8-10 juillet 1989Argentine. Prise de fonctions du président Carlos Menem

 

Le 8, cinq mois avant le terme constitutionnel de son mandat, le président Raul Alfonsín transmet ses pouvoirs à Carlos Menem, vainqueur de l'élection présidentielle du 14 mai.

Le 9, le nouveau gouvernement présente un plan d'austérité anti-inflationniste destiné à faire face à la crise économique. Ce plan est bien accueilli par les milieux d'affaire et la Banque mondiale, mais critiqué par le puissant syndicat unique C.G.T., qui est pourtant l'allié du Parti justicialiste de Carlos Menem.

Le 10, le nouveau président nomme à la tête de l'état-major le général Isidro Caceres, connu pour son attachement à la démocratie. Par ailleurs, dès son entrée en fonction, Carlos Menem affirme son intention d'amnistier les militaires condamnés pour atteintes aux droits de l'homme ou impliqués dans les mutineries de 1987 et 1988, mais aussi les guérilleros d'extrême gauche.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-10 juillet 1989 - Argentine. Prise de fonctions du président Carlos Menem », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-10-juillet-1989-prise-de-fonctions-du-president-carlos-menem/