11-15 mai 1992Philippines. Élection du général Fidel Ramos à la présidence

 

Le 11, les Philippins élisent le successeur de Corazon Aquino, présidente depuis février 1986, qui ne se représente pas, ainsi que des milliers de représentants locaux et nationaux. Le taux de participation est de 85 p. 100 environ. Le dauphin désigné par Corazon Aquino, le général Fidel Ramos, ministre de la Défense et ancien chef de la police du régime dictatorial de Ferdinand Marcos, est opposé à Miriam Santiago, ancien commissaire à l'Émigration, et à Eduardo Cojuangco, homme d'affaires et « baron » du régime Marcos. L'ancien président du Congrès Ramon Mitra qui passe pour être un homme de compromis, le sénateur Salonga, proche des intellectuels et des étudiants, et, enfin, Imelda Marcos, veuve de l'ancien président, sont aussi candidats.

Le 15, alors que le dépouillement confirme l'avance de Fidel Ramos, Miriam Santiago appelle ses partisans à manifester contre la « fraude » – comme l'avait fait Corazon Aquino en 1986 –, mais sans grand succès : la victoire du général Ramos sera officiellement annoncée le 16 juin.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-15 mai 1992 - Philippines. Élection du général Fidel Ramos à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-15-mai-1992-election-du-general-fidel-ramos-a-la-presidence/