Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INTERACTIONNISME SYMBOLIQUE

Articles

  • INTERACTIONNISME SYMBOLIQUE

    • Écrit par Yves WINKIN
    • 1 338 mots

    L'expression « interactionnisme symbolique » désigne globalement un courant sociologique d'origine américaine fondé sur l'idée que la société est le produit des interactions entre les individus. L'épicentre historique de ce courant est le département de sociologie de l'université...

  • ACTION COLLECTIVE

    • Écrit par Éric LETONTURIER
    • 1 466 mots
    ...d'individus exposés, tels les lecteurs de journaux, à des stimuli identiques. En voyant dans l'influence davantage une interaction qu'une impression , Herbert Blumer (Symbolic Interactionism, 1969) délivre l'individu de son inscription passive dans les mouvements collectifs pour faire de l'action conjointe...
  • CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

    • Écrit par Christian TOPALOV
    • 3 219 mots
    ...Pendant ce temps, se développait un mouvement intellectuel qui allait aboutir à une troisième naissance de l'école de Chicago avec le recours à l'étiquette « interactionnisme symbolique », avancée par Blumer en 1937 pour désigner les travaux qui privilégiaient le rôle des relations interindividuelles dans...
  • CONTRÔLE SOCIAL

    • Écrit par Philippe ROBERT
    • 1 317 mots

    Au sens propre, contrôle, contraction de « contre-rôle », désigne un registre tenu en double à fin de vérification ; d'où le sens figuré de surveillance. Quant au syntagme « contrôle social », sa signification est d'autant plus délicate à préciser qu'il a en plusieurs fois changé et que sa fortune a...

  • GOFFMAN ERVING (1922-1982)

    • Écrit par Claude DUBAR
    • 1 611 mots
    En 1957, Herbert Blumer, l'inventeur de l'expression « interactionnisme symbolique », l'invite à venir le rejoindre au département de sociologie de l'université de Berkeley. Il y est engagé comme professeur-assistant-visiteur, puis est titularisé professeur en 1962. Il y reste jusqu'en 1968, date à...
  • MORALE (sociologie)

    • Écrit par Gérôme TRUC
    • 1 332 mots
    • 1 média
    Parallèlement, les tenants de l’interactionnisme symbolique, un courant qui se développe d’abord aux États-Unis, font valoir que les jugements de moralité portés sur un comportement ou un individu dépendent des contextes socio-historiques et des situations. Rien, autrement dit, n’est moral ou immoral...
  • RUMEUR

    • Écrit par Philippe ALDRIN
    • 1 779 mots
    ...la dimension d'échange social et informationnel du phénomène ainsi qu'à ses propriétés cohésives et normatives (Ulf Hannerz, 1967). Avec les outils de l'interactionnisme symbolique, le sociologue américain Tamotsu Shibutani repère ainsi, en 1966, les logiques sociales communes aux formes routinières...
  • SOCIOLOGIE - Histoire

    • Écrit par Michel LALLEMENT
    • 6 413 mots
    ...depuis les années 1980, l'interactionnisme – seconde branche de l'alternative évoquée précédemment – s'inscrit directement dans la tradition de Chicago. Dans la veine pragmatiste travaillée au cours des années 1920 par George H. Mead, Herbert Blumer avait forgé en 1937 l'expression « interactionnisme symbolique...
  • SOCIOLOGIE - Les grands courants

    • Écrit par Claude DUBAR
    • 7 732 mots
    • 5 médias
    ...parfois les sociologues de la « seconde école de Chicago » (Everett C. Hughes, Anselm Strauss, Howard Becker, Erving Goffman) et leur nombreuse postérité, le terme interactionnisme symbolique a été inventé par Herbert Blumer (1900-1987), qui est radicalement opposé au fonctionnalisme et qui propose une thèse...
  • SOCIOLOGIE DE LA SANTÉ

    • Écrit par Patrice PINELL
    • 3 436 mots
    ...apports du travail empirique d’enquête. Dans les années 1970 et surtout à partir des années 1980, l’influence d’autres courants, au premier rang desquels l’interactionnisme symbolique, se fait de plus en plus forte dans un champ de recherche sur la médecine et la maladie, en plein essor et en cours d’internationalisation....