Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LAGUNE

Articles

  • ACCUMULATIONS (géologie) - Accumulations marines

    • Écrit par Jean-Pierre PINOT
    • 7 916 mots
    • 26 médias
    ...l'étang, échanges qui entretiennent ou ressuscitent la passe. C'est le cas des étangs languedociens, où la passe porte le nom de grau (fig. 19). La lagune ainsi plus ou moins isolée de la mer prend des caractères particuliers, ses eaux pouvant se dessaler sensiblement, ou, au contraire, par évaporation,...
  • AQUACULTURE

    • Écrit par Lucien LAUBIER
    • 11 440 mots
    • 8 médias
    ...Cette forme d'aquaculture permet des productions pouvant atteindre deux à trois tonnes par hectare en Chine, où elle connaît un développement très rapide. Elle se pratique également dans les lagunes littorales saumâtres et même marines. En Asie, on élève un poisson herbivore, le milkfish (Chanos chanos...
  • CÔTES, géomorphologie et géographie

    • Écrit par Jean-Pierre PINOT
    • 6 700 mots
    • 13 médias
    ...il y a, en avant du littoral de submersion, construction d'accumulations littorales, cordons, flèches, etc., qui ferment plus ou moins complètement des lagunes et permettent au littoral de submersion de rester à peu près intact. Dans cette position abritée – et il en est de même quand l'abri résulte simplement...
  • LACS

    • Écrit par Bernard DUSSART
    • 9 347 mots
    • 9 médias
    Les lagunes sont des lacs peu profonds en communication plus ou moins importante avec la mer et qui, de ce fait, en subissent constamment l'influence. Dans une lagune, on distingue essentiellement deux types de milieux : celui qui subit en permanence l'influence des apports marins (lagune « vivante »)...
  • RAVENNE

    • Écrit par Noël DUVAL
    • 3 865 mots
    • 8 médias

    La ville de Ravenne, située actuellement en terre ferme à 12 km de l'Adriatique, mais fondée dans une zone lagunaire, doit sa fortune à cette localisation, analogue, toutes proportions gardées, au site de Venise. Centre indigène puis romain, la cité connaît une certaine prospérité grâce à...

  • TUNIS

    • Écrit par Pierre-Arnaud BARTHEL
    • 1 227 mots
    • 1 média

    Avec 2,4 millions d'habitants en 2008 contre 750 000 en 1966, Tunis est passé, entre l'indépendance (1956) et les années 1980, du caractère de ville à celui d'agglomération composée de trente et une communes débordant le strict cadre de la « commune de Tunis ». Puis une aire métropolitaine (appelée...

  • VENISE

    • Écrit par Universalis, Anna PALLUCCHINI, Michel ROUX, Freddy THIRIET
    • 8 051 mots
    • 16 médias
    ...Pétrarque), ville par excellence dirons-nous, parce que née de rien et due uniquement à la volonté des hommes, Venise tarde à se fixer dans la zone amphibie des lagunes, dans ses innombrables îles et îlots, dont beaucoup disparaissent sous le flux de la marée, parfois d'une grande ampleur (acqua alta)....