BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

HITLER ADOLF (1889-1945)

2.  L'idéologue et le politique

À partir de 1920, la vie d'Adolf Hitler se confond avec son action politique – sa vie privée, tenue hors des projecteurs, n'eut jamais de réelle épaisseur. Le petit parti auquel il avait adhéré en septembre 1919 prit le nom, l'année suivante, de Parti ouvrier national-socialiste allemand (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, N.S.D.A.P.). Hitler en assuma rapidement la direction et lui imprima des caractéristiques durables, en particulier la violence des propos et l'usage de la force, l'un et l'autre destinés à produire une cohésion interne et à attirer l'attention de l'opinion. Avec ses 50 000 membres et sa formation paramilitaire, la SA (Sturmabteilung, section d'assaut), le parti nazi prit du poids, mais il restait confiné à la Bavière, dont il exploitait les tensions régionalistes avec Berlin.

C'est dans ce contexte, et dans le sillage des remous créés par l'occupation franco-belge de la Ruhr, que Hitler se lança, le 8 novembre 1923, dans une tentative de putsch contre le gouvernement bavarois. Ce faux pas lui valut l'emprisonnement dans la forteresse de Landsberg et une condamnation, clémente, à cinq ans de réclusion, abrégée par une libération anticipée à la fin de 1924. En prison, Hitler dicta Mein Kampf (« Mon combat »). À la fois autobiographie stylisée et exposé doctrinal, cet ouvrage frappe à deux égards. D'abord, par l'importance accordée à la démarche politique, pragmatisme inclus, ce qui distinguait Hitler de ses concurrents dans l'extrême droite. L'importance majeure qu'il accordait à l'organisation et à la propagande était un hommage rendu aux méthodes de ses adversaires sociaux-démocrates et communistes. Mais c'était également le reflet de son expérience de jeune catholique. Le mouvement nazi devait être à la fois un parti-armée et un parti-Église, un parti de combat et un parti de croyants et, dans les deux cas, un parti sous la direction d'un homme d'exception.

Ensuite, par la cohérence de l'idéologie qui y est exposée. Largement empruntée au nationalisme « völkisch » (ethno-raciste) d'avant 1914, elle est présentée avec beaucoup de force. Le

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  7 pages…

 

Pour citer cet article

BURRIN, « HITLER ADOLF - (1889-1945)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-hitler/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« HITLER ADOLF (1889-1945) » est également traité dans :

ACCESSION D'HITLER AU POUVOIR
TROISIÈME REICH (1933-1945)
Dans le chapitre "Le national-socialisme et la conquête du pouvoir"
GUERRE MONDIALE (SECONDE)
ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine
Dans le chapitre "Les oppositions"
BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Les nazis et l'olympisme
GÖRING HERMANN (1893-1946)
RÖHM ERNST (1887-1934)
SHOAH
Dans le chapitre "La genèse de l'extermination"
TROISIÈME RÉPUBLIQUE
Dans le chapitre "Vers le désastre militaire (1938-1940)"
HIMMLER HEINRICH (1900-1945)
NAZISME
Dans le chapitre "Idéologie anti-Lumières"
BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Contexte, organisation, bilan
GOEBBELS JOSEPH (1897-1945)
MUNICH (ACCORDS DE)
BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Chronologie
Dans le chapitre "1er août"
BLOMBERG WERNER baron von (1878-1946)
MONTOIRE (1940)
RUNDSTEDT GERD VON (1875-1953)
STRASSER GREGOR (1892-1934)
AUTRICHE
Dans le chapitre "L'État autoritaire corporatiste chrétien (1934-1938)"
HESS RUDOLF (1894-1987)
MUSSOLINI BENITO (1883-1945)
Dans le chapitre "Le maître de l'Italie fasciste (1922-1940)"
ROSENBERG ALFRED (1893-1946)
SCHÖRNER FERDINAND (1892-1973)
SPOLIATION DES ŒUVRES D'ART, France (1940-1944)
Dans le chapitre "Le retour à l'histoire"
STAUFFENBERG CLAUS SCHENK comte von (1907-1944)
TREVOR-ROPER HUGH (1914-2003)
VICHY RÉGIME DE
Dans le chapitre "La coupure de novembre 1942 et les pièges de la collaboration d'État"
ART SOUS L'OCCUPATION
Dans le chapitre "La France occupée"
CANARIS WILHELM (1887-1945)
GALEN CLEMENS AUGUST VON (1878-1946)
GARMISCH-PARTENKIRCHEN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Chronologie
Dans le chapitre "6 février"
GÉOPOLITIQUE
Dans le chapitre "L'Allemagne, terre d'élection de la géopolitique"
OWENS JESSE (1913-1980)
SS (Schutzstaffel)
ACCORDS DE MUNICH
ANSCHLUSS (1938)
ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE
LANG (F.) - (repères chronologiques)
OCCUPATION (France)
Dans le chapitre " La catastrophe (été de 1940)"
OPÉRATION T4
RACE
Dans le chapitre "La « pureté » de la race"
SCHMITT CARL (1888-1985)
Dans le chapitre "Une biographie contestée"
SPEER ALBERT (1905-1981)
HORTHY MIKLOS (1868-1957)
KARAGEORGEVIĆ PAUL (1893-1976)
NUIT DE CRISTAL (9-10 nov. 1938)
WAGNER WINIFRED (1897-1980)
BABI YAR
MUSIQUE SOUS L'OCCUPATION
Dans le chapitre "Une politique musicale"
NUREMBERG (LOIS DE)

Afficher la liste complète (51 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.