Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

9-17 mars 2011

France. Retournement dans l'affaire d'espionnage industriel chez Renault

  • Article mis en ligne le

Le 9, Le Canard enchaîné révèle que l'informateur anonyme à l'origine des accusations d'espionnage industriel portées en janvier à l'encontre de trois cadres supérieurs du Technocentre Renault de Guyancourt (Yvelines) a reçu quelque 250 000 euros de la part du constructeur. Le journal affirme que cette source, connue uniquement du service de sécurité de Renault, a demandé en vain plus de 900 000 euros supplémentaires pour apporter la preuve de l'existence des comptes bancaires ouverts à l'étranger par les cadres incriminés.

Le 11, les deux enquêteurs du service de sécurité de Renault à l'origine du rapport accusant les trois cadres sont placés en garde à vue, tandis que l'affaire s'oriente vers une simple escroquerie. Les entraides judiciaires sollicitées auprès de la Suisse et du Liechtenstein montrent que les comptes bancaires évoqués par ces enquêteurs n'existent pas.

Le 13, l'un des deux enquêteurs de Renault est mis en examen pour « escroquerie en bande organisée ».

Le 14, Carlos Ghosn, P.-D.G. de Renault, reconnaît avoir été trompé. Il présente ses excuses et promet réparation aux trois cadres licenciés qui ont été innocentés. Carlos Ghosn, son numéro deux et les autres cadres dirigeants du constructeur déclarent renoncer à la part variable de leur rémunération et à tout bénéfice de stock-options pour 2011 et promettent une réforme de la gouvernance de l'entreprise.

Le 17, Christine Lagarde et Éric Besson, respectivement ministre de l'Économie et ministre de l'Industrie, reçoivent les dirigeants de Renault, dont l'État possède 15 p. 100 du capital, pour leur demander de tirer les conséquences de cette affaire « en termes de responsabilités individuelles ».

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents

  • 4-8 mars 2011 France. Report du procès des emplois fictifs de la Ville de Paris

    Le 4, l'avocat d'un des prévenus dans l'affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris – dans laquelle est impliqué Jacques Chirac, à l'époque maire de la capitale et président du R.P.R. – dépose devant le tribunal correctionnel de Paris une question prioritaire de constitutionnalité (Q.P.C.) relative...

  • 18 février-2 mars 2011 France. Condamnation d'un journaliste pour provocation à la discrimination raciale

    Le 18, à la suite des plaintes de cinq associations antiracistes, le tribunal correctionnel de Paris condamne Éric Zemmour, journaliste au Figaro, à 2 000 euros d'amende avec sursis pour provocation à la discrimination raciale. En mars 2010, le journaliste avait prétendu sur France que les employeurs...

  • 10 février-8 mars 2011 France - Mexique. Crise diplomatique

    Le 10, la Cour de cassation du Mexique rejette le pourvoi déposé par Florence Cassez, une Française arrêtée à Mexico en décembre 2005 et condamnée en appel, en mars 2009, à soixante ans de prison pour enlèvements, association de malfaiteurs et possession illégale d'armes. Son ancien compagnon est accusé...

  • 2-27 février 2011 France. Mise en cause de Michèle Alliot-Marie et remaniement ministériel

    Le 2, Le Canard enchaîné révèle que la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, son compagnon Patrick Ollier, ministre des Relations avec le Parlement, et des membres de leur famille ont utilisé, à la fin de décembre 2010, lors de vacances en Tunisie, un avion privé appartenant à un homme...

  • 1er-17 février 2011 France. Fronde des magistrats

    Le 1er, le corps d’une jeune femme disparue le 18 janvier près de Pornic (Loire-Atlantique) est retrouvé. Cette découverte conforte les soupçons qui pèsent sur le principal suspect mis en examen depuis le 22 janvier pour enlèvement suivi de mort.

    Le 3, le président Sarkozy appelle à sanctionner...

  • 21 janvier 2011 France. Condamnation de Jean-Marie Messier

    Le tribunal correctionnel de Paris condamne Jean-Marie Messier, ancien P.-D.G. du groupe de médias et de communication Vivendi Universal, à trois ans de prison avec sursis et 150 000 euros d'amende pour « diffusion d'informations fausses ou trompeuses aux marchés » et « abus de biens sociaux ». Il est...

  • 16 janvier 2011 France. Élection de Marine Le Pen à la présidence du Front national

    Lors du XIVe congrès du Front national organisé à Tours, Marine Le Pen succède à son père Jean-Marie Le Pen à la présidence du parti d'extrême droite. À l'issue du vote des adhérents, elle remporte plus des deux tiers des suffrages face à Bruno Gollnisch, autre vice-président du mouvement. Marine...

  • 15 janvier 2011 France. Rapport de l'I.G.A.S. sur le Mediator©

    L'Inspection générale des affaires sociales (I.G.A.S.) publie son rapport sur le Mediator©, un médicament anorexigène qui aurait provoqué la mort de cinq cents à deux mille personnes de 1976 à 2009. Les inspecteurs dénoncent les diverses manœuvres des laboratoires Servier en vue de poursuivre la commercialisation...

  • 3-13 janvier 2011 France. Soupçons d'espionnage à l'encontre de cadres de Renault

    Le 3, la direction du constructeur automobile Renault décide la mise à pied « à titre conservatoire » de trois cadres supérieurs du Technocentre de Guyancourt (Yvelines). L'un d'eux, directeur de la division Amont et projets, est membre du comité de direction. Les trois cadres sont soupçonnés d'avoir...

  • 24 décembre 2010 France - Russie. Vente de navires de guerre Mistral à Moscou

    Paris annonce la conclusion d'un accord avec Moscou en vue de la construction d'au moins deux navires porte-hélicoptères de type Mistral par les chantiers français D.C.N.S. et O.T.X. et russes O.S.K., au profit de la Russie. Le coût de chaque bâtiment de projection et de commandement est estimé à 500...