4 avril 1995Philippines. Regain de tension dans le sud de l'archipel

 

Le 4, quelque deux cents hommes armés attaquent Ipil, une ville de 50 000 habitants, à majorité chrétienne, située dans le sud de l'archipel, faisant une cinquantaine de morts. Le régime du président Fidel Ramos met en cause le mouvement d'extrémistes musulmans dirigé par Abu Sayyaf. Composé de dissidents du Front de libération nationale moro (F.L.N.M.), ce mouvement est hostile aux négociations en cours entre Manille et le F.L.N.M. en vue de l'élaboration d'un statut de semi-autonomie pour les îles à majorité musulmane du sud du pays. Les jours suivants, la répression exercée contre les extrémistes musulmans par l'armée s'accompagne de l'assassinat par ceux-ci des otages chrétiens qu'ils avaient entraînés dans leur fuite. Ce regain de violence survient en pleine campagne pour les élections générales de mai.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 avril 1995 - Philippines. Regain de tension dans le sud de l'archipel », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-avril-1995-regain-de-tension-dans-le-sud-de-l-archipel/