Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PORTRAIT, peinture, XVIIIe s.

Articles

  • SHARAKU TŌSHŪSAI (actif 1794-1795)

    • Écrit par Daisy LION-GOLDSCHMIDT
    • 1 190 mots
    ...Les deux premiers groupes d'estampes sont à tous égards les plus remarquables. Sharaku a atteint d'emblée la perfection de son art, notamment dans les portraits en buste, chefs-d'œuvre qui ont consacré sa renommée. D'une part, il y a utilisé de grands raffinements techniques : fonds micacés argentés...
  • STUART GILBERT (1755-1828)

    • Écrit par Pierre GEORGEL
    • 519 mots
    • 2 médias

    Peintre américain, Stuart est formé auprès d'un maître écossais, le portraitiste Cosmo Alexander, qu'il accompagne en Écosse en 1772 ; il s'expatrie en Angleterre et en Irlande de 1775 à 1792. Si ses premiers portraits relèvent directement de la tradition archaïque des « primitifs » américains...

  • SUBLEYRAS PIERRE-HUBERT (1699-1749)

    • Écrit par Marianne ROLAND MICHEL
    • 1 031 mots

    Étrange et paradoxale destinée que celle de Pierre-Hubert Subleyras, artiste français dont presque toute la carrière se déroule à Rome, à tel point qu'on le classe parfois dans l'école italienne et que Mariette le prénomme Pietro ; provincial rêvant de Paris, où il ne passe que deux ans ; « franc-tireur...

  • VAN LOO LES

    • Écrit par Georges BRUNEL
    • 518 mots

    La famille Van Loo présente l'exemple d'une de ces dynasties d'artistes assez fréquentes au xviiie siècle. Son nom suffit à indiquer une origine flamande, mais ses membres les plus importants sont nés dans le Midi (Aix-en-Provence ou Nice). Les églises et les musées de la région conservent...

  • VELÁZQUEZ (exposition)

    • Écrit par Bernard SESÉ
    • 1 154 mots
    ...comte-duc d’Olivares, est nommé peintre de cour. Une relation étroite va alors s’établir entre Philippe IV, monté sur le trône en 1621, et Velázquez. Vers 1624, un portrait montre le roi dans une cuirasse damasquinée, avec une écharpe rouge, et un autre (vers 1628)en tenue de campagne. Le Saint Pierre...
  • VIGÉE LE BRUN ÉLISABETH LOUISE (1755-1842)

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 704 mots
    • 1 média

    Dans l'histoire du goût français, Élisabeth Louise Vigée Le Brun tient la place du peintre des grâces, célèbre pour avoir mis à la mode une image flatteuse, au moral et au physique, de la société de la fin de l'Ancien Régime. L'« amie de la reine », comme l'ont appelée les historiens du ...

  • WATTEAU ANTOINE (1684-1721)

    • Écrit par Marianne ROLAND MICHEL
    • 5 599 mots
    • 9 médias
    ...de comédien ou de danseur comme L'Indifférent et La Finette, La Pollonoise ou La Rêveuse, ou dans un autre registre La Marmotte et La Fileuse, parfois de véritables portraits comme La plus belle des fleurs, Retour de chasse et surtout Le Mezetin, (Metropolitan Museum, New York), personnage dont...
  • WEST BENJAMIN (1738-1820)

    • Écrit par Pierre GEORGEL
    • 844 mots
    • 2 médias

    Peintre américain. Bien que West soit né en Amérique et qu'il y ait appris la « partie mécanique » (selon ses propres termes) de la peinture, son œuvre est entièrement étrangère au développement de l'art américain. Au contraire, elle occupe une position centrale et joue un rôle décisif dans...

  • WILSON RICHARD (1713/14-1782)

    • Écrit par Pierre GEORGEL
    • 802 mots
    • 2 médias

    Seul grand peintre britannique qui soit originaire du pays de Galles. La carrière de Richard Wilson se déroula pour l'essentiel à Londres, et il joua un rôle de premier plan dans le développement du paysage anglais. On peut le comparer à celui de Reynolds dans le domaine du portrait, car...

  • WIND EDGAR (1900-1971)

    • Écrit par Daniel RUSSO
    • 1 125 mots
    ...d'art, thèmes qui retiendront toujours son attention comme aujourd'hui celle d'autres historiens de l'art. Il publie alors deux ouvrages importants : d'une part, un essai magistral sur le portrait dans la société anglaise du xviiie siècle (Hambourg, 1932 ; trad. angl. Hume and the Heroic Portrait...
  • WRIGHT OF DERBY JOSEPH WRIGHT dit (1734-1797)

    • Écrit par Pierre GEORGEL
    • 827 mots
    • 3 médias

    Peintre anglais, contemporain de Reynolds qui apporte à l'art de son époque une contribution extrêmement originale. Sa carrière se déroule presque entièrement dans son Derbyshire natal (d'où son surnom), loin de Londres, et, sauf exceptions rares et peu convaincantes (Mrs. Sacheverell...