequel la totalité des tâches administratives qui sont à gérer sur toute l'étendue du territoire national est réunie sous la compétence des organes centraux de l'État. Celui-ci assure sa fonction par le canal d'une structure administrative unifiée et hiérarchisée. À l'inverse, la décentralisation administrative est un système dans lequel les collectivités locales membres de l'État unitaire se voient reconnaître la compétence de gérer leurs propres affaires. Dans la pratique, il peut exister des degrés intermédiaires entre l'une et l'autre.

La centralisation a une triple signification. Administrativement, elle méconnaît ou minimise l'existence de collectivités locales en ne les considérant que comme de simples circonscriptions géographiques de l'État destinées à faciliter et accueillir l'aménagement territorial de ses propres services. Elle exclut tout organe ou service local autonome : c'était, en France, le système de l'an VIII. Politiquement, la centralisation exprime la volonté de l'État d'imposer un système d'administration uniforme et autoritaire, ainsi que le refus de laisser s'épanouir les particularismes locaux. La décentralisation et, a fortiori, le fédéralisme institutionnalisent tout au contraire les libertés locales. Il n'y a, cependant, pas toujours coïncidence entre régime d'administration centralisée et régime antidémocratique. La Convention de 1793 est un exemple de régime centralisé démocratique. Techniquement, la centralisation vise au meilleur rendement de la machine administrative. En supprimant les services locaux à double emploi ainsi que la dispersion des moyens et des centres de décision, elle autorise la rationalisation et la planification de l'action, donc une meilleure productivité économique. Mais alors elle paraît impliquer la mise sur pied d'une vaste bureaucratie centralisée, génératrice d'autres maux. Ses partisans pensent pouvoir porter remède à ses excès par la déconcentration des pouvoirs.

Louis-Jérôme CHAPUISAT

Pour citer cet article

Louis-Jérôme CHAPUISAT, « CENTRALISATION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/centralisation/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« CENTRALISATION » est également traité dans :

ADMINISTRATION - Le droit administratif

Écrit par :  Jean RIVERO

Dans le chapitre "Statut des personnes publiques"  : …  qui s'exercent sur l'ensemble du territoire national : l'État lui-même. C'est la *centralisation, dans laquelle toute décision juridique est prise au nom et pour le compte de l'État, et produit ses effets au profit ou à l'encontre de cette unique personne La tendance inverse suppose, en revanche, la multiplication des personnes morales… Lire la suite
BELGIQUE - Histoire

Écrit par :  Guido PEETERS

Dans le chapitre "Ducs de Bourgogne et princes de Habsbourg"  : …  des apogées de l'histoire de la Belgique. Certes, au point de vue institutionnel, dynastique, la *centralisation d'en haut, l'union personnelle de diverses régions sous les Bourguignons, le caractère monarchique du système ont contribué à l'idée d'un sentiment national. Mais, sur le plan économique et artistique, la période de 1385 à 1585 ne fait… Lire la suite
CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

Écrit par :  Pierre-Étienne WILL

Dans le chapitre "Principes généraux"  : …  recouvre dans une large mesure celui de la tension entre forces de décentralisation et forces de *centralisation, à coup sûr l'une des « grilles » les plus importantes pour lire, jusqu'à aujourd'hui, l'histoire politique de la Chine et celle de son système de gouvernement. Les termes conventionnels pour désigner ces deux polarités sont Lire la suite
COMMUNE DE PARIS

Écrit par :  Édith THOMAS

Dans le chapitre "Une société nouvelle"  : …  imposer sa dictature aux autres communes de France, ou poursuivre la destruction du pays.* Elle refuse, au contraire, la centralisation « despotique, inintelligente, arbitraire ou onéreuse » qui a été imposée à la France par la monarchie, l'Empire et la république parlementaire. « Nous avons la mission d'accomplir la révolution moderne la… Lire la suite
COMMUNICATION - Les processus de la communication

Écrit par :  Robert PAGÈS

Dans le chapitre "Les réseaux de communication"  : …  réussie dans un réseau à contacts centralisés que si les contacts sont plus également répartis. La variable de *centralisation est, de toute évidence, une transposition, à la communication, d'un des problèmes qui avaient dominé la pensée de Lewin en psychologie sociale expérimentale : celui des régimes politiques, désignés par lui en termes déjà… Lire la suite
COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

Écrit par :  Marie LAVIGNE

Dans le chapitre "Le rôle dirigeant du parti"  : …  (accès à un niveau de consommation plus élevé) parallèlement à leurs pouvoirs politiques. Enfin,* le parti assurait l'arbitrage de dernier ressort dans les conflits économiques (entre entreprises, entre administration et entreprises, entre pouvoirs locaux), qui permettait souvent de débloquer des rigidités administratives. Encadrée par le parti… Lire la suite
COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

Écrit par :  Roland LOMME

Dans le chapitre "Nations révolutionnaires et peuples sans histoire"  : …  par tous leurs intérêts matériels ! », proteste Friedrich Engels en 1849. Selon Karl Kautsky, *la centralisation politique requise par le progrès économique lui-même, agent du processus révolutionnaire, doit pour l'heure s'inscrire dans le cadre d'États-nations, même si ce cadre lui-même devrait être dépassé lorsque le développement ultérieur… Lire la suite
CONCENTRATION & DÉCONCENTRATION DES POUVOIRS

Écrit par :  Louis-Jérôme CHAPUISAT

… *Système de répartition de tâches administratives quand il est admis que les organes centraux de l'État forment une structure unique et hiérarchisée. Alors que la centralisation et la décentralisation concernent les rapports entre les organes centraux et les organes locaux, la concentration et la déconcentration des pouvoirs ne visent que les… Lire la suite
DÉCENTRALISATION

Écrit par :  Charles DEBBASCH

… administration devant s'adapter à la diversité des administrés. À l'impératif d'unité correspond la *centralisation ; à la revendication de diversité, la décentralisation. L'organisation administrative locale n'opte jamais absolument pour l'unité ou pour la diversité. Elle s'efforce de faire un dosage savant entre les deux formules. L'unité et la… Lire la suite
DÉCONCENTRATION ADMINISTRATIVE

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

… *Technique d'organisation administrative et de répartition des compétences qui se situe dans le cadre de la centralisation, la déconcentration revient à confier certaines attributions à des agents du pouvoir central placés à la tête de circonscriptions administratives ou de divers services, mais avec maintien d'une subordination hiérarchique très… Lire la suite
ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

Écrit par :  Jacques THISSE

Dans le chapitre "Pourquoi existe-t-il des villes ? Une vue d'ensemble"  : …  *Le phénomène de centralité est aussi ancien que celui d'humanité. Il semble que les hommes aient ressenti très tôt le besoin de posséder des lieux de référence et de mémoire contribuant à défaire le caractère informe de l'espace. Et, de fait, les montagnes et les pics, puis les tumulus et les tombes jalonnent les itinéraires des nomades. Avec la… Lire la suite
ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte ptolémaïque

Écrit par :  André BERNAND

Dans le chapitre "Le royaume ptolémaïque"  : …  le plus original et peut-être le plus riche. Le caractère essentiel de son organisation est la *centralisation. Tout part du roi, et tout revient à lui. Il est la loi vivante : lois (nomoi), règlements (diagrammata), ordonnances (prostagmata) sont des décisions royales, qui prennent souvent la forme de lettres. La… Lire la suite
ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte romaine et byzantine

Écrit par :  André BERNAND

Dans le chapitre "Centralisation et contrôle"  : …  La *centralisation caractérise l'Égypte romaine comme elle définissait l'Égypte ptolémaïque. À ceci près que les Romains eurent soin qu'une même fonction fût exercée par deux ou plusieurs magistrats se surveillant les uns les autres. Le préfet d'Égypte, par exemple, est le grand gestionnaire des revenus dont il est fait emploi en Égypte, et il… Lire la suite
ETHNOCIDE

Écrit par :  Pierre CLASTRES

Dans le chapitre "Histoire, culture et ethnocide"  : …  de la culture occidentale, comme illustration exemplaire de l'esprit et du destin de l'Occident. *Sa formation, enracinée dans un passé séculaire, apparaît strictement coextensible à l'expansion et au renforcement de l'appareil d'État, d'abord sous sa forme monarchique, ensuite sous sa forme républicaine. À chaque développement du pouvoir central… Lire la suite
FRANCE (Arts et culture) - La langue française

Écrit par :  Gérald ANTOINEJean-Claude CHEVALIERLoïc DEPECKERFrançoise HELGORSKY

Dans le chapitre "L'ancien français"  : …  l'unification linguistique de la France est liée à son unification politique et aux progrès de la *centralisation. La cour du roi, fixée à Paris, est malgré quelques éclipses une des plus brillantes ; la capitale doit aussi son rayonnement intellectuel à ses écoles et à son Université. La centralisation de l'administration et du pouvoir judiciaire… Lire la suite
FRANCE (Arts et culture) - Les Français en question

Écrit par :  Theodore ZELDIN

Dans le chapitre "L'État"  : …  la vie des Français : on considère souvent que la France tient un des premiers rangs en matière de *centralisation et de bureaucratie. On établit volontiers un contraste politique entre elle et l'Angleterre, qui est présentée comme l'archétype du gouvernement démocratique décentralisé et libéral. Voilà encore un de ces mythes du xviiiLire la suite
PARIS

Écrit par :  Jean-Pierre BABELONMichel FLEURYFrédéric GILLIDaniel NOINJean ROBERTSimon TEXIERJean TULARD

Dans le chapitre "Un rôle de commandement et de représentation"  : …  économique pour qu'il soit possible de passer sous silence le premier en parlant du second : *c'est la présence du pouvoir politique à Paris qui a suscité la concentration d'activités économiques, soit par les consommations induites (luxe lié au train de vie des classes dirigeantes, commandes publiques), soit par son poids dans les décisions… Lire la suite
PATRIMOINE, art et culture

Écrit par :  Jean-Michel LENIAUD

Dans le chapitre "La Révolution et la centralisation patrimoniale"  : …  être conservé au nom de l'instruction publique (livres et œuvres d'art). Or cet État aspire à la *centralisation la plus absolue. À Paris doivent se trouver toutes les grandes institutions culturelles : bibliothèques, archives, musées d'histoire naturelle et des beaux-arts. Et c'est dans celles-ci que doivent être apportées, explique Boissy d'… Lire la suite
POLICE SOUS LA RÉVOLUTION ET L'EMPIRE

Écrit par :  Vincent DENIS

Dans le chapitre "Les créations institutionnelles du Directoire (1795-1799)"  : …  crée pour la première fois un ministère de la Police générale (12 nivôse an IV, 2 janvier 1796). *Paris n'est plus un modèle à reproduire, mais devient pour la première fois le véritable centre de coordination de l'institution. La capitale est dotée d'une administration policière centralisée, le Bureau central du canton de Paris, dirigé par trois… Lire la suite
PRÉFET, France

Écrit par :  Annie GRUBER

… *Institué en l'an VIII, le préfet succède à l'intendant de l'Ancien Régime. Véritable délégué du pouvoir central dans chaque département, principal agent de la centralisation, le préfet napoléonien est conçu comme essentiellement chargé de l'exécution des décisions ministérielles. Selon la formule de Chaptal, rapporteur de la loi du 28 pluviôse an … Lire la suite
RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

Écrit par :  Michel LESAGERoger PORTAL

Dans le chapitre "La vie culturelle, reflet de la centralisation étatique"  : …  La formation d'un* État centralisé se reflète dans une littérature marquée par des tendances panrusses, donnant aux souverains une ascendance légendaire (Dit des princes de Vladimir), et par des préoccupations sociales et religieuses, qui traduisent les réactions instinctives du peuple et les oppositions de classes. La Russie n'a connu ni… Lire la suite
STALINE JOSEPH VISSARIONOVITCH DJOUGACHVILI dit (1879-1953)

Écrit par :  Nicolas WERTH

Dans le chapitre "Le fonctionnement de la dictature stalinienne"  : …  et détourna à son profit exclusif les rouages des instances collégiales de direction du parti au *nom d'une nécessaire centralisation, rendue indispensable, selon lui, par la prolifération anarchique des bureaucraties du nouvel État industriel. Staline imposa progressivement sa logique de « clan », policière et despotique, en restreignant les… Lire la suite
TURQUIE

Écrit par :  Michel BOZDÉMIRAli KAZANCIGILRobert MANTRANJean-François PÉROUSE

Dans le chapitre "Un aménagement du territoire encore à naître et un centralisme administratif persistant"  : …  les déséquilibres du territoire. Par ailleurs, le mode d'administration du territoire reste très *centralisé, lié à la peur du régionalisme, très ancrée dans la culture politique obnubilée par la question de l'intégrité territoriale. Les quatre-vingt-un départements existants en 2008 (issus des soixante-sept départements institués au début de la… Lire la suite
U.R.S.S. - L'économie soviétique

Écrit par :  Marie LAVIGNE

…  à travers un système centralisé d'administration économique. La propriété d'État y jouait un rôle *dominant et l'ensemble des activités économiques était orienté par un plan impératif. Ce système s'est effondré en 1991. Il est cependant indispensable de le comprendre, car ses séquelles perdurent à l'époque de la transition. Depuis de nombreuses… Lire la suite
VILLERS-COTTERÊTS ORDONNANCE DE (1539)

Écrit par :  Jean MEYER

  *La première grande étape de la justice française au xvie siècle commence avec l'ordonnance de Villers-Cotterêts. Son intérêt est quadruple. Elle marque, d'abord, la volonté de rendre l'administration accessible au peuple par le remplacement, dans les actes notariaux et judiciaires, du latin par le… Lire la suite

Afficher la liste complète (25 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "CENTRALISATION"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média