21 janvier 2011France. Condamnation de Jean-Marie Messier

 

Le tribunal correctionnel de Paris condamne Jean-Marie Messier, ancien P.-D.G. du groupe de médias et de communication Vivendi Universal, à trois ans de prison avec sursis et 150 000 euros d'amende pour « diffusion d'informations fausses ou trompeuses aux marchés » et « abus de biens sociaux ». Il est reconnu coupable d'avoir trompé les actionnaires de sa société sur la réalité de sa situation financière et de s'être fait octroyer un « parachute doré » sans l'avis du conseil d'administration ni le vote de l'assemblée générale, au moment de sa démission, en juillet 2002. Le parquet avait requis sa relaxe. Les actionnaires qui s'étaient portés partie civile obtiennent des dommages et intérêts pour un montant total de 1,2 million d'euros. En janvier 2010, le tribunal fédéral de New York avait acquitté Jean-Marie Messier dans le cadre de l'action en nom collectif intentée par des actionnaires américains pour les mêmes faits.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21 janvier 2011 - France. Condamnation de Jean-Marie Messier », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-janvier-2011-condamnation-de-jean-marie-messier/