9-30 décembre 1990Pologne. Élection de Lech Wałęsa à la présidence de la République

 

Le 9, 53,4 p. 100 des électeurs participent au second tour de l'élection présidentielle. Lech Wałęsa est élu avec 74,25 p. 100 des voix, contre 25,75 p. 100 à l'homme d'affaires polono-canado-péruvien Stanislaw Tyminski. Le président de Solidarité a bénéficié du désistement du Premier ministre Tadeusz Mazowiecki, éliminé après le premier tour du 25 novembre.

Le 11, le premier président de l'ère post-communiste va se recueillir au monastère de Jasna-Gora devant la Vierge noire, patronne de la Pologne. Le soir même, dans une allocution radio-télévisée, le général Wojciech Jaruzelski, président sortant, exprime ses « regrets » d'avoir imposé la loi martiale au pays en 1981, expliquant que les communistes avaient agi « honnêtement et de bonne foi ».

Le 22, la cérémonie officielle d'investiture du président a lieu au château royal de Varsovie. Ce n'est pas le général Jaruzelski, qui n'a même pas été invité, mais Ryszard Kaczorowski, président de la République polonaise en exil à Londres depuis 1939, qui transmet les pouvoirs à Lech Wałęsa.

Le 30, Jan Krzysztof Bielecki, industriel de Gdańsk, membre d'un petit Parti libéral-démocrate, est chargé de former le nouveau gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-30 décembre 1990 - Pologne. Élection de Lech Wałęsa à la présidence de la République », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-30-decembre-1990-election-de-lech-walesa-a-la-presidence-de-la-republique/