Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HOLISME

Articles

  • INDIVIDUALISME ET HOLISME

    • Écrit par Rémi LENOIR
    • 1 280 mots

    L'histoire des sciences sociales est souvent présentée selon l'opposition entre deux traditions : la première considère que les phénomènes sociaux ont une nature qui leur serait propre, indépendamment des consciences et des volontés individuelles (le holisme, du grec holos, le « tout...

  • HOMÉOPATHIE

    • Écrit par Olivier FAURE
    • 7 645 mots
    • 5 médias
    ...France ou, en Allemagne, August Bier (1861-1949), remirent en cause les dérives d’une médecine trop technicienne et trop parcellisée. Dans le cadre du courant holistique qui prônait une approche globale du malade, l’homéopathie, qui soignait le terrain, se vit concéder une certaine légitimité d’autant...
  • INDIVIDUALISME MÉTHODOLOGIQUE

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 314 mots
    ...sensiblement la relation fréquemment établie entre, d'un côté « société des individus » et méthodologie individualiste, de l'autre « sociétés traditionnelles » et holisme méthodologique. Ce dernier a été codifié par Louis Dumont dans l'introduction à ses Essais sur l'individualisme (1983), où...
  • LIBERTÉ, sociologie

    • Écrit par Arnault SKORNICKI
    • 2 004 mots
    ...en ce qu’ils pensent être libres », affirmait Spinoza, qui attribuait cette illusion à l’ignorance qu’ils ont des causes qui expliquent leurs actions. Il fut rejoint en cela par des sociologues parfois qualifiés de « holistes », comme Émile Durkheim : de même que l’ivrogne se croit très libre de se resservir...
  • LIBERTÉ (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 2 520 mots
    ...divine). Spinoza et les physiciens quantiques contemporains partagent en ce sens une approche globale des phénomènes. On qualifie aujourd’hui cette approche d’« holistique » (du grec holos, « totalité »), parce qu’elle a l’ambition de ne jamais perdre de vue l’ensemble dont la réalité observée n’est...
  • RÉDUCTIONNISME & HOLISME

    • Écrit par Jean LARGEAULT
    • 6 970 mots

    Doctrine de la matière, dont le but est d'expliquer le principe qui produit les choses, le matérialisme est une doctrine de l'unité, qui prétend rendre compte de la variété et de la diversité, en plaçant cette unité dans une substance, dont toutes les formes et propriétés susceptibles de se rencontrer...

  • SOCIÉTÉ (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 564 mots
    ...pas de considérer qu’il n’a existé jusqu’à ce jour, avec bien entendu toutes les variations possibles entre eux, que deux grands modèles de sociétés : le modèle holiste et le modèle individualiste ? C’est le chemin qu’a emprunté l’anthropologue Louis Dumont (1911-1998) qui, après avoir travaillé...
  • SOCIOLOGIE - Les grands courants

    • Écrit par Claude DUBAR
    • 7 732 mots
    • 4 médias

    La sociologie est souvent présentée à travers l'affrontement théorique de deux grands types d'approches rattachées à des « pères fondateurs » de la discipline : le « holisme » issu d'Émile Durkheim (et parfois aussi de Karl Marx) et « l'individualisme méthodologique...