Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CENTRALISME DÉMOCRATIQUE

Articles

  • ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

    • Écrit par Georges CASTELLAN, Rita THALMANN
    • 19 516 mots
    • 6 médias
    ...nouveaux statuts très proches de ceux du P.C. soviétique, qui en faisaient un parti de « type nouveau ». Étaient institués la discipline léniniste du «  centralisme démocratique », un comité central, etc. Son but : construire le socialisme en assurant la domination politique de la classe ouvrière. À la...
  • BULGARIE

    • Écrit par Roger BERNARD, André BLANC, Christophe CHICLET, Nadia CHRISTOPHOROV, Universalis, Jack FEUILLET, Vladimir KOSTOV, Edith LHOMEL, Robert PHILIPPOT
    • 26 995 mots
    • 12 médias
    ...l'agriculture, la concentration des moyens de production et l'urbanisation de plus des deux tiers de la population ont servi les changements voulus par le PC. La société dominée par de petits producteurs et des propriétaires difficilement contrôlables a fait place à une société de fonctionnaires et d'ouvriers...
  • COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

    • Écrit par Roland LOMME
    • 21 116 mots
    • 6 médias
    ...les communistes ukrainiens, musulmans et caucasiens. Le VIIIe congrès du P.C.R. qui se tient en 1919 proclame qu'il « ne doit exister qu'un seul parti communiste centralisé, doté d'un seul comité central dirigeant l'ensemble de l'activité du parti dans toutes les régions de la ...
  • DÉMOCRATIES POPULAIRES

    • Écrit par Michel LESAGE, Henri MÉNUDIER
    • 8 472 mots
    • 10 médias
    ...communistes des pays d'Europe de l'Est ont été bâtis sur le modèle de celui de l'U.R.S.S. Les principes sont les mêmes : d'une part, le parti doit être organisé selon la règle du « centralisme démocratique » ; d'autre part, il doit exercer le rôle dirigeant, mais sans se substituer aux organes de l'État.
  • DÉVIATIONNISME

    • Écrit par Jacques ELLUL
    • 555 mots

    Lors de la critique par Kautsky de la théorie de Bernstein était apparu le concept d'opportunisme, qui allait être largement élucidé par Lénine. Celui de déviationnisme fut introduit un peu plus tard, lorsque la théorie du centralisme démocratique dans les partis communistes se...

  • PCF (Parti communiste français)

    • Écrit par Bernard PUDAL
    • 7 133 mots
    • 3 médias
    ...coopératives, de « noyaux communistes », sur la reconnaissance du principe d'organisation appelé à devenir le symbole de la spécificité communiste, le centralisme démocratique, ainsi défini : « À l'époque actuelle de guerre civile acharnée, le Parti communiste ne pourra remplir son rôle que s'il est...
  • POLITIQUE - Les régimes politiques

    • Écrit par Georges BURDEAU
    • 8 505 mots
    ...peuple, par les citoyens les plus conscients de ce qu'exige son bien ; d'autre part, il n'impose d'en haut ses décisions qu'après que, selon le principe du centralisme démocratique, leurs données ont été examinées par la base et que tous les avis y ont été formulés et discutés. Cette technique implique une...
  • POLOGNE

    • Écrit par Jean BOURRILLY, Universalis, Georges LANGROD, Michel LARAN, Marie-Claude MAUREL, Georges MOND, Jean-Yves POTEL, Hélène WLODARCZYK
    • 44 233 mots
    • 27 médias
    ...économique, à l'activité culturelle et au contrôle dit social. Un mécanisme de « double subordination » est ainsi réalisé conformément au modèle du «  centralisme démocratique » : verticalement, les conseils populaires aux échelons inférieurs sont subordonnés à ceux des échelons supérieurs ; horizontalement,...
  • U.R.S.S. - Histoire institutionnelle

    • Écrit par Michel LESAGE
    • 6 620 mots
    • 4 médias
    Le parti n'est pas un ensemble homogène d'éléments identiques. Il comprend en réalité trois catégories bien distinctes de membres et trois séries correspondantes d'organes :