Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SAMIZDAT, littérature soviétique

Articles

  • DÉGEL POÉSIE DU, URSS

    • Écrit par Claude KASTLER
    • 761 mots
    • 1 média

    1953 : les poètes Zabolotski, Smeliakov, Martynov sont en déportation ; Boris Sloutski et Naoum Korjavine ne sont pas publiés ; Akhmatova et Pasternak vivent de traductions. La poésie officielle, que ce soit celle du vétéran S. Kirsanov ou du jeune Evtouchenko, s'étale dans les journaux et couvre...

  • ENGAGEMENT

    • Écrit par Jean LADRIÈRE, Jacques LECARME, Christiane MOATTI
    • 11 615 mots
    • 1 média
    ...gosizdat) et de la puissante Union des écrivains soviétiques qui veille au respect des principes politiques et moraux officiels, la publication clandestine (le samizdat), à usage d'un cercle restreint de lecteurs, permet le passage à l'Ouest d'œuvres impubliables et l'introduction en Union soviétique d'œuvres...
  • HONGRIE

    • Écrit par Jean BÉRENGER, Lorant CZIGANY, Universalis, Albert GYERGYAI, Pierre KENDE, Edith LHOMEL, Marie-Claude MAUREL, Fridrun RINNER
    • 32 134 mots
    • 19 médias
    ...procès d'un livre-reportage critique sur la condition ouvrière (Salaire aux pièces, de Miklos Haraszti), aucun intellectuel n'a été mis en prison. C'est d'autant plus remarquable que la décennie et demie suivante a vu naître en Hongrie – à Budapest surtout – le samizdat organisé...
  • PRIGOV DMITRI ALEXANDROVITCH (1940-2007)

    • Écrit par Universalis
    • 348 mots

    Poète et artiste russe. Né le 5 novembre 1940 à Moscou, Dmitri Alexandrovitch Prigov est, avec Lev Rubinstein, Vsevolod Nekrassov et Ilya Kabakov, l'un des principaux membres de l'avant-garde artistique russe et du mouvement conceptualiste de Moscou dans les années 1970-1980. Parallèlement à ses...

  • RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

    • Écrit par Michel AUCOUTURIER, Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, Hélène HENRY, Hélène MÉLAT, Georges NIVAT
    • 23 999 mots
    • 7 médias
    ...pseudonyme des récits satiriques, porte au grand jour l'action du KGB (Sécurité d'État), alerté par la circulation accrue des manuscrits dactylographiés ( samizdat) ou des œuvres et des revues publiées à l'étranger (tamizdat). Leur procès, en février 1966, marque les débuts d'une opposition ouverte,...
  • U.R.S.S. - Histoire

    • Écrit par Nicolas WERTH
    • 22 741 mots
    • 53 médias
    ...de l'intelligentsia russe. Cet épisode marque, pour beaucoup, le début d'une renaissance morale. La fin des années 1950 voit l'apparition des premiers samizdats, revues dactylographiées clandestines qui naissent dans les milieux de jeunes poètes, écrivains, philosophes, historiens, participants des rassemblements...