9-19 septembre 2000Philippines. Libération des derniers otages français

 

Le 9, les rebelles du groupe Abu Sayyaf libèrent quatre Occidentaux retenus en otages depuis avril, dont un Français. Ils détiennent encore deux journalistes de France 2, enlevés en juillet, et un Américain enlevé en août, en plus de leurs otages philippins et malais. Cette libération est précédée d'une fusillade opposant deux factions rebelles rivales pour le partage des rançons. Les otages relâchés transitent par la Libye, qui négocie les libérations contre le versement de rançons, avant de regagner leur pays.

Le 16, l'armée lance une offensive contre les positions des rebelles qui retiennent encore une vingtaine d'otages dans l'île de Jolo. « Nous ne pouvons pas laisser des ravisseurs se moquer de nos lois et contrôler notre territoire », commente le président Joseph Estrada.

Libération d'otages aux Philippines

photographie : Libération d'otages aux Philippines

photographie

En septembre 2000, le groupe de séparatistes islamistes philippins Abu Sayyaf libère deux otages finlandais, Risto Vahanen (à gauche) et Seppo Fraenti, qui étaient détenus sur l'île de Jolo. 

Crédits : Melvyn Calderon/ Newsmakers/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le 19, alors que l'opération militaire se poursuit, les deux derniers otages français parviennent à échapper à leurs geôliers et à prendre la fuite.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-19 septembre 2000 - Philippines. Libération des derniers otages français », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-19-septembre-2000-liberation-des-derniers-otages-francais/