BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Histoire de l'art occidental

Affiner votre recherche dans « Histoire de l'art occidental » en sélectionnant un sous-thème. ou consulter un article.

Thèmes

Historiens de l'art 3 sous-thèmes

Art préhistorique 42 articles dans 5 sous-thèmes

Art protohistorique 4 articles

Art de l'Antiquité 13 sous-thèmes

Art de l'Antiquité tardive et du haut Moyen Âge 43 articles dans 5 sous-thèmes

Art médiéval 94 articles dans 8 sous-thèmes

Arts de la Renaissance 40 articles dans 6 sous-thèmes

Art classique 35 articles dans 4 sous-thèmes

Art du XIXe s. 51 articles dans 7 sous-thèmes

Art du XXe s. et du XXIe s. 45 sous-thèmes

Articles

ACADÉMISME

Écrit par :  Gerald M. ACKERMAN

Le terme « académisme » se rapporte aux attitudes et principes enseignés dans des écoles d'art dûment organisées, habituellement appelées académies de peinture, ainsi qu'aux œuvres d'art et jugements critiques, produits conformément à ces principes par des académiciens, c'est-à-dire par les membres des écoles, qu'ils soient professeurs, étudiants ...  Lire la suite
AMOUR

Écrit par :  Georges BRUNEL, Baldine SAINT GIRONS

Dans le chapitre Les représentations de l'amour dans l'art occidentalLes représentations de l'Amour sont innombrables dans l'art occidental depuis la . Elles se présentent sous des formes variées. Cupidon, réputé être le fils de Vénus, est à la fois l'agent et l'incarnation du pouvoir que la déesse exerce sur les hommes. Cette figure n'est donc pas sans ambiguïté : c'est à la fois un être déterminé, avec son origin ...  Lire la suite

ART (L'art et son objet) - L'anonymat dans l'art

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Un grand nombre d'œuvres d'art comportent une indication plus ou moins développée, explicite et visible qui permet d'en identifier l'auteur. Cette indication peut prendre la forme d'une signature, d'un monogramme, d'une inscription, parfois d'un cachet, d'une estampille, d'un poinçon ou d'une marque, plus exceptionnellement d'un signe conventionne ...  Lire la suite
ART (L'art et son objet) - L'attribution

Écrit par :  Enrico CASTELNUOVO

Rapport toujours variable entre le présent et le passé, l'attribution est l'opération typique de l'historien de l'art, elle traduit ses réactions devant le texte, elle est jugement historique effectif. Réduite à ses termes essentiels, elle consiste dans le fait d'assigner, d'« attribuer » la paternité d'une œuvre anonyme à un artiste déterminé. Se ...  Lire la suite
ART (L'art et son objet) - La signature des œuvres d'art

Écrit par :  Marie-José MONDZAIN-BAUDINET

Avec le titre et la dédicace, la signature est l'un des « textes » fondamentaux qui encadrent l'œuvre et la présentent au spectateur. Elle ancre l'objet dans l'histoire individuelle aussi bien que collective et, par conséquent, elle est un repère non arbitraire pour la fondation du jugement esthétique. Cependant, la signature occupe une situation ...  Lire la suite
ART (L'art et son objet) - Le faux en art

Écrit par :  Germain BAZIN

Le faux est un phénomène propre aux civilisations évoluées. Il est incompatible avec les cultures primitives, où tout acte mensonger, de nature à déchirer le tissu sans couture des relations magiques entre l'homme et le monde, pourrait déchaîner la foudre sur la tribu du coupable. Le faux est lié à la notion de profit ; l'idée de tromper sur la ma ...  Lire la suite
ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

Écrit par :  André CHASTEL

Comme toute histoire, l'histoire de l'art a commencé par la Fable. Dans la plupart des civilisations, un mythe expose l'origine des techniques et des formes traditionnelles : dans le monde grec, le récit de Dédale sert d'introduction à toute l'architecture, celui de Pygmalion aux pouvoirs de la sculpture. À ces fables antiques, on peut rattacher u ...  Lire la suite
ART COLONIAL

Écrit par :  Véronique GERARD-POWELL, Alexis SORNIN

Après avoir tracé à la fin du xve siècle les voies maritimes vers les Amériques et l'Asie, l'Espagne et le Portugal ont constitué des empires coloniaux, suivis au xviie siècle par la France, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Plus tard encore d'autres pays européens comme la Belgique, l'Allemagne ou l'Itali ...  Lire la suite
BESTIAIRES

Écrit par :  Françoise ARMENGAUD, Daniel POIRION

Le premier trait qui distingue la représentation animalière des représentations végétales ou humaines est son ancienneté et la précocité surprenante de son apparition. Le répertoire de l'art préhistorique est en effet tout entier constitué d'animaux. Mais le thème apparaît dans le vocabulaire décoratif de tous les arts. Il convient de distinguer « ...  Lire la suite
CARICATURE

Écrit par :  Marc THIVOLET

Dans le chapitre La caricature en OccidentThomas Wright, qui fut, avec Champfleury, le premier historien de la caricature, donnait à cette dernière une extension très large : « Le monstrueux touche de près au grotesque, et l'un et l'autre rentrent dans le domaine de la caricature, lorsqu'on prend ce mot dans la plus large acception. » Ce point de vue permettait, grâce à une équivoque, de ...  Lire la suite

CENSURE (art)

Écrit par :  Julie VERLAINE

L'avènement progressif de la démocratie n'a pas fait disparaître la censure. Il l'a sans doute même rendue plus visible, car plus inadmissible dans des sociétés garantissant à leurs citoyens liberté d'opinion et liberté d'expression. Au sens juridique hérité du Moyen Âge, la censure désigne l'institution chargée de délivrer une autorisation préala ...  Lire la suite
COLLECTIONNISME

Écrit par :  Olivier BONFAIT

Le fait de rassembler un groupe d'objets singuliers est attesté dès la préhistoire. On le retrouve, principalement sous la forme d'hommage ou de butin, comme un signe de possession, dans les tombes des pharaons et les palais royaux de Babylone. À partir de la période hellénistique, les œuvres d'art font désormais partie des collections qui fleuris ...  Lire la suite
COLOSSAL, art et architecture

Écrit par :  Martine VASSELIN

Le mot kolossos est un terme pré-hellénique, originaire d'Asie Mineure ; la racine kol désigne selon les linguistes un élément fiché en terre, dressé comme un pilier. Le mot est employé par Hérodote pour désigner les statues égyptiennes, debout ou assises, les jambes serrées, les bras le long du corps et donc plus ou moins assimi ...  Lire la suite
COULEURS, histoire de l'art

Écrit par :  Manlio BRUSATIN

Il n'existe pas aujourd'hui de théorie définitive de la couleur. L'approche du phénomène de la vision chromatique hésite entre des systèmes physiques et des systèmes psychologiques ; elle en appelle aujourd'hui à l'optique, science qu'elle avait pendant des siècles tenue à l'écart de cette recherche. La couleur tient de l'art et de la science, de ...  Lire la suite
DESSIN

Écrit par :  Robert FOHR, Geneviève MONNIER

La lecture d'un dessin, l'investigation de tous les signes inscrits sur la surface d'un feuillet résulte de multiples observations dont la première est l'étude objective de la matière déposée sur le support. Cette dernière peut avoir la diversité la plus grande selon qu'elle provient de médiums secs ou gras, colorés ou non. La variété des matériau ...  Lire la suite
ENCADREMENT DES ŒUVRES, histoire de l'art occidental

Écrit par :  Adrien GOETZ

Ce sont les musées, en particulier en Grande-Bretagne, qui ont développé l'intérêt des historiens de l'art pour l'encadrement des œuvres. Les « bordures », comme on les appelait aux xviie et xviiie siècles, qui accompagnent la peinture, en disent beaucoup sur la valeur accordée à celle-ci, sur l'usage cultur ...  Lire la suite
EXOTISME

Écrit par :  Mario PRAZ

Une œuvre d'art est appelée exotique (du grec exôtikos) non pas à cause de la seule présence d'éléments étrangers (comme tapis et étoffes d'Orient chez les peintres flamands et vénitiens, instruments musicaux étranges dans l'Histoire de Persée de Piero di Cosimo aux Uffizi de Florence, armure japonaise dans le portrait de sir Nei ...  Lire la suite
GRAVURE

Écrit par :  Barthélémy JOBERT, Michel MELOT

Dans le chapitre Gravures et stylesIl apparaît que les procédés de gravure peuvent se multiplier à l'infini. Cette richesse a permis à la gravure de s'adapter à tous les styles, et d'être redécouverte par les artistes à chaque époque. La Renaissance trouva dans la gravure le moyen de poser différemment les problèmes de géométrie de l'espace et de sa représentation rigoureuse. Le St ...  Lire la suite

GROTESQUES, histoire de l'art

Écrit par :  Peter FUHRING

Le mot grotesque est apparu vers la fin du xve siècle, lors de la découverte de décors peints sur les murs de maisons romaines enterrées (et donc semblables à des grottes), à Rome et dans la campagne romaine. La Domus Aurea ou Maison dorée — la maison de Néron — est la plus connue de ces demeures. Les grotesques sont l ...  Lire la suite
ILLUSTRATION

Écrit par :  Ségolène LE MEN, Constance MORÉTEAU

Le mot illustration, nom de l'hebdomadaire « à images » fondé en 1843 par Paulin, Johanne et Charton, peut désigner autant un survol de l'histoire du livre illustré qu'un bilan méthodologique sur un domaine d'études, le texte et l'image, apparu dans les années 1870 et dont la dénomination varie. On parle parfois, par exemple, d'iconot ...  Lire la suite
JUDAÏSME - L'art juif

Écrit par :  Gabrielle SED-RAJNA

Les arts plastiques constituent le domaine le plus controversé – mais aussi le moins connu – de la civilisation juive. L'embarras des historiens de l'art pour définir la spécificité des créations artistiques issues de la tradition juive s'explique par l'absence, souvent évoquée, d'un style homogène, qui serait commun à toutes les œuvres issues de ...  Lire la suite
JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

Écrit par :  Joseph DORÉ, Pierre GEOLTRAIN, Jean-Claude MARCADÉ

Dans le chapitre Les représentations du Christ dans l'artLe Christ est devenu au cours des siècles de christianisme la pierre angulaire de la représentation du divin ou de réalités spirituelles, voire métaphysiques. Dans les trois derniers siècles du Ier millénaire, la crise violente de l' a conduit les Églises à élaborer une théologie de l'image qui justifie la figuration du Dieu-Homme. La t ...  Lire la suite

LA LITTÉRATURE ARTISTIQUE. MANUEL DES SOURCES DE L'HISTOIRE DE L'ART MODERNE, livre de Julius von Schlosser

Écrit par :  François-René MARTIN

Quel livre en apparence plus impersonnel qu'un manuel de sources, qu'une vaste compilation des écrits sur l'art, de l'Antiquité à la fin de l'époque moderne ? La Littérature artistique de Julius von Schlosser (1866-1938) est pourtant un livre difficile à détacher de la personnalité de son auteur – et de l'École d'histoire de l'art viennoi ...  Lire la suite
LIVRES DE MODÈLES

Écrit par :  Martine VASSELIN

Les livres de modèles sont des recueils de dessins d'un même artiste, reliés à l'origine, et conservés dans son atelier pour son propre usage (savoir-faire capitalisé, répertoire de motifs à sa disposition, exemples de figures à présenter à un commanditaire) et pour la formation de ses apprentis qui les copient pour s'exercer la main. Les plus anc ...  Lire la suite
MINIATURE

Écrit par :  Roseline BACOU

L'art de la miniature dérive de l'enluminure médiévale ; il lui emprunte aussi son nom, puisque le terme de miniature semble provenir de minium, couleur rouge employée dans la décoration des manuscrits. Il n'est pas à exclure, en outre, que l'origine du terme puisse être trouvée dans le mot latin minus, « plus petit », d'où dériv ...  Lire la suite
PORTRAIT

Écrit par :  Galienne FRANCASTEL

Dans le chapitre La naissance d'un genreMalgré la différence du contexte social, certaines fonctions du portrait restent constantes. Celles notamment qui, sous des formes très diverses, rattachent cette branche particulière de l'art à l'idée de la mort et de la survie. Qu'il s'agisse d'efficacité réelle ou de transmission d'un souvenir, de moyen de parvenir sans perte d'identité à la vi ...  Lire la suite

Dans le chapitre Condamnation et renaissanceToutefois, l'invasion des Barbares et le rôle que ceux-ci se mirent à jouer aux dépens des populations plus anciennement établies sur le sol des provinces de l'Empire romain finirent par changer radicalement l'idée qui présidait jusqu'au ve siècle environ à l'usage du portrait. Sa légitimité absolue fut notamment mise en cause. ...  Lire la suite

Dans le chapitre L'essor d'un genreÀ la fin du premier quart du xve siècle, le portrait s'érige en genre indépendant. Le portrait florentin, très spécifiquement caractérisé – profils aigus, hommes et femmes traités comme des découpages de matières précieuses, couleurs brillantes, attitudes hiératiques –, débuta avec Masaccio et retrouva un écho dans les médaille ...  Lire la suite

Dans le chapitre La crise d'un genreRomantiques ou réalistes, « idéalistes » (c'est comme cela que l'on désigne à l'époque l'académisme) ou révoltés, il est rare que, dans l'œuvre d'un artiste qui prend part aux affrontements de doctrine, le portrait apparaisse comme porteur de son credo artistique. C'est la preuve qu'une loi inhérente au genre limite les possibilités qu'il a de s'é ...  Lire la suite

PUBLICITÉ ET ART

Écrit par :  Marc THIVOLET

Les rapports de la publicité avec l'art, tel qu'il est défini par les historiens et les critiques, sont l'objet d'un malentendu. Par l'affiche, qui marqua ses véritables débuts, la publicité est certes d'origine artistique mais, à mesure qu'elle se développait en se diversifiant, elle s'est vu reléguée dans un ghetto qui pourrait bien correspondre ...  Lire la suite
RUINES, esthétique

Écrit par :  Mario PRAZ

L'attitude psychologique d'où naît le goût des ruines se révèle assez tard dans le monde occidental, alors qu'elle existait depuis longtemps chez les Orientaux. On ne saurait en trouver une meilleure analyse que dans In-ei raisun (Éloge de l'ombre) du romancier japonais contemporain Tanizaki (cf. l'article de Jacqueline Pigeot da ...  Lire la suite
RÉVOLUTION FRANÇAISE ARTS SOUS LA

Écrit par :  Udolpho van de SANDT

Après avoir visité le Salon de 1791, le premier Salon « libre » ouvert par un décret de l'Assemblée nationale à tous les artistes sans distinction, le graveur J.-G. Wille notait dans son Journal : « J'y vis du sublime, du beau et bon, du médiocre, du mauvais et de la croûterie. » Cette idée reçue que la Révolution française n'a été en général qu'u ...  Lire la suite
SALONS, histoire de l'art

Écrit par :  Bruno FOUCART

Les Salons, définis comme des manifestations annuelles lors desquelles des artistes présentent au public en un même lieu des œuvres préalablement examinées et acceptées par un jury, semblent aujourd'hui se confondre avec l'histoire de l'art dit officiel. La contestation du rôle de l'Académie, la volonté d'indépendance ont effectivement entraîné l' ...  Lire la suite
SPHINX, histoire de l'art

Écrit par :  Monique HALM-TISSERANT

Hybride léonin à tête humaine, le sphinx apparut en Égypte sous la IVe dynastie, avant de se répandre dans l'iconographie orientale, au IIIe millénaire avant J.-C. Couché ou passant, il appartient à la grande statuaire (sphinx de Gizeh), mais sa présence dans les tombes et sur les amulettes indique d'emblée sa double nature, ...  Lire la suite
TITRE DES ŒUVRES D'ART

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

La question du titre des œuvres d'art, qui peut paraître importante puisqu'il n'est guère d'autre moyen de parler d'elles ou tout simplement de les désigner, n'a guère retenu l'attention jusqu'à ce jour. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Littré ne connaît que les titres de livres et d'œuvres imprimées. Au xixe siècle, Pi ...  Lire la suite
VITRAIL

Écrit par :  Catherine BRISAC, Louis GRODECKI

Dans le chapitre HistoireOn est assuré, par des textes de Prudence, de Tertullien, de Paul le Silenciaire, de la présence des vitraux colorés dans des basiliques paléochrétiennes et à Sainte-Sophie de Constantinople. C'étaient, selon les témoins archéologiques découverts à et à Saint-Démétrius de Salonique, des vitraux utilisant des montures en stuc ou en marbre. De cette ...  Lire la suite

ÉCOLE ET MOUVEMENT, arts

Écrit par :  Christine PELTRE

« Nous savons le soldat par son drapeau, l'artiste par son école », déclare, en 1863, le critique Jules-Antoine Castagnary, à propos de « la grande armée des paysagistes ». Exprimée à une époque où la notion d'école artistique commence pourtant à s'effriter, cette affirmation martiale témoigne de sa solidité, puisqu'elle a traversé les siècles. De ...  Lire la suite
ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS, Paris

Écrit par :  Emmanuel SCHWARTZ

La Révolution française réunit dans une « école spéciale », qui porte aujourd’hui le nom d’École nationale supérieure des beaux-arts (É.N.S.B.A), les écoles de l'Académie royale de peinture et de sculpture, fondée en 1648 au début du règne de Louis XIV, et de l'Académie royale d'architecture, fondée en 1671. Son histoire administrative, sa doctrin ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.